LA PREMIÈRE CONFÉRENCE ANNUELLE DE SÉBASTIEN POIRIER, NOUVEAU PRÉSIDENT DE LA FFM…

 

LA TRIBUNE A LA MODE COVID

 

 

C’était donc au sud de Paris, à l’espace Clacquesin, une ancienne distillerie superbe devenue espace événementiel (la liqueur au goudron de pin de Norvège est toujours produite, mais désormais en Seine et Marne, à Provins).

On a quitté le décor de la Place de la Concorde au cœur de Paris, un peu strict et rigoureux siège de l’ACF (Automobile Club de France) et le Président nous a expliqué qu’il aimerait dorénavant chaque année, dénicher et trouver un lieu original à chaque fois.

Il y arrivera, j’ai fait ça pendant des années pour organiser mes Oscars de la Moto, Paris est plein de merveilles étonnantes.

 

LA COUR DE LA DISTILLERIE CLACQUESIN

 

Et avantage, ces endroits ex industriels, ont des cours où la presse moto peut ranger ses engins sans PV… Mais nous avec Gilles Gaignault, nous étions venus en automobile et on a trouvé immédiatement un emplacement à proximité .

A nouveau Président, nouveau présentateur, en l’occurrence l’excellente Guénaelle Longy,qui assistait Maxime Martin et qui ont abordé un nombre de sujets colossal,… En présence notamment de Pierre Fillon, le Président de l’ACO (Automobile Club de l’Ouest) l’organisateur des 24 Heures du Mans Motos et Autos et qui accueille aussi le Grand Prix de France moto.

 

TROIS QUARTS D’ÉPREUVES EN MOINS EN 2020

 

La cérémonie a débuté par le bilan 2020.

Comme il n’y a eu seulement qu’un quart des courses par rapport à 2019 (260 en 2020 contre 886 l’année précédente, merci covid) la FFM a perdu 14,2% de ses licenciés, mais elle a gagné 20% de licences d’entraînements, forcément puisque ça c’était autorisé et c’est une belle compensation !

La FFM est évidemment en déficit, le ministère des sports a promis une aide globale à toutes les fédérations sportives, mais il semble que la moto ne soit pas le premier sujet d’inquiétude, par rapport aux sports olympiques !

(Nous savons que nous ne sommes plus en cours chez les rois maudits mais nos instances dirigeantes veillent au grain ! Ah, qu’en termes galants ces choses sont dites…)

Mais la FFM a du cash, elle a constamment été gérée de façon formidable, avant l’année « désastre » elle a donc pu continuer sa politique de sauvetage des terrains sportifs en les rachetant, cette fois-ci, c’est un terrain de trial qui a été sauvé.

Et on n’en restera pas là, la FFM sait que ses clubs sont en danger, elle va donc les aider à sortir financièrement de cette mauvaise passe.

Un million d’€ sont prévus pour cette action, les clubs organisateurs recevront en moyenne 2500€ par épreuve

 

LES CHAMPIONS FRANÇAIS 2020

 

Les moments forts de la fin de la conférence ont été bien sûr la traditionnelle remise des Trophées des Français et Françaises titrés, soit en Europe, soit au niveau mondial!

Avec le team Suzuki du SERT, ses pilotes Etienne Masson et Gregg Black, sacrés Champion du monde d’endurance en team et en pilotes.

La Coupe du monde Superstock en endurance a été décroché par le team Moto Ain et pour Hugo Clere comme pilote.

Tom Vialle, Champion du monde de Motocross MX2 n’est pas venu pandémie oblige, il a donc envoyé un message enregistré.

La salle n’a pas bougé, nous ne sommes pas aux Oscars…

Thomas Chareyre, le plus titré des pilotes moto Français (huit fois !) Champion du monde en Supermotard là en revanche, ça a été un accueil royal de la part de la presse.

La jeune Naomi Monnier s’offre elle, la Coupe féminine du monde de trial FIM et on a terminé par une vraie ‘standing ovation’ pour le crossman Gautier Paulin, qui se retire à trente ans, pour vivre avec sa famille et qui a été auparavant ‘Capitaine d’une équipe de France, qui a gagné le Trophée des Nations, le championnat du monde par équipes de motocross, à cinq reprises à partir de 2014.

SOUVENIRS DES SUCCÈS DE L’EQUIPE DE FRANCE DE MOTOCROSS

PREMIÈRE VICTOIRE FRANÇAISE EN 2014, PAULIN EST DÉJÀ LA… (A DROITE SUR LA PHOTO)

 

GROSSE ÉMOTION POUR GAUTIER PAULIN

 

LE CASQUE D’HONNEUR AVEC TOUTES SES VICTOIRES, OFFERT PAR LA FFM

 

PAULIN EN MODE COVID

Grosse ambiance, même au bout d’une année de merde dont on sort blessés mais loin d’être tués !

 

RETROUVAILLES MASQUÉES ENTRE DAMIEN SAULNIER ET STÉPHANE BALDIT

 

Précision, visible sur ces photos, nous étions un peu proche dans la salle des retrouvailles, mais on ne s’est pas vus depuis des siècles, en revanche tout le monde était masqué, président compris!

Et ça fait un bien fou de se retrouver entre passionnés, Sébastien Poirier et la FFM, ont parfaitement réussi à donner à cette fête un petit côté destruction du Mur de Berlin et famille recomposée…

La salle de presse  était très sécurisée, les sièges éloignés les uns des autres, chuchotements difficiles…

 

UNE SALLE TRÈS SÉCURISÉE

 

Le calendrier 2021 est plein, on sait maintenant que les décisions aberrantes des autorités peuvent encore tout modifier  et jusqu’à quand ?

Pardon, la presse moto c’est pas cet escroc de Nostradamus…

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : FFM

 

Pour ceux qui veulent tout savoir

https://www.ffmoto.org/actualite/retour-sur-la-conference-de-presse-ffm-2021

 

Moto Moto Divers Sport

About Author

jeanlouis