EWC 2021 : DU RIFIFI AUX HUIT HEURES DE SUZUKA ?

 

TO BE OR NOR TO BE?

 

Pour l’instant l’épreuve est maintenue le 18 juillet mais on se souvient qu’en 2020, elle avait été retardée pus finalement annulée.

Et pas du tout à cause du virus, pas du tout à cause d’une interdiction de public,  mais parce que les voyages des étrangers  vers le Japon étaient interdits, le pays s’est fermé comme une huitre (sans perle hélas…) avec des chiffes incroyables.

Sur une population qui fait deux fois celle de la France, il ya eu 8 000 décès alors que par chez nous, on frise les 100 000 !

Donc pas de pilotes étrangers en 2020, aucun intérêt, avec ou sans public, d’organiser la reine des courses, huit heures de sprint absolu avec des pilotes de MotoGP et de WSBK dans les stands des grandes marques…

TOUT ROULE OR NOT TO ROULE?

Mais en 2021, le Japon doit prendre des décisions parce que les JO de Tokyo sont prévus quelques jours après Suzuka et là c’est 30 000 athlètes dont il s’agit, venant de pays étrangers…

Les japonais ont décidé une mesure simple de sécurité, sans quarantaine nécessaire sur place avant d’avoir le droit d’aller courir.

Cet autre protocole sera en principe étendu aux Huit Heures de Suzuka, la décision d’accepter les spectateurs sera prise le mois prochain, ce qui permettra d’ouvrir la billetterie.

Mais bien sûr, dans le pays, un bruit court sur le fait que la course serait réservée aux seuls pilotes et ingénieurs japonais, autrement-dit aucun intérêt.

Mais ce bruit est officiellement démenti avec force en haut lieu.

C’est à espérer en effet, le Japon, auparavant totalement coupé du monde extérieur s’est ouvert lors de l’ère dite du Meiji en 1868, le pays s’est mis à commercer avec le monde entier et ça ne lui a pas mal réussi, on pense par exemple seulement aux motos..

Alors, on s’est remis à l’isolement mais le Japon est la troisième puissance économique au monde, derrière les USA et la Chine, il va falloir retrouver le chemin de l’ouverture !

Jean louis BERNARDELLI

Photos DR  

FIM EWC Moto

About Author

Jean Louis Bernardelli