LE CIRCUIT DU COTA A AUSTIN AU TEXAS DEVIENT … UN MÉGA CENTRE DE VACCINATION !

PAS DE MOTOGP CETTE ANNÉE AU COTA

 

C’est assez génial parce que nous sommes au Texas, un état totalement républicain et qui a suivi aveuglément son dieu clownesque Trump dans son refus de porter la moindre attention au virus, avec un triste bilan, un demi-million de morts dans tout le pays et 2000 milliards de dollars prévus par le nouveau gouvernement pour relancer l’économie.

Car depuis fin janvier, Joe Biden a pris le pouvoir d’un pays en lambeaux et relance façon Roosevelt et son très réussi ‘New Deal’ avant la guerre.

Du coup le nombre de cas de Coronavirus est en baisse, il était temps, 50 millions de personnes ont déjà été vaccinées aux USA (2,6 millions en France pour seulement cinq fois moins d’habitants !).

Le port du masque est devenu obligatoire, la base du truc, on sait que quand les USA s’attaquent à un problème commun, tout va vite et tout est immense.

J’ai évoqué Roosevelt ci-dessus, il y a des tas d’autres exemples, cette fois-ci donc, c’est le virus.

Il n’y aura probablement pas de MotoGP aux USA cette année, il est toujours prévu au calendrier mais sans date, il ne se passe d’ailleurs rien sur le magnifique circuit du COTA à Austin au Texas et les ‘amerlocs’, en tous cas ceux qui savent lire et écrire, donc jamais à court d’idées, ont pensé que cette immense surface, avec des files d’entrée nombreuses, pouvait servir de centre de vaccination…

 

 

Mais à l’amerloque, en drive in, on se fait piquer au volant de sa bagnole.

Les autorités Texanes et celles de l’Etat, on sait que dans un système fédéral, le gouvernement central ne peut pas tout faire, jouent le jeu à fond.

L’objectif, vacciner 50.000 personnes par semaine et 800.000 avant juillet.

Et ceci bien sûr ne concerne que la région d’Austin, là où se trouve le circuit du COTA.

La nouvelle est sympa, sur la plupart des circuits on fait fuir le public à coups de baïonnettes et sur celui-ci, on l’appelle à grands renforts de messages radio, dont bien sûr KFH-FM-Sports Radio, nos collègues sportifs à Austin…

Voilà comme quoi de la misère … on peut faire naître de l’espoir!

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : COTA et DR

 

Moto Sport

About Author

jeanlouis