LE DIFFUSEUR DE LA MONOPLACE F1 2021 DE L’ÉQUIPE McLAREN POSE QUESTION!!!

 

 

 

Il se trouve peut-être juste à l’arrière de la voiture, mais le diffuseur de McLaren a été à la pointe de l’intrigue technique lors des récents tests de pré-saison  sur le circuit de Sakhir dans l’Île de Bahreïn où se déroule en fin de semaine le 1er GP de la saison…

Alors qu’est-ce qui le rend si unique? Le directeur exécutif de McLaren, technique, James Key a expliqué cela et comment le design «simple» a été conçu.

Le diffuseur – la dernière partie du plancher à l’arrière de la voiture – est un élément central de toute monoplace de F1, et a été l’une des clés du succès de  la Brawn au Championnat du monde 2009, lorsqu’ils ont mis en œuvre l’ingénieux «  double diffuseur  » – mais cette année les règles autour de l’appareil ont été modifiées, dans le cadre d’une action visant à réduire les appuis des voitures, comme expliqué ici.

 

F1 2021 Test SAKHIR Le diffuseur de l’équipe McLAREN Dessin de Gogio PIOLA Photo FIA

 

Mais McLaren a attiré l’attention des directeurs techniques des équipes rivales à Bahreïn, avec leur solution unique aux nouvelles réglementations sur le diffuseur, comme l’explique l’expert technique Sam Collins dans l’ émission Tech Talk de F1 TV

Il a déclaré:

«McLaren a trouvé une petite faille dans les règlements techniques dimensionnels relatifs au plancher arrière, et ils ont augmenté la taille de ces clôtures d’extrémité autour du carter de la boîte de vitesses, le dessous du carter de la boîte de vitesses, sur leur voiture. »

Précisant encore:

« Cela leur a donné des virures légèrement plus grandes (les petits morceaux de duvet collants dans le diffuseur) que la réglementation ne le permet vraiment. Celles-ci ont été réduites en 2021 à la suite des changements de règles. »

Avant d’ajouter:

«Comme je l’ai dit, c’est l’une des caractéristiques de beaucoup sur une zone qui a changé pour cette année… vous avez une certaine réglementation d’une zone continue à l’intérieur de la position Y250, de chaque côté de la ligne médiane de la voiture. Ces petits générateurs de vortex que vous voyez actuellement sur presque toutes les voitures, ces petites pièces en aluminium ou en carbone, sont en fait régis par exactement la même règle.»

Key a admis que les équipes pouvaient avoir des questions sur la légalité de la conception du diffuseur, mais a soutenu que la conception assistée par ordinateur (CAO) montrerait qu’elles ont travaillé dans les règles.

Il enchaîne:

«Vous avez besoin d’un écran CAO pour le voir parce que vous prenez des coupes transversales à travers une surface 3D, donc vous savez, il est juste de poser une question, je suppose, quand il est difficile de le dire sans ces données CAO pour prouver que c’est dans les boîtes être dedans et prouver que c’est une surface continue, mais c’est vraiment tout ce que c’est »

Selon Key, l’idée est si simple que le diffuseur pourrait être reproduit par d’autres équipes en un mois environ, si les  Teams rivaux étaient vraiment déterminés à utiliser le design et comprenaient parfaitement comment cela affecterait les performances de leurs propres voitures.

Il conclut:

« Ces surfaces particulières sont assez simples, donc vous pourriez dire entre trois et cinq semaines, je suppose, entre la prise de la photo et la pose sur votre voiture, si vous vouliez vraiment la faire passer»

La solide performance des tests d’avant-saison à Sakhir il y a dix jours de l’équipevMcLaren pourrait en faire une force avec laquelle il faudra compter en 2021, alors que le nouveau pilote Daniel Ricciardo a accumulé 173 tours en trois jours et que la voiture a semblé compétitive tout au long de ses runs.

 

John ROWBERG

Photos : F1 FIA

 

F1 Monoplaces

About Author

gilles