FFM : LA FILIÈRE VITESSE ACCÉLÈRE ! VOICI LE MOTO 5

 

 

 

Il y a toujours eu une filière vitesse à la FFM mais allez savoir pourquoi, ce pays est branché motocross !

Pour quelles raisons ? Familiales, financières, culturelles ?

C’est une question que je me pose depuis longtemps mais le fait est là, sur les tables de marbre de la moto mondiale, les tétineux français se comptent par dizaines, les dingues de l’angle euh… beaucoup moins.

On peut se dire par exemple que l’Italie, qui a le plus gros nombre de titres mondiaux en vitesse, est un pays culturellement attaché à ce concept, en plus avec des marques mondialement connues, le plus gros constructeur européen (Piaggio) et les deux vedettes absolues du 20ème siècle, Agostini et Rossi.

Et pourtant cela ne les empêche pas d’être champions du monde en motocross !

Mais pas autant que nous, ils ont quand même décroché leur premier titre avant les Français, Michele Rinaldi (qui est né à Langhirano, le village où se fait le vrai jambon de Parme ) a été titré en 1984, deux ans avant Jacky Vimond.

Bref la FFM se défonce pour inverser un eu la vapeur, sa filière vitesse est en pleine refonte et va créer une catégorie Moto5 réservée aux jeunes pilotes de 10 à 15 ans.

 

LES ÉPREUVES DU TROPHÉE MOTO 5 2021

 

Et les choses vont vite, la FFM organise dès 2021 un Trophée de France Moto5 !

Huit dates de mai à octobre, quatre en même temps que les coupes de France Promosport et quatre autres sur des pistes de karting.

Cette série Moto 5 nourrira la catégorie supérieure, le Championnat de France pré-Moto3 qui ne se court que sur de grands circuits.

L vainqueur de ce Trophée sera ensuite aidé par la FFM pour rouler dans la catégorie au-dessus.

Les Moto 5 sont adaptées à l’apprentissage de la vitesse, les châssis sont libres, toutes les moteurs sont des ZongShen de moins de 25 chevaux, les roues sont en 17 pouces.

Bienvenue à la relève !

Jean Louis BERNARDELLI

Photos DR

Moto Moto Divers Sport

About Author

jeanlouis