DÉCÈS DE RÉMY JULIENNE : ‘LE PAPE DE LA CASCADE’

 

 

Triste et pénible nouvelle que l’on redoutait ces derniers jours depuis que l’on avait appris le 11 janvier 2021 qu’il avait été admis à l’hôpital de Montargis, victime du COVID-19!

Le célébrissime Cascadeur, que l’on ne présente plus, ‘’ L’homme aux 1.500 films ‘’ dont sept James Bond, notre ami Rémy Julienne nous a quitté cette nuit de jeudi à vendredi 22 janvier 2021!

Remy, s’est éteint à l’hôpital de Montargis après avoir lutté plus de quinze jours contre le Coronavirus.

Et ce, alors qu’il filait le 17 avril prochain vers ses 91 printemps.

Rémy Julienne était né le 17 avril 1930 à Cepoy et il vivait toujours dans le Loiret à Cepoy, près de Ferrières, au nord de Montargis. Où nous aimions le retrouver das son QG, le restaurant de l’écluse!

Ces dernières années, il luttait et se battait avec un immense courage et sans jamais se plaindre contre… 4 cancers !

Et projetait d’ouvrir un Musée du Cinéma et de la Cascade.

 

 

 

 À propos de Rémy Julienne, Vincent Perot se souvient :

« L’acteur Jean-Louis Trintignant avoua que si Rémy Julienne lui demandait de se jeter en voiture dans un mur à 180 km/h, il le ferait en toute confiance, sachant que tout aurait été minutieusement prévu.

Après plus de 50 ans de carrière, Rémy Julienne est beaucoup plus qu’un grand Cascadeur à la filmographie vertigineuse, il est une institution du risque, une référence internationale de l’action au cinéma.

Dans ce livre passionnant ‘ Ma vie en Cascades’, il dévoile parfaitement sa vie en cascades…

… Tout commence en 1964, lorsqu’un journaliste lui fait part d’un ‘tuyau’ et l’informe qu’André Hunebelle recherche un motard expérimenté pour doubler le célèbre acteur, Jean Marais, dans son film ‘Fantomas’.

Rémy se présente. Il est recruté par le responsable des effets spéciaux du film, Gil Delamare. À l’époque le Cascadeur le plus réputé avec Jean Sunny.

Tout se passe bien.

Du coup, on commence à le connaître et à faire appel à ses services.

C’est la raison pour laquelle, il poursuit avec ‘Commissaire San Antonio’, puis ‘ La Grande Vadrouille’, ‘ Le Pacha’, l’Or se barre ‘ ‘ Le Mur de l’Atlantique’ et la série des ‘Gendarmes de St. Tropez’

 

REMY-JULIENNE- Ancien CHAMPION moto mais toujours aussi fan

 

La nouvelle carrière de ce Champion de Moto Cross, multiple Champion de France, ami intime des Champions, les deux ‘ Jojo’, Georges Monneret et Georges Houel, est bien lancée…

Rémy Julienne, découvrant ce nouveau métier formidable, où contrairement aux compétitions motos, où les chutes sont interdites, dans le cinéma, il est – très bien – payé… pour tomber !

S’habituant très vite à cette idée, Rémy va alors apporter toutes ses compétences et son imagination aux techniques cinématographiques, et du coup, il va s’imposer comme LE spécialiste professionnel incontournable !

Avec lui, autos, motos et camions n’allaient pas tarder à se poursuivre, s’envoler, se percuter, se retourner et même danser dans de minutieux ballets chorégraphiés.

Julienne enchaîna les tournages et très vite, mais avec la plus extrême prudence. Pourtant, quand on joue avec le feu, il arrive qu’on se brûle et même si ses nombreuses cicatrices stupéfieraient une infirmière non informée de son métier, de père en fils chez les Julienne, les maîtres mots restent :

« Témérité, Prudence, Sécurité ».

Dans ‘Ma vie en Cascades’, Rémy nous fait partager les coulisses de ses plus prestigieux exploits et raconte avec humour et modestie ses collaborations avec les plus grands metteurs en scène :

Lautner, Truffaut, Oury, Deray, Verneuil, Sydney Pollack, John Frankenheimer, Arthur Penn, Ron Howard ou Sergio Leone !

Ses titres de gloire sont innombrables, Rémy ayant collaboré à plus de 1.500 films, dont le succès est en partie dû à ses fabuleuses cascades en Motos comme en Autos.

Grâce à lui, Jean Paul Belmondo, notre Bébel national put prendre des risques fous mais en toute sécurité !

 

Rémy JULIENNE a tourné dans de nombreux JAMES BOND

 

Dans les James Bond, ‘Rien que pour vos yeux’ et ‘Goldeneye’, Rémy doubla Roger Moore, Timothy Dalton et Pierce Brosnan. Participant à six films de James Bond, sans que jamais le spectateur ne s’en aperçoive.

Après sa longue et formidable carriére récompensée par un ‘Award’ en Amérique, il était bien légitime que Rémy se raconte…

Tout au long de ces 200 pages de souvenirs, Rémy, l’homme de l’ombre au cinéma est enfin dans la lumière.

Celui grâce à qui tant de films sembleraient bien pâles, sans son imagination débridée, son goût viscéral de l’adrénaline et du risque toujours… calculé !

Cascadeur de talent ou l’art d’être un héros caché dans l’ombre des stars…

 De lui, il disait :

« Le risque ne m’a jamais été étranger. Comme la discipline »

Sa longue route, à 90 ans s’est donc arrêtée en ce 21 janvier 2021…

Salut l’artiste, tu vas sérieusement nous manquer comme ton pote Jojo Houel…

Disparu lui le 10 avril 2008. Douze ans déjà !

 

RIP Rémy

On ne t’oubliera pas


Gilles GAIGNAULT

Photos : AutoNewsInfo  Collection JULIENNE et DR

 


RALLYE-VAISON-2013- Paul LACOMBE avec Rémy JULIENNE et Gilles GAIGNAULT – Photo : AutoNewsInfo

Inauguration du circuit de la Ferte Gaucher en mai 2011 avec Marie Odile DESVIGNES et Gilles GAIGNAULT

About Author

gilles