MAYA WEUG 1ére FEMME PILOTE ENRÔLÉ PAR LA FERRARI DRIVER ACADEMY

 

Maya Weug est la première fille à entrer à la Ferrari Driver Academy ! la jeune Espagnole de 16 ans, mais née d’une mère Belge et d’un père Néerlandais, a été proclamé lauréate du programme « Girls on Track » parrainé par la FIA en collaboration avec la société Maranello pour soutenir les jeunes talents automobiles féminins.

Weug, après sa carrière en karting, se prépare ainsi à affronter sa première saison en monoplace, en compétition dans l’un des Championnats nationaux de Formule 4.

Maya a en effet été jugée la meilleure dans la sélection qui s’est déroulée au siège de Ferrari, qui l’a vue, face à la Française Doriane Pin et aux Brésiliennes Julia Ayoub et aussi Antonella Bassani, cette dernière étant la plus jeune du quatuor avec ses 14 ans.

Le programme de cinq jours comprenait des tests pour évaluer la préparation physique, les réflexes et la prédisposition mentale à gérer les pressions de ce sport. Les candidates ensuite sotvpassés au simulateur et, enfin, à la phase la plus significative, celles des séances de roulage sur le circuit de Fiorano au volant d’une F4 Mygale-Renault  – le modèle utilisé dans la série française-  avec des pneus Pirelli. Le personnel de la Ferrari Driver Academy, coordonné par Marco Matassa, a non seulement examiné la vitesse pure, mais aussi le potentiel en vue de l’avenir.

 

 

Marco Matassa qui indiquait:

« Nous sommes très heureux d’accueillir Maya à la Ferrari Driver Academy. Nous avons été impressionnés par son dévouement et sa préparation tant d’un point de vue athlétique que d’une approche de la compétition.»

Et il poursuivait:

« Malgré son expérience franchement très limitée en monoplace, elle a fait preuve d’une bonne vitesse et d’une belle maîtrise desa monoplace, auxquelles elle a su ajouter une remarquable capacité d’apprentissage qui lui a permis de mettre immédiatement en pratique les conseils qu’elle a reçus. Cette attitude, ainsi que les informations qu’elle nous a données, et au caractère ouvert et déterminé,  nous a fait comprendre que Maya est prête à commencer son aventure avec nous.»

Informée qu’elle était la lauréate, la jeune fille a lâché:

« Je vais tout donner pour montrer aux gens qui ont cru en moi que je mérite de porter les couleurs Ferrari et j’ai hâte d’être à Maranello pour commencer à préparer ma première saison en monoplace.»

A Maranello, ils soulignent que « le choix du vainqueur n’a pas du tout été facile, car les quatre filles ont très bien performé ».

Pour cette raison, les trois autres finalistes se sont néanmoins vu proposer un test supplémentaire avec une GT F488 dans la version Challenge.

 

Ginpietro CERVONIA

Photos : FERRARI

 

Evenements F4 Monoplaces Sport

About Author

gilles