MOTOGP 2021 AU QATAR : RECORD DE LA PISTE POUR MILLER, LES FRANÇAIS DANS LE TOP FIVE

 

 

 

Cette troisième journée d’essais officiels au Qatar a été infernale, avec de très faibles écarts (sauf vraiment en bas de tableau) ceci pour dire que l’on s’est battu toute la journée à coups de millièmes !

La preuve Zarco et son éternel rival Pol Espargaro sont à égalité au millième près !

 

ZARCO EN GRANDE FORME

 

Avec le quatrième et cinquième temps, dans la dernière demie heure les pilotes ont fait la danse de Saint Gui, Quartararo a battu le record de la piste, puis à 15 minutes du bout, Miller est venu lui piquer de quelques millièmes.

Zarco était donc trois avec son meilleur ennemi Pol Espargaro quand Vinales est venu les coiffer sur le poteau pour prendre la troisième place.

 

VINALES TARDIVEMENT RAPIDE

Alors que toute la journée il était dans les limbes, on sait que Vinales est souvent l’homme d’un seul tour, même s’il a gagné des GP mais peu finalement.

Alors que Miller a tout le temps été en haut, Zarco aussi et Quartararo a été deux fois meilleur temps dans la session.

 

 

 

Johann :  « Je n’ai aucun doute sur le potentiel de la Ducati ! Je dis depuis le début qu’elle a un énorme potentiel à utiliser et quand on peut la comprendre, grâce au pilotage et avec de bons réglages, je pense que nous pouvons avoir une moto plus forte que les autres. Aujourd’hui, j’ai eu un peu ce feeling car le contrôle de la moto était bien meilleur, et j’ai été très compétitif durant toute la journée. Et à l’instant, Jack également. Pas à pas, il a un meilleur contrôle de la moto et quand il a besoin d’attaquer, il peut le faire. Personnellement, j’ai arrêté avant car je n’avais plus de travail à faire et je vais aller travailler avec l’équipe après 21 heures ».

Et quand on lui parle de son record de vitesse dans la ligne droite (malgré le vent de face) : Oui, j’ai vu. Après les premiers essais, la vitesse était de 352. Et maintenant je crois que j’ai fait 352.9 km/h. C’était un plaisir mais je pense qu’il reste une marge sur la moto, et que lors des prochains jours nous pourrons nous rapprocher des 360 km/h, ce qui sera totalement un nouveau record. »

Bon, bref, les Français n’ont pas gagné mais ils sont tous deux dans le Top Five, donc c’est une très belle journée…

Miller devient donc un sérieux client, même si, ça n’enlève rien à sa perf, il est sur cette moto depuis trois ans, ce qui aide, il n’empêche qu’il en veut !

 

MILLER IMPRESSIONNANT

 

On va finir par le surnommer le Grand Requin Blanc, ou juste le Grand Blanc, c’est le plus dangereux des requins du monde entier, le plus gros aussi, celui arrive à détruire les cages des photographes…

En fait j’adore les requins, ce sont les plus beaux animaux marins, plus fuselés que Marilyn chantant « Happy Birthday To You Mr President » pour son amant John Kennedy.

Ce Grand Blanc j’aime un peu moins, cette jolie bestiole est particulièrement présente en Australie….

Quartararo est toujours capable de très belles choses dont le record du tour avant d’être battu par Miller, mais au long cours, c’est plus difficile à analyser.

 

 

« Je me sens très bien sur la moto, à chaque fois mieux, donc j’espère vraiment gagner 1 ou 2 dixièmes sur le rythme, ce qui serait formidable. Le châssis 2021 me semble bien, et comme je l’ai dit avant, on ne fait pas 53.2 sans se sentir très bien avec, mais nous pouvons faire un petit pas en avant. Je pense que Jack ne fera pas de progrès supplémentaires car il a été très rapide, alors qu’il semble que nous pouvons un peu progresser sur le rythme. Nous pouvons avoir un très beau potentiel pour nous battre afin d’obtenir un très bon résultat en course. » 

 

QUARTARARO Y CROIT, TANT MIEUX

En tous cas il démarre bien l’année, comme Zarco d’ailleurs.

Ducati ?

Alors on peut dire que c’est une journée Ducati avec Miller et Zarco mais  Bagnaia est à plus d’une seconde, ce qui est énorme vu les écarts de la journée, Martin est dans les choux, normal pour uyn rookie.

Donc oui ce n’est pas un triomphe mais c’est une journée rouge.

Yamaha ?

Les bleus placent Quartararo deux et Vinales trois mais Morbidelli est onze à plus d’une seconde, Rossi à quasiment une seconde et demie, c’est pas la fête chez Petronas…

Honda ?

 

POL ESPARGARO

Certes Pol Espargaro a été parfois meilleur chrono, il termine dans le top five et après seulement trois jours d’essai sur la moto, comme Zarco d’ailleurs, c’est assez remarquable, ce doublé est un peu le deuxième fait du jour après le duel Miller-Quartararo.

Mais derrière, Bradl a chuté et n’a fait que quinze tours, Nakagami est à une seconde de Miller, le frère Marquez est sous l’eau, il faut dire qu’il s’est pris quatre gaufres en trois jours d’essai, ça doit calmer…

Suzuki ?

 

INUTILE DE FAIRE LE BEAU ALEX RINS…

 

Non, Mir et Rins sont à neuf dixièmes de Miller, c’est peu mais encore une fois les chronos sont serrés.

KTM ?

Le drame, Oliveira est douze à une seconde trois de Miller, Petrucci à une seconde huit, Binder et Lecuona sont à plus de deux secondes.

Chez KTM on dit que Losail n’est pas leur circuit préféré, oui il faut bien dire quelque chose mais ce n’est pas vraiment satisfaisant.

Voilà, c’est parti pour trois jours, la température haute en journée est autour de 28 degrés, en nocturne 23.

Le vent souffle de Noroit, il fait donc finalement frais sur la piste et les pilotes n’utilisent que les pneus tendres de Michelin, le boss, Taramasso, a annoncé que ces pneus peuvent tenir un GP entier, il  a été entendu !

Les résultats…

Avant de rendre l’antenne, un petit mot sur une très belle idée, Yamaha fête ses soixante ans de GP de vitesse et la moto de Crutchlow a donc été peinte aux couleurs assez élégantes de l’époque…

 

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MotoGP et Teams

Moto MotoGP Sport

About Author

Jean Louis Bernardelli