WSBK 2021 : CALENDRIER EN REMANIEMENT, LE PLAN « C » COMMENCERAIT EN ARAGON

 

CIAO FAUSTO…

 

 

Cette saloperie de virus nous a volé Fausto Gresini sans que nous ayons le temps de lui dire un très amical « Ciao ».

C’était un mec immense…

Bien sûr, on pourrait dire, c’est classique après un décès, que la vie continue…  sauf que non seulement le coronatruc tue (peu en fait) mais en plus il met un bazar monstre partout

 

ASSEN EST REPORTÉ EN JUILLET

 

Le calendrier du WSBK est en train d’en faire les frais, d’abord on a décidé de déplacer Assen en juillet et de commencer à Estoril début mai, c’était le plan B.

Sauf que, on l’a vu d’ailleurs à plusieurs reprises, le Portugal a été déclassé, on se souvient entre autres que Rossi devait aller y rouler avec ses mais du team VR46 et le voyage avait été annulé la veille…

Idem pour Rea,  Sykes et Van den Mark qui avaient prévu d’y rouler.

Le Portugal est mal classé par les médecins qui ont pris en main la politique en Europe, ses statistiques sont pourtant meilleures que l’Angleterre, la Belgique, l’Autriche, les Pays Bas ou l’Espagne mais c’est comme ça, le Portugal est déclaré zone à risque.

 

LE MUR , SYMBOLE  DU CIRCUIT D’ARAGON

On commence donc à penser que la première épreuve pourrait avoir lieu en Espagne, en Aragon.

Le début de saison à Assen a été reporté, Estoril au Portugal menace la même chose.

Malgré les signes négatifs, le promoteur Dorna suppose que le championnat du monde Superbike 2021 peut commencer en Espagne à la fin du mois de mai.

Quel est donc le problème avec le Portugal ?

Il peut être compliqué d’entrer dans un pays pointé du doigt, mais c’est faisable en présentant des certificats sanitaires.

En revanche, c’est à la sortie que tout se complique.

 

L’ANGLETERRE EM… SES RESSORTISSANTS! UN COMBLE…

Surtout par exemple pour les Britanniques, stars incontournables du WSBK, s’ils reviennent chez eux du Portugal, il faudra se cogner dix jours en isolement dans un hôtel…

Et durant cette période il y a encore plusieurs tests, bref aller courir au Portugal et revenir en Angleterre est un cauchemar qui coûtera des fortunes aux teams.

Donc on commence sérieusement à penser que la saison va démarrer fin mai en Aragon, en Espagne donc.

L’autre solution bien sûr consisterait pour les pilotes anglais et ulsteriens à ne pas rentrer chez eux entre les courses, mais là encore c’est un cauchemar parce que la vie sur place, durant les courses, se passe en isolement complet avec des navettes allant du circuit à l’hôtel et le restant du temps, on imagine que ce sera le même traitement entre deux courses.

Il pourrait y avoir une solution, le gouvernement britannique a assuré que la vaccination serait terminée sur son territoire avant le 21 juin.

 

LE VACCIN TRAÎNE QUAsIMENT PARTOUT (IMAGE FRANCE CULTURE)

Ce qui est trop tard pour les pilotes à moins qu’ils bénéficient d’un système de priorités.

Et encore, un vaccin n’est efficace que quinze jours après et on rappelle qu’il doit y avoir une première prise quinze jours avant.

Autrement dit comme en plus les gouvernements ont menti sur l’approvisionnement en vaccins, l’Allemagne a traité cinq millions de gens une seule fois, la France deux millions et demi, on peut avoir des doutes.

Cela dit en Grande Bretagne 27 millions de gens ont reçu une première dose, on peut donc imaginer qu’au moins dans un pays en Europe (l’autre est le Danemark, on est ravis pour eux mais il n’y a ni circuit ni pilotes danois en MotoGP !) on est à peu près dans les clous sur le rythme de vaccination.

Donc le plan C démarre en théorie en Aragon le 23 mai.

 

LA MAGIE DE BRNO GRANDE ÉPOQUE

Bon, Dorna commence sa grande contre offensive depuis des semaines, il semble qu’il ne soit pas impossible que pour remplacer les épreuves fantômes, on aille courir à Brno et oui le circuit maudit (mais sublime !) retrouverait donc une grande épreuve internationale et l’autre possibilité est en Arabie, on sait que ce pays aux moeurs assez glauques tente à coups de milliards de redorer son blason par le sport, entre autres le Dakar et la F1, pourquoi pas le WSBK?

Cela dit, le circuit de Djeddah est en ville, pour recevoir des courses de moto, car l’Arabie saoudite rêve aussi de MotoGP, il va falloir revoir les plans en élargissant les zones de sécurité.

Le futur circuit, celui de Qiddiya ne sera terminé qu’en 2024…

Voici donc le calendrier au temps X où j’écris, avec de grosses incertitudes sur certains circuits.

Ce qu’il faut, comme en MotoGP, c’est démarrer.

Le MotoGP le fera au Qatar dans quelques jours, le WSBK ne trouve pas de solution avant Aragon et on n’est pas sûr du coup.

Bref, les plans D, E, F, G, etc… peuvent arriver en cours d’année…

Et oui, c’est une guerre…

LE CALENDRIER ÉLASTIQUE

07-09 Mai Estoril / Portugal

21.-23. Mai Aragon / Espagne

11.-13. Juin Misano / Italie

02-04. Juillet Donington Park / Grande-Bretagne

23-25. Juillet Assen / Pays-Bas

– 05. Septembre Magny-Cours / France
– 19. Septembre Barcelone / Espagne
24.-26. Septembre Jerez / Espagne

– 03. Octobre Portimao / Portugal
15.-17. Octobre San Juan / Argentine

– 14. Novembre Lombok / Indonésie

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos WSBK et DR

 

Moto Sport Superbike

About Author

jeanlouis