MOTOGP 2021 : FABIO QUARTARARO : AUTOCRITIQUE ET MOTOCRITIQUE SUR LE POIDS!

 

FABIO DANS L’EMISION « QUOTIDIEN »

 

 

Fabio Quartararo est passé à la TV sur TMC dans l’émission « Quotidien » où l’animateur a reconnu ne rien connaître de la moto, on n’a donc rien appris sauf que … Quartararo arrive et débarque dans les émissions Grand Public!

Autrement que sur Canal + qui dispose des droits MotoGP et pour qui, il est normal de le faire venir en plateau, au-delà des JT qui lui consacrent quelques secondes quand il gagne en GP, cela signifie qu’il a réussi à faire parler de la moto sur un grand media autrement que par les insultes habituelles et on va dire que c’est une victoire de plus, de ce garçon.

 

PILOTE ULTRA CLAIRVOYANT SUR L’AVENIR

 

Par ailleurs, on a su dès le début de l’hiver qu’il allait bosser avec un psy pour calmer son manque de self control, il reconnaît que comme tout jeune con (Jean Michel Bayle m’a dit exactement les mêmes mots à son propos) qui a du talent, en 2020 il a voulu tout gagner et on sait que ça s’est terminé en désastre…avec la perte d’un titre mondial qu’il pouvait légitimement viser…

Et oui, JMB alas Jean-Michel Bayle, était coaché par l’ancien mulitple Champion du monde de Motocross, le Belge Roger de Coster, qui l’a immédiatement remis sur les rails et le crossman Français a gagné en indoor et en outdoor…

Il est donc clair qu’en 2020, Fabio Quartararo n’a pas eu cette chance de trouver un coach, multiple champion du monde…

(Ça n’a rien à voir mais en écrivant je suis en train d’écouter Sam Magwama sur You Tube au festival « Au fil des voix »… si comme moi la musique congolaise/angolaise vous rend fous, il est encore en ligne…)

Et donc on connaît la suite, le jeune tout fou a carrément raté sa saison, avec pourtant trois victoires au plus haut niveau mondial de la vitesse, au compteur, du jamais vu dans la vitesse Française en 500 ou en MotoGP. Donc comme me le souffle Gilles Gaignault, on peut difficilement le blâmer !

Il a aussi une vision assez claire de ce qu’il espère sur la Yamaha ‘usine’.

 

GAGNER DU POIDS POUR GAGNER DE LA VITESSE, VOILA LE PROGRAMME

 

« Il faut que l’on travaille sur l’aéro et le poids de la moto, elle est un peu trop lourde, elle est un petit peu trop lourde et un effort conjoint doit être fait par le pilote et les techniciensPour ma part, je cours, je mange sainement. Avant les courses, j’essaye de manger le moins possible pour perdre peut-être un demi-kilo, et je pense que le team pourrait perdre bien plus que ce que je peux moi-même éliminer, car au final j’ai une limite. »

On entend souvent parler du poids des pilotes, ou de leur grade taille, qui sont des problèmes récurrents en sports mécaniques mais il est très rare qu’un pilote fasse amende honorable sur ce point.

J’imagine le pauvre Fabio, qui entre parenthèse s’est collé le coronavirus cet hiver, jeûner durant les GP pour rattraper le déficit de vitesse de sa Yamaha.

 

FABIO PRÊT A JEÛNER PENDANT LES GP!

 

Les matheux calculeront le gain de vitesse à partir d’un demi kilo en moins avec la puissance de la moto, ça m’intéresserait d’ailleurs, mais sur ce coup là, ce qui m’envahit c’est l’émotion…

Ce mec mériterait vraiment de réussir sa saison 2021…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : DR, MotoGP  

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis