TANAK SOLIDE LEADER A L’ARTIC RALLY DEVANT ROVENPERÄ ET NEUVILLE. OGIER KO

 

 

Ott Tanak et Kalle Rovanpera sont les deux grands protagonistes de la deuxième étape de cet Artic Rally, la seconde étape du mondial WRC 2021

A l’issue de la deuxième journée autour de Rovaniemi et du cercle polaire en Finlande, le pilote Estonien de l’équipe Hyundai demeure naturellement en tête du classement général provisoire avec une avance de 24 « 1 sur le jeune Finlandais de l’équipe rivale Toyota.

Kalle qui précisait:

« Je pense que Thierry a fait le bon choix avec les pneus. C’était vraiment intelligent de sa part, je dois dire. Demain, nous devons attaquer et nous verrons ce que nous pouvons faire. »

Mais effectivement attention à leur suivant, le troisième homme, le Belge  Thierry Neuville, deuxième carte de l’écurie Coréenne Hyundai, bien revenu aux avants postes et remonté à la troisième place du classement à 25″9 et vainqueur de la derniere spéciale du jour, l’ES8, la spéciale finale aujourd’hui.

Le vice-champion qui confiait:

« C’était une très bonne spéciale. La voiture marchait très bien et j’ai essayé de garder mes pneus. La communication avec Martijn va mieux mais on doit encore travailler pour améliorer ça. Je pouvais tout de même attaquer plus qu’avant ! »

Les autres sont plus loin et ne peuvent plus espérer viser la victoire, tels Craig Breen quatrième avec la troisième Hyundai, mais à 53 « 4, et Elfyn Evans cinquième avec la seconde Yaris à 1’03 » 5.

 

 

Comme on le constate, le Champion du monde, Sébastien Ogier n’apparait plus au classement car il est sorti de la route  et ce à une petite centaine de mètres seulement de l’arrivée de cette huitième spéciale où a perdu sa ligne dans un virage rapide à gauche et l’arrière de sa Yaris a heurté le mur de neige qui délimite toutes les routes…

Du coup  la Toyota Yaris du pilote Français a rebondi et s’est arrêtée le nez dans le fossé entre les murs de neige. Et malheureusement il n’y avait personne aucun spectateur sur place, et la paire Ogier et Ingrassia avec la force du désespoir si elle a bien réussi à remettre la voiture sur les rails, le tandem y a laissé tous ses espoirs, concédant et perdant … vingt minutes faisant leurs adieux à toute chance d’obtenir un honnête classement.

Ogier qui lâchait:

« C’était le dernier vrai virage, nous étions un peu trop en glisse et avons pris le mur de neige. C’est dommage, mais c’est un week-end à oublier. En venant ici en tête du championnat, on savait déjà que ce serait très difficile, donc ce n’est pas très grave ! »

De son côté, Thierry Neuville réalise une magnifique performance dans cette spéciale finale, repoussant notamment Kalle Rovanperä, le meilleur pilote Toyota, à plus de treize secondes, soit près d’une demi-seconde au kilomètre ! Le Belge en profite pour se relancer désormais totalement dans la course pour la deuxième place en revenant à seulement 1 seconde 8 du Finlandais.

 

 

 

Deuxième de ce chrono, le leader confirme et assure sa place de leadership  car Ott Tänak caracole toujours en tête, comptant encore une vingtaine de secondes de marge sur ses poursuivants Rovenperä et Neuville.

Le Champion du monde 2019 expliquait:

« Les pneus étant assez usés, l’objectif était d’arriver à l’arrivée de cette ultime spéciale ce samedi en toute sécurité. »

Quatrième mais plus en retrait aujourd’hui, l’Irlandais Craig Breen parvient tout de même à contenir le Gallois Elfyn Evans, reprenant même un peu d’air à l’issue de cette spéciale.

 

François LEROUX

Photos : TEAMS

 

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE SAMEDI SOIR 27 FÉVRIER 2021

 

1 – Tanak-Jarveoja (Hyundai i20 Coupè) en 1h21’25″3

2 – Rovanpera-Halttunen (Toyota Yaris) à 24″1

3 – Neuville-Wydaeghe (Hyundai i20 Coupé) à 25″9

4 – Breen-Nagle (Hyundai i20 Coupé) à 53″4

5 – Evans-Martin (Toyota Yaris) à 1’03″5

6 – Solberg-Marshall (Hyundai i20 Coupé) à 1’26″8

7 – Katsuta-Barritt (Toyota Yaris) à 1’34″4

8 – Suninen-Markkula (Ford Fiesta) à 1’49″3

9 – Greensmith-Edmondson (Ford Fiesta) à 3’01″8

10 – Lappi-Ferm (VW Polo WRC2) à 4’48″6

11 – Mikkelsen-Floene (Skoda Fabia WRC2) à 5’38″6

12 – Tuohino-Hamalainen (Ford Fiesta) à 6’04″4

13 – Gryazin-Aleksandrov (VW Polo WRC2) à 6’14″6

14 – Asunmaa-Salminen (Skoda Fabia WRC3) à 6’37″1

15 – Kaur-Simm (VW Polo WRC3) à 6’49″6

Rallye Sport WRC

About Author

gilles