L’INOXYDABLE PAIRE LOEB -ELENA SE SÉPARE

 

 

 

C’est une véritable bombe qui nous parvient ce mardi soir, nous indiquant que le célèbre tandem, l’inoxydable paire que formait depuis … 23 ans, depuis 1998, Sébastien Loeb le pilote et Daniel Eléna, son fidèle copilote et ami, se séparent !

Impensable,  inimaginable aprés tant d’années de partenariat entre les deux hommes  avec un palmarès inouï… ponctué de 79 victoires et 119 podiums mais aussi et surtout de neuf titres mondiaux en rallye WRC!

Daniel l’a officiellement appris ce mardi midi lorsqu’au téléphone, le pilote Alsacien lui a annoncé son désir de changer de copilote en vue du prochain Dakar, et ce à la suite d’une demande de l’équipe Prodrive qui prépare leur véhicule, le BRX financé par le royaume de l’Île de Bahrein.

Lors de la dernière édition en janvier, en Arabie Saoudite, le tandem – nonuples champions du monde des rallyes WRC – enrôlé par l’équipe Britannique Prodrive, avait éprouvé bien des difficultés, accumulant les crevaisons et les ennuis mécanique.

 

Daniel ELENA

 

Assurément plutôt surpris par ce choix, Daniel Elena n’a pas tardé à réagir dans sa célèbre chronique “L’œil de Danos”, où le Monégasque visiblement sacrément remonté et en colère n’a pas mâché ses mots, dans un style qui lui convient toujours aussi bien !

Dans sa chronique, le nonuple Champion du monde a notamment évoqué ses relations avec l’équipe Prodrive.

Lâchant :

Loeb-Elena au Dakar cette année avec BRX-Prodrive, c’était de la merde. J’ai reçu aujourd’hui un coup de fil de Seb en train de me dire qu’il ne repartirait pas avec moi sur le Dakar ou autre, parce-que l’équipe Prodrive a décidé que je ne faisais pas l’affaire et que je n’étais pas assez motivé et que je n’avais pas assez d’expérience, mais aussi que j’avais fait trop d’erreurs de navigation cette année.”

Naturellement Elena a souhaité répondre aux critiques de Prodrive et il n’a pas manqué de rappeler aux critiques de Prodrive, énumérant ses multiples victoires d’étape sur le Dakar avec l’équipe Peugeot, tout en précisant que le tandem Loeb-Elena avait échoué à la seconde place à seulement cinq minutes de la victoire lors de l’édition 2017 et ce pour leur deuxième participation seulement à cette épreuve mythique. Se classant à nouveau sur le podium à la 3éme place en 2019 avec  l’équipe PH Sport et toujours avec le Peugeot DKR !

 

Et, le nonuple Champion du monde WRC, a encore tenu à préciser:

 Avant de dire que Elena fait perdre du temps à Loeb, écoutezElena. Vous avez fait un oignon. Votre voiture n’est pas faite pour gagner. Vous êtes une équipe qui est déstructurée. Vous ne m’avez pas écouté. J’ai passé des heures avec mon ingénieur JP, je suis désolé car tu es vraiment adorable, mais on a passé des heures en visio à vous dire ce qu’il fallait faire et ne pas faire pour essayer de gagner un Dakar et rendre une voiture solide. A l’arrivée, vous n’avez pas écouté les conseils, que ce soit de moi, de Nani Roma, ou de Seb. Vous n’en avez fait qu’à votre tête. C’est normal, c’est votre philosophie. Prodrive, meilleure équipe du monde, on a tout gagné…Le dernier truc que vous avez gagné c’était … en 2003 avec Solberg.

Et Daniel conclut :

Dakar, j’ai fait ma part. J’ai fait quelques erreurs de navigation cette année, mais tout le monde en a fait. Maintenant vous avez réussi à mettre 23 ans de complicité et à nous faire douter et à nous séparer. Je vous dis bravo. Seb je n’ai rien contre toi, je serai toujours derrière toi, on restera toujours potes.”

Pour ce qui le concerne, Sébastien Loeb, via son service presse, a expliqué  :

 « Après 5 Dakar passés ensemble et après discussions avec l’équipe, nous sommes arrivés à la conclusion qu’il serait peut-être bien d’essayer autre chose. Ce n’est pas sans un pincement au cœur que nous ne prendrons pas le départ en 2022 en tant que coéquipiers. »

Une manière élégante de se décharger de cette décision…

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : TEAMS

 

 

(A suivre)

 

Dakar Evenements Personnalités Rallye Sport WRC

About Author

gilles