LE DERNIER PROJET D’HUBERT AURIOL…

 

Hubert, ses proches le savent tous, était un homme de projet.

 

FASTER-H2- Longueur: 4m30- Largeur : 2m30- Hauteur : 1m90- Environ 2550-kg, pilote rt copilote à bord

Comme on le savait, depuis quelques années déjà, il était impliqué dans la tentative d’organisation d’ un raid autour du monde en voiture électrique appelé 80DR (Heighty Days Race) comme l’annonçait notre article en date du 15 juin 2015:

http://www.autonewsinfo.com/2015/06/15/80dr-la-course-autour-du-monde-en-vehicules-propres-160677.html https://80dr.com/

FASTER-H2-30 kg d’hydrogène stocké à 700 Bars-2 piles à combustibles de 100 kW-une batterie tampon-4 moteurs électriques-de 65 KW chacun- 260 kW de puissance totale

 

Déjà à cette époque, le terme de pionniers était réapparu.

A l’occasion, et dans la lignée de son implication dans cette aventure, il comprenait que les choses changeaient vite, que l’environnement devenait un enjeu majeur.

Il avait également compris les difficultés de la motorisation électrique pur pour les raid longue distance et s’était peu à peu convaincu que l’hydrogène était probablement la solution vis-à-vis des problèmes d’autonomie et de temps de recharge.

Hubert  avait à cette époque en autres tisser des liens avec Fabio FERRARI, l’un des fondateurs et dirigeants de la société SYMBIO FUEL CELL, aujourd’hui propriété de MICHELIN et FAURECIA.

 

FASTER-H2- Le refroidissement reste une sérieuse problématique.

 

Malgré les ennuis de santé qui l’ont accablés ces trois dernières années, Hubert il y a quelques temps, pendant sa phase de rémission, il s’était mis en tête que l’hydrogène était la voie d’avenir et une formidable opportunité pour le DAKAR.

 


FASTER-Florent BIARD

 

Florent BIARD le patron de FASTER (voir lien) nous lâche :

«  C’est un sujet sur lequel nous avions un œil depuis 2008 2009. »

Il poursuit et enchaîne :

« Sous l’égide de MITSUBISHI, Jean-Pierre FONTENAY et FASTER ont longuement collaboré dans le cadre du développement et de la promotion du service compétition client de SONAUTO RALLIART. Jean-Pierre, quand il n’était pas au volant d’une voiture d’usine préparée chez SBM, a remporté nombres de victoires de classe, de catégorie ou de scratchs sur des MITSUBISHI PAJERO ou autres dont les préparations étaient conçues et réalisées chez FASTER. Quand Jean-Pierre FONTENAY a définitivement mis un terme à sa carrière de pilote d’essai MITSUBISHI, il nous avait dit que les seules conditions de son retour en course serait soit un projet social pour venir en aide à une cause comme par exemple le handicap, soit pour une cause environnementale en nous expliquant que son rêve serait de faire le DAKAR en voiture électrique. »

Avant de préciser :

« FASTER étant part ailleurs très impliqué dans la réalisation de prototypes de voitures pour l’industrie, et notamment de prototypes de voiture électriques depuis le début des années 90 avec MATRA, nous avions une bonne connaissance de la problématique. Nous lui avons alors expliqué que, quand bien même nous réussissions à concevoir un véhicule électrique capable de réaliser l’étape quotidienne du DAKAR, d’une part, ce véhicule ressemblerait plus à un camion qu’une voiture avec plusieurs tonnes de batteries…. Et qu’il fallait bien comprendre que le soir, il se garerait au bivouac à côté d’un gros camion équipé d’un énorme groupe électrogène lui-même garé à côté d’un gros camion-citerne plein de carburant fossile… Et que les journalistes, après avoir fait un plan le matin sur la voiture électrique « qui ne pollue pas » aurait beau jeu de démonter le sujet en faisant un gros plan sur l’échappement du groupe électrogène diesel crachant sa fumée noire toute la nuit… »

Florent BIARD, ajoute :

« C’est à cette époque que nous avons commencé à réfléchir à la solution hydrogène qui nous est apparu comme la solution pour une épreuve comme le DAKAR. À cette époque effectivement, nous avons eu du mal à trouver des oreilles attentives et nous n’avons pas réussi à mettre ce projet sur pied. »

Il indique encore:

« Nous avons gardé le dossier sous le coude et nous sommes resté à l’affut en remettant le couvert à chaque occasion qui se présentait. Il y a 18 mois, en assistant à une conférence de la PFA (Plateforme de la Filière Automobile) au ministère de l’économie, je prends contact avec un représentant de SYMBIO présent à l’évènement et lui explique notre projet de participation au DAKAR avec un véhicule à hydrogène. Il m’indique alors que Hubert a rendez-vous la semaine suivante pour le même sujet. Avec Jean-Pierre, nous décidons de prendre contact avec Hubert pour lui proposer d’unir nos forces. Quelques jours plus tard, nous étions ensemble pour présenter notre projet maintenant dénommé « H2 DAKAR » à SYMBIO FUEL CELL. Depuis 18 mois, avec lui, nous avons œuvré sur trois plans principaux : la technicité du projet, les discussions avec ASO pour l’intégration d’un tel projet sur le DAKAR, la recherche de financements sans lesquels rien n’est possible. Pour la consolidation techniques du projet, nous avons mené des études poussées du dimensionnement énergétique basées sur les acquisitions de données Rallye Raid en notre possession, le développement de nos connaissances des problématiques spécifiques inhérentes à l’utilisation d’hydrogène et de pile à combustibles, le développement de notre réseau de fournisseurs et partenaires sur le sujet, le début de concrétisation de notre projet par l’établissement d’un avant-projet CAO du véhicule …

Et Florent Biard, conclut:

«  Avec ASO, nous avons reçu un excellent accueil et avons échangé sur le niveau de performance atteignable pour des véhicules propulsés par hydrogène, la volonté d’ASO étant de mettre les énergies nouvelles en valeur. Concernant la recherche d’investisseurs, Hubert étant le meilleur des ambassadeurs, grâce à lui, nous avons multiplié les contacts, que ce soit avec des gouvernements ou des industriels français ou étrangers. L’aura d’Hubert, son combat épique avec Cyril Neveu avec ses célèbres chevilles brisées, ses victoires, son charme, son sourire nous auront ouvert bien des portes et créé nombres d’opportunités.

Aujourd’hui, nous continuons bien entendu, nous travaillons à réaliser ce projet et avons à cœur de le réussir pour lui rendre hommage.

Cela aura été un grand bonheur de partager le début de cette nouvelle aventure avec lui. »

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : FASTER

NOTRE ARTICLE SUR LA PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ FASTER

FASTER : LE PARTENAIRE DISCRET DES SUCCÈS SPORTIFS ET INDUSTRIELS

Equipementiers

About Author

gilles