McLAREN OUVRE LE BAL DES PRÉSENTATIONS DES NOUVELLES MONOPLACES 2021


 

La rafale des présentations des nouvelles monoplaces de Formule 1 de la saison 2021, a débuté ce lundi 15 février et a donc commence à Woking, avec l’équipe  McLaren, qui a dévoilé ce soir, sa dernière-née, sa nouvelle arme que piloteront cette saison, l’ancien pilote Renault, le très expérimenté Australien Daniel Ricciardo et le jeune Britannique Lando Norris.

A l’entame d’une saison au développement limité par la réglementation, devant contenir les coûts en temps de pandémie du Coronavirus, la seule réelle nouveauté de la voiture concerne le plus grand changement de cette MCL35M et le groupe motopropulseur, lequel  n’est plus  le bloc Renault mais le Mercedes, d’où le « M » ajouté dans le nom de la Monoplace? millésime 2021.

 

 

Le duo McLaren-Mercedes, renouvelé nous rappelle qu’il a duré de 1995 à 2014 avec à la clé 3 titres de Champion du monde des pilotes et 77 victoires! Le voila donc recréé après sept années au cours desquelles la célèbre ‘équipe Britannique a incroyablement rencontré et connu une descente aux enfers, et notamment lors de son partenariat désastreux avec Honda… Avant qu’il soit remplacé par le Renault et redonne un peu d’espoir à l’écurie de Woking

Néanmoins, malgré un partenariat réussi et une inattendue troisième place au classement final des constructeurs avec 202 points,  il avait été décidé de revenir à une association avec Mercedes!

Le directeur technique James Key, expliquant:

« Malgré le peu de marge d’intervention, l’équipe a fait un travail d’optimisation fantastique. Les règles techniques sont restées assez stables, mais il y avait beaucoup de changements aérodynamiques à traiter..

La FIA a imposé une simplification du fonds pour réduire la charge, afin de contenir les performances et le stress sur les pneumatiques Pirelli. Les ingénieurs, bien sûr, sont chargés de récupérer la plupart des appuis.

Key poursuit et il lâche:

« Chaque changement présente une opportunité»

 

 

 

Malgré les compromis nécessaires, et bien que similaire au modèle 2020, le MCL35M introduit des évolutions de châssis significatives et apparaît plus compact à l’arrière.

Dans la foulée de la troisième place du Championnat du monde des constructeurs 2020, de loin le meilleur résultat des huit dernières années, McLaren tentera de reconfirmer ce résultat, en se battant à nouveau contre Aston Martin ex Racing Point, Alpine ex Renault et Ferrari.

De son coté, Zak Brown, le patron de McLaren, précise:

 » Ce sera une saison encore trés difficile, mais nous sommes prêts à relever le défi »

Il sera forcément intéressant de suivre à quel point la transition vers le meilleur V6 du marché peut ajouter de la compétitivité, peut-être même pour rapprocher Mercedes de Red Bull.

Et l’autre « coup de pouce », sans aucun doute, va venir possiblement de l’arrivée de Ricciardo! Lequel confie:

« C’est bien d’avoir enfin rejoint l’équipe, il semble qu’une vie s’est écoulée depuis l’annonce en mai dernier. Je veux aider McLaren à poursuivre sa croissance. J’ai passé ces dernières semaines au Royaume-Uni pour m’ y installer et me préparer pour le début du Championnat.

Et dans l’attente des essais d’inter-saison prévus sur la piste de Sakhir à Bahreïn et programmés du 12 au 14 mars, la McLaren MCL35M roulera à Silverstone pour la traditionnelle journée de tournage promotionnelle publicitaire de demain mardi 16 février.

Ce sera l’occasion de réaliser le shakedown et de vérifier que tout fonctionne correctement, à commencer par l’intégration du bloc d’alimentation Mercedes.

Assurément un retour vers le passé pour regarder vers l’avenir…

 

John ROWBERG

Photos : McLAREN 

 

Evenements F1 Flash Info Monoplaces Sport

About Author

gilles