VICTOIRE DE SAM BIRD SAMEDI A AD DIRIYAH EN FORMULE E. JEAN-ÉRIC VERGNE SUR LE PODIUM

 

Il n’aurait pas pu y avoir de meilleurs débuts avec sa nouvelle équipe Jaguar pour le Britannique Sam Bird, qui a remporté ce samedi 27 février la deuxième course du mondial des monoplaces électriques de la Formule E, qui se disputait en Arabie Saoudite aux prtes de Riad à Ad Diriyah!

Bird battant et précédant son ancien coéquipier, le poleman batave  Robin Frijns à la fin d’un long duel. Bird confirme ainsi le succès déjà obtenu l’an dernier lors de la manche d’ouverture ici-même en Arabie saoudite, se lançant ainsi à la poursuite de Nyck De Vries le vainqueur de la 1ére course la veille, pour le classement général provisoire du championnat, qui voit toujours le pilote Néerlandais en première position, alors qu’il n’a pas marqué de points aujourd’hui. S’élançant de l’arrière du peloton comme tous les pilotes utilisant le moteur Mercedes, suite au problème technique subi par Edoardo Mortara lors des essais libres.

Rien à faire pour Frijns, qui après la bonne pole position conquise en Q2 a dû se rendre à l’évidence et rester derriére Bird, mais pas avant d’avoir vendu chèrement sa motivation . Profitant du mode Attack, le pilote anglais a réalisé le dépassement décisif, tandis que derrière lui le groupe se regroupait.

En effet, les deux DS Techeetah de Jean-Eric Vergne et Antonio Felix da Costa ont fait un retour en force après une course 1 à oublier. Les deux ont également eu un contact, le Champion en titre Da Costa qui, après avoir perdu sa place face à son coéquipier, s’est jeté dans la voiture jumelle, risquant de ruiner la bonne reprise dans cette seconde epreuve qu’ils avaient mise en place. Vergne a ensuite terminé troisième, devant Da Costa et un excellent Nick Cassidy, classé dans le top 5 pou ses débuts dans la série.

Le pilote Néo-zélandais a précédé les deux monoplaces du Team Dragon de Sergio Sette Camara et de Nico Müller, qui après une bonne qualification a perdu du terrain, atteignant toujours avec a position la zone de points. Huitième Oliver Turvey, suivi d’Oliver Rowland et de René Rast, qui clôturent le top 10.

Seul un contact qui a vu le malheureux protagoniste Tom Blomqvist a empêché l’équipe NIO de doubler et de scorer comme la veille car Max Günther a complètement raté un point de freinage, frappant violemment son rival. Au même moment, Sébastien Buemi garait sa Nissan sur la piste, tandis qu’Alex Lynn se heurtait à Mitch Evans. Cette série d’accidents à quelques minutes de la fin a conduit à l’exposition dans l’ordre du parcours, plein de drapeaux jaunes, puis à l’entre en piste de la voiture de sécurité et enfin au drapeau rouge qui a mis fin prématurément aux hostilités.

Précisément, l’interruption prématurée a empêché la Mercedes de remonter en finale, annulant ainsi l’excellent travail d’économie d’énergie de la batterie. De Vries et Stoffel Vandoorne sont restés secs, tout comme Lucas Di Grassi et les deux Porsche d’Andre Lotterer et Pascal Wehrlein, qui ont également réussi un drive through pour avoir poussé Jake Dennis dans le mur.

Signalons enfin qu’après le violent accident des essais libres, Mortara n’a pas pris le départ de cette deuxième course.

 

 

A l’arrivée, l’Anglais Sam Bird triomphe donc et l ’emporte en précédant dans l’ordre, le Néerlandais Robin Frijns, et le Français Jean-Éric Vergne qui les accompagne sur le podium

Suivent le Portugais Antonio Félix Da Costa et le Néo-Zélandais Nick Cassidy qui complètent le Top 5.

Ensuite, on pointe le Brésilien Sérgio Sette Câmara, le Suisse Nico Müller, les Britanniques Oliver Turvey et  Oliver Rowland et l’Allemand, René Rast le Champion DTM en titre!

 

 

  LE CLASSEMeNT DE LA SECONDE COURSE DE AD DIRIYAH

 

1 – Sam Bird (Jaguar) – Jaguar – 29 tours

2 – Robin Frijns (Audi) – Virgin, à 2″194

3 – Jean-Éric Vergne (DS) – DS Techeetah, à 4″846

4 – Antonio Félix Da Costa (DS) – DS Techeetah, à 6″900

5 – Nick Cassidy (Audi) – Virgin, à 9″079

6 – Sérgio Sette Câmara (Penske) – Dragon, à 12″817

7 – Nico Müller (Penske) – Dragon, à 13″924

8 – Oliver Turvey (NIO) – NIO, à 15″523

9 – Oliver Rowland (Nissan) – Nissan e.dams, à 16″389

10 – René Rast (Audi) – Audi Abt, à 18″254

11 – Alexander Sims (Mahindra) – Mahindra, à 19″885

12 – Lucas Di Grassi (Audi) – Audi Abt, à 20″612

13 – Tom Blomqvist (NIO) – NIO, à 21″508

14 – Nyck De Vries (Mercedes) – Mercedes, à 22″482

15 – Norman Nato (Mercedes) – Venturi, à 24″192

16 – Pascal Wehrlein (Porsche) – Porsche, à 25″395

17 – André Lotterer (Porsche) – Porsche, à 27″257

18 – Stoffel Vandoorne (Mercedes) – Mercedes, à 29″112

 

ABANDONS

Maximilian Günther‍

Mitch Evans

Alex Lynn

Sebastien Buemi

Jake Dennis

 

NON PARTANT

Edoardo Mortara

 

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE

1‍.De Vries : 29 points – 2.Bird : 25 – 3.Frijns : 22- 4.Mortara : 18 – 5.Evans et Vergne : 15 – 7.Rast : 14 – 8.Da Costa : 12 – 9.Wehrlein, Rowland et Cassidy : 10 – 12.Camara : 8 – 13.Sims et Müller : 6 – 15.Turvey : 5 – 16.Vandoorne  : 4 – 17.Di Grassi : 2.

 

Formule E Monoplaces

About Author

gilles