VICTOIRE SURPRISE DE McDOWELL AUX DAYTONA 500 EN NASCAR

´

 

Succès inattendu car victoire surprise… la toute première fois de sa carrière pour Michael McDowell

Il triomphe donc et l’emporte en 3 heures 27 minutes et 44 secondes, en n’ayant mené que le dernier tour de la plus Prestigieuse épreuve du calendrier de la saison NASCAR ce 14 février 2021.

Sa victoire il l’a doit en effet a l’accrochage entre les deux pilotes de l’équipe de Roger Penske, Joey Logano et Brad Keselowski qui pointaient alors en tête à l’attaque du dernier tour…

Incident qui du coup a ouvert et offert la victoire à Michael McDowell.
.
Ce dernier qui gagne on le répète sa toute 1ere victoire en NASCAR car Michael McDowell qui compte 358 départs en NASCAR Cup Series, le deuxième plus grand nombre de départs avant de décrocher sa première victoire après Michael Waltrip et ses 463 départs aux Daytona 500 de 2001

 

Victoire innatendue sa toute 1ere en NASCAR pour McDOWELL

 

D’aiileurs a l’arrivée Michael lançait :

Je ne peux pas y croire. Tant d’années à broyer du noir dans l’espoir d’une opportunité comme celle-ci!

Et preuve de cet exploit, Michael McDowell devient le huitième pilote à décrocher sa première victoire lors des DAYTONA 500, depuis Trevor Bayne il y a dix ans!

Toute première victoire aussi pour la Front Row Motorsports ici aux 500, mais la seconde pour son chef d’équipe, Drew Blickensderfer, déjà victorieux en 2009, avec Matt Kenseth.

L’épreuve avait mal débuté avec rapidement un Big One, dès le quinzième tour à la suite d’une erreur de Kyle Busch qui harponnait son propre coéquipier , Christopher Bell…

 

Le chaos …

 

Par conséquent, les deux pilotes de la Joe Gibbs provoquaient un carambolage monstre impliquent une bonne quinzaine de voitures entraînant, Aric Almirola, William Byron, Matt DiBenedetto, Martin Truex Jr, Kurt Busch Alex Bowman, Ryan Newman, Chris Buescher, Erik Jones et Aric Almirola dans ce désastre !.

Puis la météo s’en mêlait avec l’arrivée des orages et de la pluie …

Après plus de six heures d’interruption, la course redémarrait mais pendant quinze tours,  le peloton demeurait derrière la voiture de sécurité pour tenter au plus vite de finir le séchage de l’ovale Floridien.

On imaginait alors que Denny Hamlin pouvait devenir le premier pilote à gagner trois fois de suite cette course desDaytona 500.

Effectivement l’illustre pilote de la Joe Gibbs Racing remportait les deux premiers segments et il occupait le  commandement pendant 98 tours.

Helas,  une bien mauvaise stratégie au cours de son dernier arrêt allait lui coûter la victoire…il termine finalement seulement cinquième !!!

Explication: Les pilotes Ford et Chevrolet rentrent plus tôt que les pilotes Toyota, condamnant  le double tenant du titre dans cette épreuve mythique .

Et on le sait au passage sous le drapeau à damier Michael McDowell l’emporte, précédant finalement Chase Elliott.

La course se terminant  sous régime de neutralisation, à la suite de l’accident des deux  pilotes de la Penske.

Austin Dillon complètent le podium en décrochant la troisième place devant Kevin Harvick, Denny Hamlin, Ryan Preece, Ross Chastain, Jamie McMurray, Corey LaJoie et Kyle Larson classe dix


Peter GRISWOLD 

Photos : NASCAR


LE CLASSEMENT DES DAYTONA 500

1 – Michael McDowell (Ford) – FrontRow – 200 tours
2 – Chase Elliott (Chevrolet) – Hendrick – 200
3 – Austin Dillon (Chevrolet) – Childress – 200
4 – Kevin Harvick (Ford) – Stewart-Haas – 200
5 – Denny Hamlin (Toyota) – Joe Gibbs – 200
6 – Ryan Preece (Chevrolet) – JTG – 200
7 – Ross Chastain (Chevrolet) – Chip  Ganassi – 200
8 – Jamie McMurray (Chevrolet) – Spire – 200
9 – Corey LaJoie (Chevrolet) – Spire – 200
10 – Kyle Larson (Chevrolet) – Hendrick – 200
11 – Cole Custer (Ford) – Stewart-Haas – 200
12 – Joey Logano (Ford) – Penske – 199
13 – Brad Keselowski (Ford) – Penske – 199
14 – Kyle Busch (Toyota) – Joe Gibbs – 199
15 – Austin Cindric(i) (Ford) – Penske – 199
16 – Christopher Bell (Toyota) – Joe Gibbs – 199
17 – Bubba Wallace (Toyota) – 23XI – 198
18 – Ricky Stenhouse Jr. (Chevrolet) – JTG – 198
19 – Chase Briscoe # (Ford) – Stewart-Haas – 197
20 – Joey Gase (Ford) – Ware – 196
21 – Cody Ware (Chevrolet) – Ware – 196
22 – Kurt Busch (Chevrolet) – Chip Ganassi – 195
23 – BJ McLeod(i) (Ford) – LiveFast – 195
24 – Josh Bilicki (Ford) – Ware – 194
25 – Martin Truex Jr. (Toyota) – Joe Gibbs – 193
26 – William Byron (Chevrolet) – Hendrick – 191
27 – Tyler Reddick (Chevrolet) – Childress – 188
28 – Kaz Grala (Chevrolet) – Kaulig – 115
29 – Quin Houff (Chevrolet) – Starcom – 37
30 – Ryan Blaney (Ford) – Penske – 14
31 – Chris Buescher (Ford) – Roush – 14
32 – Anthony Alfredo # (Ford) – FrontRow – 14
33 – Matt DiBenedetto (Ford) – Wood Brothers – 14
34 – Aric Almirola (Ford) – Stewart-Haas – 13
35 – Alex Bowman (Chevrolet) – Hendrick – 13
36 – Daniel Suarez (Chevrolet) – Trackhouse – 13
37 – David Ragan (Ford) – FrontRow – 13
38 – Ryan Newman (Ford) – Roush – 13
39 – Erik Jones (Chevrolet) – Petty – 13
40 – Derrike Cope (Chevrolet) – Ware – 3

 

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE

1. Dillon : 58 points – 2. Hamlin 52 – 3. Harvick 50 – 4. Elliott 48 – 5. McDowell, et  Preece

 

 

Flash Info Nascar

About Author

gilles