NYCK DE VRIES S’OFFRE LA POLE EN FORMULE E A AD DIRIYAH EN ARABIE SAOUDITE

 

 

Nyck de Vries s’est révélé et montré d’abord aux essais libres 1 et 2, disputés respectivement hier après-midi jeudi 25 février, puis ce vendredi matin 26 février, à nouveau le plus rapide en qualifications et enfin devant tous les six qualifiés dans la Superpole décisive.

La saison de ce Championnat du Monde des monoplaces électriques de la Formule e qui débute ce week-end en Arabie Saoudite, n’aurait pas pu mieux commencer pour le jeune Néerlandais Nyck De Vries, qui semble intouchable à Ad Diriyah dans les environs de la capitale Ryad, avec sa Mercedes. Nyck qui jusqu’à cette Superpole avait dominé le week-end, a confirmé en signant le temps de référence, établissant à nouveau le meilleur chrono de cette ultime session, dominant l’Allemand Pascal Wehrlein de sept dixièmes, second à 0.664 pour s’emparer de la première pole position en carrière dans le Championnat. de la série électrique de la FIA.

 

 

Seul Edoardo Mortara avait pu l’approcher en qualifications, profitant également de la piste la plus propre de sa séance. Le pilote de l’écurie Venturi concédant seulement 12 millièmes au Néerlandais, mais en Superpole il n’a pas pu reproduire sa performance, terminant modestement quatrième précédé par les deux Allemands, la Porsche de Pascal Wehrlein et l’Audi de Renè Rast, qui ont été la révélation de ce premier tour des qualification. Ensuite en Superpole, réservé aux six pilotes les plus rapides de cette première phase, outre les quatre déjà nommés, on pointait également le britannique Alex Lynn et le Néo-Zélandais Mitch Evans.

Ccs deux derniers ayant  été repêchés, à la suite de l’annulation des meilleurs temps de Nico Müller, Nick Cassidy et Tom Blomqvist, les deux premiers ayant momentanément atteint le top-6. Les commissaires de course les ont cependant pénalisés pour avoir signé leur meilleur tour … sous drapeaux jaunes, agités, conséquence de l’accident de Sergio Sette Camara, qui s’est écrasé dans le dernier virage après avoir préalablement touché les barrières.

Tous les principaux prétendants au titre sont en grande difficulté: les six pilotes du groupe A, ou les mieux classés la saison dernière, ont été pénalisés par le fait d’être entrés les premiers en piste, et ont été dépassés par le reste du groupe.

Le meilleur avait été Oliver Rowland, qui partira pourtant loin de la dixième position, tandis que Stoffel Vandoorne n’est que quinzième devant Lucas Di Grassi, Sébastien Buemi et la DS Techeetah du Champion en titre, le Portugais Antonio Felix Da Costa, suivi de son équipier le précédant double tenant du titre, le Français Jean-Eric Vergne, qui ont également raté leurs séances des chronos, restant trop près de Buemi et finissant par être ralenti.

Au-delà de l’erreur stratégique, le choix des Teams DS, Nissan et Dragon ne semble pas avoir payé pour avoir conservé l’ancien groupe motopropulseur, en attendant d’homologuer la nouvelle version à temps pour la prochaine étape, le Grand Prix de Rome. Robin Frijns, l’autre pilote Hollandais a également été malheureux car il n’est jamais parvenu à régler sa monoplace à aucun moment et ce en raison d’un problème technique!

 

John ROWBERG

Photos : FORMULE E – TEAMS

 

 

LA GRILLE DE DÉPART

LA SUPERPOLE

1 – Nyck De Vries (Mercedes) Mercedes – 1’08”157

2 – Pascal Wehrlein (Porsche) Porsche – 1’08”821

3 – René Rast (Audi) Audi Abt – 1’08”869

4 – Edoardo Mortara (Mercedes) Venturi – 1’09”317

5 – Alexander Lynn (Mahindra) Mahindra – 1’09”345

6 – Mitch Evans (Jaguar) Jaguar – 1’09”706

 

LA SESSION DES QUALIFICATIONS

 

1 – Nyck De Vries (Mercedes) Mercedes – 1’08”786

2 – Edoardo Mortara (Mercedes) Venturi – 1’08”798

3 – Pascal Wehrlein (Porsche) Porsche – 1’08”885

4 – René Rast (Audi) Audi Abt – 1’08”959

5 – Alexander Lynn (Mahindra) Mahindra – 1’09”133

6 – Mitch Evans (Jaguar) Jaguar – 1’09”152

7 – André Lotterer (Porsche) Porsche – 1’09”157

8 – Sam Bird (Jaguar) Jaguar – 1’09″265

9 – Maximilian Günther (BMW) BMW Andretti – 1’09″277

10 – Oliver Rowland (Nissan) Nissan e.dams – 1’09″362

11 – Alexander Sims (Mahindra) Mahindra – 1’09″559

12 – Norman Nato (Mercedes) Venturi – 1’09″628

13 – Oliver Turvey (NIO) NIO – 1’09″631

14 – Jake Dennis (BMW) BMW Andretti – 1’09″723

15 – Stoffel Vandoorne (Mercedes) Mercedes – 1’10″128

16 – Lucas Di Grassi (Audi) Audi Abt – 1’10″474

17 – Sébastien Buemi (Nissan) Nissan e.dams – 1’10″594

18 – Antonio Félix Da Costa (DS) DS Techeetah – 1’10″735

19 – Jean-Éric Vergne (DS) DS Techeetah – 1’10″804

20- Nick Cassidy (Audi) Virgin – 1’22″020

21 – Tom Blomqvist (NIO) NIO – 1’23″163

22 – Nico Müller (Penske) Dragon – 1’24″955

23 – Sérgio Sette Câmara (Penske) Dragon – 1’21″445

24 – Robin Frijns (Audi) Virgin – Pas de chrono

Flash Info Formule E Monoplaces Sport

About Author

gilles