L’ACURA DU WAYNE TAYLOR MÈNE LES 24 HEURES DE DAYTONA A MI COURSE

La Cadillac Whelen des poleman actuellement en 4eme position à la mi course

 

La première moitié des 24 Heures de Daytona 2021 a été relativement calme après les premières heures mouvementées.

La course Floridienne voit du coup au commandement de ces 24 Heures de Daytona, cinq voitures séparées seulement de quelques secondes en tête du classement général provisoire, à la mi-course, alternant les positions en tête, selon les arrêts aux stands et les situations dans le trafic des 49 bolides en piste.

 

La Cadillac du Wayne Taylor

Au cours des deux dernières heures avant la mi-course, l’Acura de l’équipage Albuquerque-Taylor-Rossi-Castroneves de l’équipe du Wayne Taylor a été aux commandes de la compétition, avec des positions qui tournent, on l’a dit, lors des arrêts.

Deuxième place pour le moment pour la première des Cadillac, celle de Johnson-Kobayashi-Pagenaud-Rockenfeller, suivie de la deuxième des Cadillac, celle du Chip Ganassi avec Renger Van Der Zande, Kevin Magnussen et Scott Dixon.

 

La ADILLAC du trio Français accidentée  contrainte à l’abandon

 

Après le premier relais, une autre Cadillac-Dallara, celle des polemen du Team Whelen ActionExpress de Derani-Conway-Nasr-Elliott a été contrainte de faire un arrêt supplémentaire pour éviter une panne de carburant au moment de la fermeture des stands.

 

La Cadillac Whelen

 

En ce début de course, il faut plutôt noter deux problèmes. Le premier survenu à la Cadillac du trio Français, Duval-Vautier-Bourdais du JDC Miller, longtemps leader, mais qui a du abandonner suite à une collision entre Tristan Vautier et la Porsche GTD de l’équipe Wright. Il y a aussi quelques inquiétudes chez Mazda, dont l’unique voiture pointe déjà loin à … trois tours !

La DALLARA mène en LMP2 devant la meute des ORECA07

               

LA DALLARA CETILAR MÈNE EN LMP2

 

En LMP2, c’est la Dallara de l’équipe Cetilar, dont la logistique est assurée par AF Corse, avec un quatuor de pilotes entièrement italien, comprenant Sernagiotto-Belicchi-Fuoco-Lacorte qui occupe actuellement la tête de la catégorie.

Pour le moment, c’est Lacorte qui mène le classement en gérant une marge, face à la plus rapide des Oreca 07, celle du Team Tower, pilotée actuellement par le Français Matthieu Vaxivière.

KO par contre pour les deux voitures des écuries DragonSpeed ​​et Racing Team Nederland, sur accident.

Les deux CORVETTE au commandement en GTLM

CORVETTE EN GTLM

 

La classe GTLM a eu des surprises immédiates. Au départ, la BMW du Canadien Bruno Spengler a harponné à l’arrière la Porsche du Français Kevin Estre, l’envoyant contre Ferrari F488 du Risi Competizione…

 

La Porsche de Kevin Estre accidentée entame une folle remontée

 

Heureusement, alors que la 911 a perdu de nombreux tours pour réparations, elle se retrouve à 12 tours de la Corvette, la Ferrari de Pier Guidi-Calado-Rigon-Gounon semble avoir un excellent rythme et, malgré son téte à queue, reste dans le match.

À l’avant, on trouve à mi-course, les deux Corvette qui ont dominé depuis les tests.

Nick Tandy possédant 3 secondes d’avance sur Jordan Taylor.

La catégorie LMP3 est dominée par la Ligier JS P320, la N°74 du Riley Motorsports de Scott Andrews. L’Australien devance la Duqueine D08 N°6 du Muehlner Motorsports et la Ligier JS P320 N°33 du Sean Creech Motorsport.

Enfin, dans la catégorie GTD, la Mercedes AMG GT3 N°57 du Winward Racing de Maro Engel  est en tête. Le pilote Allemand précède la Ferrari F488 GT3 N°21 de la Scuderia  AF Corse et la Mercedes AMG GT3 N°75 du Sun Energy 1 de Mikael Grenier.

 

Peter GRISWOLD

Photos :ROLEX –IMSA-TEAMS

 

Gare au trafic sur l’anneau toujours délicat dans le trafic

LE CLASSEMENT A MI COURSE

1 – Taylor-Albuquerque-Rossi-Castroneves (Acura DPi) – Wayne Taylor – 402 tours

2 – Johnson-Kobayashi-Pagenaud-Rockenfeller (Cadillac DPi) – AXR  à 0”575

3 – van-Zande-Magnussen-Dixon (Cadillac DPi) – Chip Ganassi à 12”720

4 – Nasr-Conway-Derani-Elliott (Cadillac DPi) – Action Express à 35”794

5 – Cameron-Pla-Pablo-Allmendinger (Acura DPi) Michael Shank à 38”142

6 – Jarvis-Tincknell-Bomarito (Mazda DPi)  Multimatic à 3 tours

7 – Lacorte-Fuoco-Belicchi-Sernagiotto (Dallara LMP2) Cetilar AF Corse à 11 tours

8 – Farano-Aubry-Buret-Vaxiviere (ORECA LMP2 07)  Tower à 11 tours

9 – Mies-Lux-DeFrancesco-Schiller (ORECA LMP2 07) DragonSpeed à 12 tours

10 – Merriman-Tilley-Dalziel-Chatin (ORECA LMP2 07) Era à 13 tours

11 – Ware-Yoluc-Dillon-Muller (Ligier LMP2) RWR à 15 tours

12 – Thomas-Nunez-Merrill-Bell (ORECA LMP2 07) WIN Autosport à 15 tours

13 – Milner-Tandy-Sims (Corvette C8.R) GM Corvette à 19 tours

14 – Garcia-Taylor-Catsburg (Corvette C8.R) GM Corvette à 19 tours

15 – Edwards-Krohn-Farfus-Wittmann (BMW M8 GTE) Rahal RLL à 20 tours

16 – Calado-Pier-Jules-Davide (Ferrari 488 GTE) Risi Competizione à 20 tours

17 – De-Philipp-Glock-Spengler (BMW M8 GTE) Rahal RLL à 20 tours

18 – Robinson-Andrews-Askew-Pigot (Ligier JS P320)  Riley à 26 tours

19 – Kranz-Hoerr-Koch-McAleer (Duqueine D08) Muehlner à 29 tours

20 – Willsey-Barbosa-Boyd-Clairay (Ligier JS P320)  Creech à 30 tours

21-Dontje-Engel (Mercedes-AMG GT3) – Winward à 30 tours

22 – Mann-Nielsen-Serra-Cressoni (Ferrari 488 GT3) – AF Corse à 30 tours

23 – Habul-Marciello-Grenier-Stolz (Mercedes-AMG GT3) – Sun Energy 1 à 30 tours

24 – James-DeAngelis-Turner-Gunn (Aston Martin Vantage GT3) – HOR à 31 tours

25 – Robichon-Vanthoor-Kern-Campbell (Porsche 911 GT3R) – Pfaff à 31 tours

26 – Sellers-Snow-Lewis-Caldarelli (Lamborghini Huracan GT3) – Miller à 31 tours

27 – Hindman-Long-Heylen-Bachler (Porsche 911 GT3R) – Wright à 31 tours

28 – MacNeil-Estre-Lietz-Bruni (Porsche 911 RSR – 19) – Proton à 31 tours

29 – Root-Eastwood-Keating-Westbrook (Aston Martin Vantage GT3) – TF Sport à 31 tours

30 – Auberlen-Foley-Read-Herta (BMW M6 GT3) – Turner à 32 tours

 

 

24 Heures de Daytona Endurance IMSA Sport

About Author

gilles