LOEB APRÉS SA SÉPARATION D’AVEC ELENA : ‘IL FALLAIT QUE J’EN PASSE PAR LA!

 

 

 

Dans un long interview qu’il a accordé aux DNA (Dernières Nouvelles d’Alsace), le grand quotidien Alsacien, Sébastien Loeb, le nonuple Champion du monde des rallyes WRC, a bien confirmé sa volonté de vouloir changer de copilote avec comme objectif dans l’optique de remporter un jour le Dakar, de travailler désormais avec un vrai professionnel de cette discipline du rallye-raid.

Loeb entame en expliquant : « Prodrive a analysé dans le détail toute la technique, toute la mécanique, la logistique, la communication en interne, la gestion de l’assistance. Ils ont également analysé le pilotage, la navigation et il est ressorti dans tous ces points faibles, que la navigation était un de notre point faible avec beaucoup de temps perdu… »

Avant de poursuivre :

« Concernant la navigation, on a fait pas mal d’erreurs. Il a fallu se remettre en question car la façon de travailler était différente avec les iPads. On a perdu un peu notre osmose que l’on pouvait avoir dans la voiture. On a eu pas mal d’incompréhensions en spéciale parce-que cela arrive très vite avec ce système. Cette nouvelle règle impose une capacité d’analyse immédiate sur le terrain avec une analyse et une lecture du road-book tout en réussissant à faire ça au rythme de course, donc parfois à 180 km/h. »

Puis il précise :

« Dans le passé, Daniel a beaucoup travaillé la veille des épreuves spéciales pour préparer son road-book, et bien plus que la moyenne des copilotes je pense. Je pense que c’est ce qui lui a permis de quasiment se hisser au niveau des meilleurs en navigation et d’anticiper les petites erreurs. Aujourd’hui, on tombe dans un système très pointu où les professionnels de la discipline sont capables de faire la différence et c’est un des points qui nous a manqué. Je pense qu’il faut un professionnel de la discipline pour pouvoir évoluer car tout est devenu très pointu. »

Avant de conclure :

« C’était un choix difficile mais qui s’imposait. J’étais persuadé qu’il fallait que je passe par là. Par contre, le faire et l’annoncer, c’était quelque chose d’extrêmement difficile. »

 

LOEB-ELENA…. L’histoire n’est pas pour autant définitivement terminée !!!

 

Mais malgré cette séparation douloureuse pour Daniel Elena, après tant d’années ensemble, Sébastien Loeb, ne lui ferme pas  pour autant définitivement la porte, lâchant qu’outre le Dakar et les rallyes-raid, il se dit prêt à retrouver son fidèle partenaire de toujours pour rouler sur des rallyes traditionnels :

« Le jour où on a envie de se faire plaisir à faire des rallyes en France avec la 306 comme on a déjà pu le faire, on le fera. Le jour où j’ai une proposition pour rerouler en WRC et que l’on a envie de faire une manche WRC, c’est probablement avec Daniel que j’aurais envie d’aller. Là, c’est juste une histoire d’une discipline avec le rallye-raid. »

 

 

RALLYE VOSGES-GRAND-EST 2019- Les vainqueurs, la paire LOEB-ELENA – Photo : Eric PETITDIDIER

 

Ajoutant encore :

« Si la situation de la pandémie du COVID pouvait s’arranger et qu’on pourrait avoir une vision plus claire des calendriers de rallye du championnat de France, j’ai bien l’intention de rouler.  Cela fait un moment que je n’ai pas eu le plaisir de monter dans une WRC, une R5 ou quoi que ce soit sur un rallye classique, cela me ferait bien plaisir de m’amuser un petit peu. J’espère bien quand même avoir l’occasion de faire un rallye ou deux en France. »

 

François LEROUX

Photos : TEAMS et Eric PETITDIDIER

 

Dakar Evenements Personnalités Rallye

About Author

gilles