MOTOGP : APRILIA VISE LE RECRUTEMENT DE DOVIZIOSO… ET ROSSI !

 

ALEIX ESPARGARO A BEAUCOUP IMPRESSIONÉ AU QATAR

 

 

Pour une marque dont personne ne voulait il y a encore quelques mois, la roue tourne et visiblement dans le bon sens !

Conséquences probables des deux séances d’essais collectifs d’hiver au Qatar où le deuxième pilote Savadori s’est traîné en queue de peloton, dernier temps au combiné à deux secondes et demie de Jack Miller qui a pulvérisé, lui, le record absolu du tour…

L’autre aspect est que l’autre pilote, Aleix Espargaro, sur la nouvelle moto 2021 d’Aprilia, a droit à des concessions toute l’année pour cause d’absence  totale de résultat en 2020!

Alors du coup, la moto perd son odeur de pestiférée et redevient présentable…

Andrea Dovizioso par exemple, se repointe à l’horizon, lui qui a déjà refusé les avances de la marque Aprilia, sise à Noale, bled totalement inconnu, contrairement à Venise qui est à 30 km de là.

Venise qui a été longtemps, avec les titres mondiaux d’Aprilia en 125cc et 250cc, un énorme stimulus pour les journalistes qui se poussaient à la porte de la visite de l’usine.

 

LE PREMIEER TITRE DE ROSSI EN 1997. SON CASQUE VOUS RAPPELERA PEUT-ÊTRE QUELQU’UN

 

De 1995 à 2011, Aprilia a taillé des croupières aux Japonais normalement maîtres du terrain…

Quatrième au classement du Championnat du monde, avec 18 titres !

En France, l’homme de la presse, Alain Roger, était en plus quelqu’un d’incroyablement délicat et cultivé, dont les buffets sur les Grands Prx étaient un bijou…

Bref, Aprilia avait une image de marque de folie, avec successivement les titres mondiaux de Biaggi, Rossi, Capirossi, Sakata, Locatelli, Melandri, Poggiali, Arnaud Vincent le Français sacré en 125, Bautista, le Hongrois Talmacsi, Lorenzo, Julian Simon et Nicolas Terol, qui a battu en 2011, Johann Zarco de quelques points au championnat …

Et puis… la marque passe en MotoGP en 2015 et là… plouf !

 

DOVIZIOSO ROULERA EN AVRIL A JEREZ

 

Dommage parce que dans les sondages faits chez les motards en Italie, Aprilia a une image de marque plus forte que son concurrent Ducati !

Andréa Dovizioso, pilote Ducati jusqu’en 2020 mais actuellement sans guidon, testera donc la moto à Jerez, ce qui lui permettra de s’évaluer et de savoir ce que le nouveau proto a dans le ventre.

Cet essai aura lieu mi avril, officiellement le test sera privé.

Bref c’est peut-être un test win-win, pour le pilote et pour le team Aprilia…

 

ROSSI ?

LE JAUNE IRA BIEN AVEC LES COULEURS APRILIA

 

On sait aussi que chez Aprilia on a un gros désir de team satellite, c’est possible même si l’atelier course est assez artisanal, enfin la dernière fois que je l’ai vu, car derrière il y a le groupe Piaggio qui doit disposer de locaux, d’ingénieurs et d’ouvriers qualifies, c’est juste le premier constructeur européen, devant KTM et BMW…

Durant les essais cet hiver, où Aleix Espargaro a tout le temps été devant, on s’est dit qu’il fait maintenant confirmer en course.

Le pilote rappelle que les performances de sa moto ont été décrochées alors que toutes les autres marques avaient progressé…

La moto 2021 est un peu plus lourde mais avec une nouvelle aérodynamique qui semble fonctionner, la moto est aussi saine en courbes…

Aleix Espargaro qui confie: « A mon avis, la Yamaha est une des motos les plus stables au monde nous allons un peu dans cette direction avec notre nouveau cadre ».

Ainsi l’avenir peut devenir radieux avec l’arrivée d’Andrea Dovizioso.

 

ROSSI A RENCONTRÉ LES DIRIGEANTS D’APRILIA

 

Quant au team Satellite, il semble que radio paddock ait ressenti un rapprochement entre la marque Vénitienne et … Valentino Rossi, dont on sait qu’il mènera probablement un Team VR46 en 2022, avec son frère Marini et un autre pilote à désigner…

Ce qui serait un retour en triomphe… pour Rossi

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos:  MotoGP

 

 

Moto MotoGP

About Author

jeanlouis