LE CHAMPAGNE DISPARAÎT DES PODIUMS DES CETTE ANNÉE REMPLACÉ… BUSINESS OBLIGE PAR UN SIMPLE… PROSECCO !

 

F1-1985- Portugal- 1ére victoire en GP pour AYRTON-SENNA, le 21 avril 1985 à ESTORIL – Photo : Bernard BAKALIAN

Tout fou le camp…

Après les ‘grid girls’ au tour du Champagne … de sauter !

 

 

En effet, on apprend en ce début de saison 2021, que désormais et dès cette année, il n’aura plus de champagne sur les podiums des Grands Prix de F1… car le promoteur ‘Américain’ Liberty Média’ n’a pas renouvelé le contrat qui liait la F1 ces dernières saisons avec la marque Chandon, ayant signé un accord avec un fabricant – selon la méthode Champenoise de bulles savoureuses– de prosecco italien du nom …  de Ferrari !

Cela ne s’invente pas, mais ce produit transalpin qui appartient à la famille Lunelli, ne possédé aucun lien de parenté avec la célèbre et prestigieuse firme automobile Ferrari

Pour mémoire, ce pétillant prosecco Ferrari avait déjà salué la victoire en Grand Prix à Monza et le succès du Français Alain Prost sur Renault turbo

 

F1 1981 Le Procceco FERRARI était déjà sur un podium en GP à Monza en 1981 – Photo : Bernard BAKALIAN

Siège de la Maison de Champagne MOËT & CHANDON à EPERNAY – Photo Autonewsinfo

 

UN PEU D’HISTOIRE

 

C’est à l’occasion du Grand Prix de France de F1 1950, sixième manche du tout nouveau Championnat du monde de Formule 1 récemment créé et disputé le 2 juillet 1950, sur le circuit Champenois de Gueux, aux environs de Reims, que les deux cousins, producteurs de champagne, Paul Chandon Moët et Frédéric Chandon de Brailles, offrent leur champagne au vainqueur, le pilote Alfa Roméo, l’Argentin Juan-Manuel Fangio qui a réalité le hat-trick (pole-victoire et record du tour)

Il faudra ensuite attendre l’année … 1967, pour voir ce champagne apporté, par celui qu’on allait vite surnommé, le ‘Marchand de bonheur’ alias Jean-Marie Dubois, l’homme au chapeau Texan, responsable des relations publiques de la maison Moët et Chandon (Chouette et bandons disait le regretté Coluche), apporté donc, le dimanche 11 juin, sur le podium des 24 Heures du Mans, pour saluer en présence d’Henry Ford II, la victoire des pilotes Américains, la paire formée de Dan Gurney et d’Anthony J Foyt, victorieux au volant de l’une des inoubliables Ford GT 40!

 

F1 2016- Podium du Grand Prix d’AUSTRALIE- Le CHANDON remplace la prestigieuse marque MOËT

 

…. Les années ont passées, business oblige, la facture grimpant sérieusement, la maison Moët a finit par laisser sa place à son concurrent Rémois, la marque Mumm, qui après une bonne décennie, l’a elle-même cédé à Chandon, la marque US, filiale … de Moët.

 

LE CHAMPAGNE MUMM REMPLACÉ PAR LE MOUSSEUX CHANDON  EN F1

 

Chandon ? Un champagne qui n’en est pas un, étant issu de la Napa Valley en Californie, bien loin des terres Champenoises, si chère au champagne!

Bref et comme le reconnaissait un grand amateur de champ de nos amis, ce petit pétillant Ferrari, simple vin mousseux italien, cultivé dans la région du Trentin, n’aura c’est une évidence, pas le même gout.

La seule certitude, il faut bien en évoquant le champagne avoir un peu d’humour, celle pour…les tifosi, celle de voir maintenant… Ferrari, bien présent sur tous les podiums !

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Bernard BAKALIAN

 


F1-Grand Prix de Monaco-1985-Podium pour de ANGELIS-PROS et ALBORETO-avec-Jean-Marie DUBOIS de MOËT-CHANDON

NOTRE ARTICLE SUR JEAN-MARIE DUBOIS DE MOËT ET CHANDON

http://www.autonewsinfo.com/2009/01/14/jean-marie-dubois-le-monsieur-fete-de-moet-chandon-et-des-podiums-n%e2%80%99est-plus-2527.html

 

 

 

About Author

gilles