DIRECTION LE JAPON POUR  GIULIANO ALESI

 

 

 

Giuliano Alesi, (Voir lien) qui quitte la FDA (Ferrari Driver Academy), qui lui a offert un beau cadeau d’adieu en début de semaine, le faisant rouler et débuter au volant d’une monoplace Ferrari de GP sur la piste de Fiorano à Maranello, va rejoindre le lointain Japon, pour poursuivre sa jeune carrière.

Il aura effectivement cette saison un double programme, participant d’une part au Championnat de la Super Formula Lights et aussi à celui du Super GT!

Il va rouler en Super Formula Lights – l’ancienne F3 Nippon–  pour l’écurie TOM’S Toyota aux côtés de Ritomo Miyata, le Champion en titre et en Super GT dans la catégorie GT300, toujours avec l’équipe Toyota, associé cette fois à Sean Walkinshaw.

 

JEAN et GIULIANO ALESI

 

Jean Alesi a confié :

« Giuliano part lundi au Japon. Aucun problème, car il dispose d’un passeport Japonais. »

Il est vrai que Giuliano possède la double nationalité Française et Japonaise, sa mère, Kumiko Goto, étant née au Japon.

Jeannot poursuit et précise :

«  Giuliano a effectué un premier essai sur la piste du Fuji Speedway en février avec la GT, mais ce seront ses premiers pas au Japon en compétition. Je suis très fier que l’écurie TOM’S ait accepté Giuliano et l’ait accueilli dans sa famille. J’espère que mon fils pourra apporter des résultats et entamer une belle histoire avec eux. »

 

F2 2020 –  La monoplace de l’équipe MP Motorsport de Giuliano ALESI au GP de RUSSIE à SOTCHI

 

Mais il n’en demeure pas moins que l’ancien vainqueur du Grand Prix du Canada, le dimanche 11 juin 1995 à Montréal, au volant d’un Ferrari, est désabusé, lui qui pour financer la dernière saison de son fils en F2, a dû vendre sa Ferrari F40 !

Campagne 2020 catastrophique pour Giuliano, malgré un changement d’équipe, en fin d’année, passant de l’écurie HWA Racelab, à MP Motosport, ne se classant que six et quinze des deux ultimes courses, lors du GP de Sakhir à Bahreïn, avec une dix-septième place finale, ne totalisant que douze points contre 215 au Champion Mick Schumacher…

 

F2 2020 – Giuliano ALESI Equipe HWA Racelab au GP de MONZA

 

Jean lâchant :

«  En sport auto, Il faut simplement toujours  payer, payer et payer. Je trouve ça fou, c’est le seul sport au monde où il faut payer pour faire le spectacle. Je pense qu’au Japon, ça paraît bien plus juste pour lui. »

 

Giulizno ALESI

 

Qu’ajouter ?

Si Jean a brillé dans les disciplines promotionnelles en Formule Renault, sacré en Formule 3 en 1987 et en Formule 3000 en 1989, performances qui lui ouvrent immédiatement les portes de la F1 chez Tyrrell. Le Team de l’oncle Ken disposant du même sponsor que l’équipe Jordan de F3000, le cigarettier Camel! Jeannot d’Avignon comme on le surnommait à l’époque, terminant déjà 4éme de son 1er GP, sur le circuit Paul Ricard !

 

Giukiano ALESI

 

Les années ont passées mais Giuiliano ne possède visiblement pas le même talent que son illustre père. Souhaitons lui simplement de parvenir à relancer sa jeune carrière au pays du soleil levant !

 

Gilles GAIGNAULT

Photos ; FERRARI – F2 

 

GIULIANO ALESI. Lundi 25 janvier 2021. Découverte à FIORANO du pilotage d’une monoplace de GP FERRARI

NOTRE ARTICLE PRÉCÉDENT SUR GIULIANO ALESI 

 

CLAP DE FIN A FIORANO POUR GIULIANO ALESI CE MARDI 26 JANVIER 2021

Sport

About Author

gilles