VEILLÉE D’ARMES A LA VEILLE DE L’ARTIC RALLY A ROVANIEMI AU CERCLE POLAIRE EN FINLANDE EN WRC

 

Dernier galop d’entraînement ce jeudi pour Sébastien OGIER!!!

 

PREMIÈRE POUR L’ARTIC RALLY EN MONDIAL WRC

 

La deuxième manche du Championnat du monde des rallyes WRC 2021 aura lieu ce week-end en Finlande, précisément dans le nord du pays, à Rovaniémi au cercle Polaire Artic dans des zones entièrement enneigées en Laponie.Il y fera très froid, l’obscurité tombe très tôt en début d’aprés-midi et il y aura des conditions météorologiques que la catégorie n’a pas rencontrées depuis un certain temps.

Il y a beaucoup d’enthousiasme et de curiosité de la part des pilotes pour cet Arctic Rally et parmi eux Ott Tanak, l’ancien Champion du monde l’Estonien, fer de lance de Hyundai, lequel déclare:

 » Il sera difficile de défier Toyota sur ces routes, la base de leur équipe est dans ce pays et ils savent pratiquement tout, des routes aux conditions météorologiques compliquées. Mais notre Hyundai s’est surtout améliorée sur la vitesse et ce sera sur ces tronçons que nous les défierons ».

Tanak s’est entraîné dans des conditions identiques  en participant, avec Thierry Neuville, au rallye Estonien il y a deux semaines, et bien sûr il l’a gagné.

« A Monte Carlo, nous avons eu des problèmes depuis le début, mais je suis convaincu que nous aurions pu nous battre avec Toyota sans ces événements malheureux (crevaisons). Mes attentes cette année sont élevées, en 2020 j’avais pris en compte que dans une nouvelle équipe, avec une voiture que je ne connaissais pas, il aurait été difficile de se battre pour la victoire et ainsi de suite. Mais maintenant l’année d’apprentissage est terminée et dans cet Arctic, nous devons nous battre pour la victoire, sinon nous perdrons le contact avec Toyota. « 

Andrea Adamo, le directeur de l’équipe Hyundai, se montre lui optimiste pour son pilote:

« Nous devrons être au sommet tous les jours du rallye et seule une victoire peut être définie comme l’obtention d’un bon résultat. Il n’y a pas d’alternative, nous devons être prêt. à se battre au plus haut niveau. Nos trois pilotes lors d’épreuves précédentes que le WRC a disputées sur la neige sont montés sur le podium, nous savons donc qu’ils sont capables d’excellentes performances dans des conditions aussi difficiles. Pour l’Arctic Rally, c’est indispensable pour nous de remédier au très mauvais résultat du Rallye de Monte Carlo ».

Kalle Rovanpera le local est le pilote Toyota qui fait le plus peur aux rivaux de Hyundai, encore plus que Sébastien Ogier. Pouquoi? Parce que Kalle est Finlandais, il roule très fort dans la neige et la Laponie il la connaît très bien:

« Les tests d’avant-course ont été positifs et à Rovaniemi nous avons trouvé le bon set-up. L’année dernière, j’ai joué Arctic, qui ne faisait pas partie de la et il avait un parcours différent pour la plupart, donc je ne peux pas dire que je peux tirer un avantage particulier. Au contraire, ce sera le premier rallye hivernale pour nos pneus Pirelli et j’ai remarqué une différence notable par rapport aux Michelin que nous avions en 2020 »

début des hostilités ce vendredi avec les deux premières spéciales, l’ES1 de Sarriojärvi longue de 31,05 km et l’ES2, le second passage dans cette spéciale de Sarriojärvi.

 

François LEROUX

Photos : TEAM 

 

Flash Info Rallye Sport WRC

About Author

gilles