37 VOITURES INSCRITES POUR LA MANCHE D’OUVERTURE DU MONDIAL WEC A SPA FRANCORCHAMPS

 

 

On le sait, après l’annulation de la manche inaugurale de la saison 2021 du Championnat du monde d’endurance WEC de la FIA, initialement fixée à Sebring aux USA, remplacée par une épreuve au sud du Portugal sur le circuit de Portimao, à son tour elle-même reportée pour cause de situation sanitaire liée à cette satanée pandémie du Coronavirus qui n’en finit pas, c’est finalement sur le tracé Ardennais de Spa-Francorchamps  que débutera le calendrier 2021 en mondial WEC.

Et bonne surprise car en parcourant la liste des engagés publié ce vendredi 19 mars, on apprend et découvre que 37 engagés seront en piste sur le toboggan Spadois pour l’ouverture de la saison 2021 du WEC, alors qu’initialement seuls 33 étaient instits à l’année

 

 

La saison 2021 du Championnat du Monde d’Endurance WEC débutera donc le mois prochain à Spa-Francorchamps avec d’abord les traditionnels essais dénommés ‘le Prologue’, suivi de la première manche de cette neuvième campagne depuis la création du WEC, au début de l’année 2012, prévu du 29 avril au 1er mai.

En période de conjoncture économique particulièrement mise à l’épreuve, on ne peut que se montrer sérieusement surpris mais totalement satisfait en constatant cet impressionnant plateau des 6 Heures de Spa-Francorchamps.

Malheureusement, l’épreuve qui se déroulera à huis clos, réunira cinq Hypercars, 14 LMP2, 5 LMGTE Pro et 13 LMGTE Am.

 

WEC SPA 2020 -TOYOTA TS50-HYBRID-N°8- Team-TOYOTA GAZOO RACING -Photo Antoine  CAMBLOR

 

Annonciatrice d’une nouvelle ère dans l’histoire de l’Endurance, la nouvelle catégorie reine, elle de l’Hypercar, verra s’affronter en piste cinq voitures. Avec les deux Toyota, la firme Japonaise alignant pour cette saison 2021, sa toute dernière nouveauté, la Toyota GR010 HYBRID, dont les équipages des N°7 et 8, demeurent inchangés.

Dans cette catégorie, on devrait normalement découvrir les deux prototypes de la nouvelle écurie Américaine, ceux du Glickenhaus Racing qui devrait en principe faire débuter ses deux Hypercars 007 LMH.  Mais actuellement en essai en Italie l’équipe a pris du retard suite à la sortie de route de son bolide et le propriétaire de l’équipe, l’homme d’affaires US, James Glikenhaus, aurait laissé entendre que la présence et participation à la manche Belge du WEC était à ce jour en suspens…

Rappelons que l’écurie a recruté et enrôlé six pilotes chevronnés, avec  l’Américain Gustavo Menezes, l’Australien Ryan Briscoe, le Britannique Richard Westbrook, le Brésilien Pipo Derani, et les Français Olivier Pla et Franck Mailleux.

La catégorie verra aussi les grands débuts de l’équipe française Alpine, jusqu’alors vedette de la catégorie LMP2 et qui engage une Alpine A480-Gibson dans cette catégorie Hypercar, avec un équipage expérimenté formé des deux Français Nicolas Lapierre et Matthieu Vaxivière et du Brésilien André Negrão.

 

WEC 202à SPA – ORECA Team UNITED dans le raidillon

 

Dans la catégorie LMP2, toujours très complète, pour cette épreuve Spadoise le PR1 Motorsports et le G-Drive Racing (titré en WEC en 2015 et triple Championne en ELMS) rejoignent les onze concurrents disputant la totalité de la saison 2021.

Les deux Aurus 01-Gibson ‘made in Oreca’ des Russes du G-Drive Racing portent à trois le nombre de constructeurs de la catégorie avec Oreca et Ligier.

La Ligier JS P217 de ARC Bratislava fera face à ces deux Aurus ainsi qu’au reste du plateau, constitué d’ORECA 07-Gibson, un châssis ayant déjà grandement fait ses preuves.

Comme chaque année, le plateau LMP2 sera à nouveau l’un des plus disputés du WEC, avec des écuries et pilotes de pointe prêts à en découdre sur la piste.

Unique pilote courant à domicile, l’ancien pilote de F1, le Belge Stoffel Vandoorne, avec le Team JOTA, sera le ‘ régional ‘ de cette étape du WEC. En 2019, ses deux participations en WEC s’étaient achevées avec deux podiums, à Spa-Francorchamps et au Mans.

En LMGTE Pro, deux constructeurs emblématiques de la catégorie – Porsche et Ferrari – rivaliseront pour la victoire en Belgique. Un changement est à noter sur la Ferrari N°52 de la Scuderia AF Corse, car Daniel Serra pilotera la F488 GTE Evo au côté de Miguel Molina.

Chez Porsche, un équipage est également modifié car le Suisse Neel Jani rejoint le Français Kévin Estre au volant de la 911 RSR-19 N°92.

A Spa-Francorchamps, le plateau LMGTE Pro accueillera la Chevrolet Corvette C8.R N°63 de l’écurie américaine Corvette Racing. L’Espagnol Antonio Garcia et le Britannique Oliver Gavin seront à son volant, réunis pour la toute première fois durant leur carrière chez Corvette Racing sur la même voiture.

Enfin, dans la catégorie LMGTE Am, on aura droit aussi également à un sacré beau plateau avec 13 engagés, dont cinq Porsche 911 RSR-19, cinq Ferrari F488 GTE Evo et trois Aston Martin Vantage AMR.

 

WEC 2021 Le trio 100% feminin de l’équipe RICHARD MILLE.jpeg

 

Précisons que pour la première fois dans l’histoire du mondial WEC, six pilotes féminines disputeront cette manche d’ouverture !

Les trois pilotes de l’équipe Richard Mille Racing en catégorie LMP2, et l’équipage féminin engagé sous la bannière de l’écurie Iron Lynx en LMGTE Am.

A retenir que seules deux équipes Françaises sont inscrites Alpine Signatech et Signatech Richard Mille pour l’équipe féminin.

Huitpilotes tricolores étant engagés cette année en WEC : Lapierre, Duval, Milesi, Vaxiviere, Nato, Perodo, Estre et Andlauer,

Les essais officiels d’avant-saison, Le Prologue, se tiendront sur le circuit des Ardennes belges les 26 et 27 avril, tandis que la course des 6 Heures de Spa-Francorchamps se disputera le samedi 1er mai.

 

François LEROUX

Photos : Manfred GIET – Daniel DELIEN – Antoine CAMBLOR

 

Circuit de SPA FRANCORCHAMPS

 

 LA LISTE DES 37 ENGAGES POUR L’ÉPREUVE DE SPA FRANCORCHAMPS

https://storage.googleapis.com/fiawec-prod/assets/ressources/Pdf/2021/R1_Spa_Entry%20List_190321.pdf

Endurance FIA WEC Flash Info Sport

About Author

gilles