IL Y A 20 ANS CE 16 MARS, BOB WOLLEK NOUS QUITTAIT

 

 

Triste date anniversaire en ce mardi 16 mars 2021…

 

En effet il y a 20 ans le 16 mars 2001, le pilote Français notre ami Bob Wollek trouvait la mort alors qu’il s’entraînait en faisant du vélo sur une voie à grande circulation, près  de Lorida en Floride et ce après avoir à été heurté par le gris rétroviseur droit d’un van dont le chauffeur expliquera après le drame  avoir été ébloui par le soleil!

L’ami Bob se trouvait aux USA afin de participer aux 12 Heures de Sebring

Ne le 4 novembre 1943 à Strasbourg, Bob perdait bêtement la vie à 58 ans, lui qui n’avait jamais connu de grave accident en sport automobile …

Avant de briller au volant, le pilote Alsacien s’était d’abord fait un nom sur les skis, Bob Wollek Y entamant sa carrière sportive!

Sacré Champion du monde militaire, puis universitaire, il est alors incorporé à la grande équipe de France que dirige Honoré Bonnet, de 1966 à 1968.

Celle des grands noms du ski Français, les Jean Claude Killy, Guy Périllat, Léo Lacroix et autres Georges Mauduit.

Mais parallèlement, Bob fait ses débuts en sport automobile en participant avec un ami au Rallye du Mont-Blanc sur une R8 Gordini.
Mais malgré un premier succès, Wollek, donne cependant la priorité au ski son objectif restant  les Jeux Olympiques qui doivent se dérouler en France en 1968  à Grenoble.

Hélas et malheureusement pour lui lors des sélections, il se blesse gravement et il doit D’ailleurs mettre un terme à sa carrière de skieur.

Il décide alors de se réorienter dans le sport automobile, d’abord en rallye, puis sur la piste.

Deuxième du Volant Shell 1968 à Magny cours, il remporte le Trophée Alpine, et du coup décroche un volant pour les 24 Heures du Mans 1968, qu’il termine à la 11éme place au volant de une Alpine A 210 1300cc, en compagnie de Christian Ethuin

Il choisit alors de se diriger vers la monoplace et ce malgré une victoire en prototype au Grand Prix de Paris à Montlhéry en 1971 avec une Lola T70 devant Claude Ballot Lena.

Malgré quelques belles performances dans le championnat d’Europe de Formule 2 et notamment une victoire à Imola en 1972. Il ne parvient pas à trouver un volant en F1

 

24 Heures du Mans-9 Juin 1979 -Bob-Wollek-Porsche-936 et notre journaliste Alain-Monnot-©-Photo : Michel-Picard

 

Du coup, il se spécialise dans les épreuves d’endurance, dont il ne va pas tarder à s’affirmer comme l’un des tous meilleurs spécialistes mondiaux, tout en devenant l’un des hommes de confiance du constructeur allemand Porsche.

Cet attachement à la firme de Stuttgart sera récompensé par le record de victoire dans la Porsche Cup avec sept titres obtenus en 1976, 1977, 1978, 1981, 1982, 1983 et 1989.

A ce tableau, Bob va au fil des ans ajouter titres et victoires absolues, victorieux, des 6 Heures d’Hockenheim en 1977, des 6 Heures de Vallelunga, des 6 Heures de Dijon et des 6 Heures de Misano en 1978, des 1000 kilomètres du Nürburgring , des 6 Heures de Silverstone et des 6 Heures du Mugello en 1979, des  1000 kilomètres de Suzuka en 1981 et 1994, du Deutsche Rennsport Meistershaft en 1983 et 1983, du Champonnat d’Europe des voitures de sport en 1983, des 24 Heures de Daytona en 1983, 1985, 1989 et 1991, des 1000 kilomètre de Monza et du Mugello en 1983, des 12 Heures de Sebring, des 1000 kilomètre de Spa et des 300 kilomètres de Sears Point en 1985, des 1000 kilomètres de Brands Hatch, des 500 kilomètres de Colombus et des 300 kilomètres de Monza en 1986, des 9 Heures de Kyalami en 1988, et des 6 Heures du Paul Ricard en 1994!

Hélas et malheureusement pour lui, Bob Wollek n’arrivera jamais à ajouter à ce brillant palmarès une victoire aux 24 Heures du Mans, devant se contenter de 3 poles, de 6 podiums: quatre fois deux et deux fois trois.  

Sportif accompli, Bob Wollek était un véritable le passionné de vélo et selon un rituel, il avait pris l’habitude chaque année avant les 24 Heures du Mans, de rallier Strasbourg où il tenait une concession Automobile Jaguar et Mercedes au Mans … à vélo.  Faisant naturellement une halte au Château de Saran à Epernay chez ses amis de Moet & Chandon 

C’est sur d’ailleurs son vélo qu’il a trouvé la mort le dans un accident de la circulation à proximité du circuit de Sebring en Floride où il devait participer le lendemain à l’épreuve des 12 Heures.

Bob Wollek était le fils d’Alfred Wollek qui tenait le Garage Wollek place de Haguenau à Strasbourg et il résidait dans une grande propriété entourée de prés et de chevaux à Berstett.  Il est inhumé à Klingenthal en Alsace.

Au cours de sa belle carrière, Bob Wollek  a remporté 76 courses entre 1970 et 1994, dont 71 au volant d’une Porsche, les autres victoires ayant été obtenues sur Alfa Romeo, Lola, Chevron, Citroën et Lancia

Les années ont passées mais on n’oublie pas Bob.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : TEAMS et Michel PICARD

 

About Author

gilles