OTT TANAK ET SA HYUNDAI ATTAQUENT EN TROMBES LE MONTE CARLO WRC 2021

 

 

 

L‘ancien Champion du monde WRC sacré fin 2019, l’Estonien Ott Tanak, qui avait quitté l’édition 2020 du Monte Carlo, sur une violente sortie de route, fort heureusement sans grvité pour l’équipage, a pris ce jour, un bon départ lors du premier Rallye Mondial WRC 2021, à l’occasion des des deux premières spéciale du Monte Carlo.

Les routes devenues sans neige à cause du léger redoux , mais avec un asphalte toutefois bien humides et un grand froid, rendaient pourtant les deux premières spéciales très périlleuses, celles de Saint-Disdier-Corps et ses 20,58 km et ensuite de Saint-Maurice-Saint-Bonnet, longue elle de 20,78 km.

Ott Tanak, les a survolé  au volant de sa Hyundai, lui qui souhaitait annuler le grave accident qui l’avait vu, on l’a dit, quitter prématurément la course dès le début l’an dernier sur ces mémes routes.

Tanak s’est ce jeudi imposé dans les deux spéciales, conclues respectivement avec les temps de référence et un chrono de 12’05 « 7 dans la 1ére et de 12’11 » 8 lors de la seconde, soit un temps total de 24’17 « 5.

Ott qui confiait:  « Déjà, nous n’avions pas l’habitude de démarrer le Monte-Carlo en journée avec des conditions plus constantes. Le premier chrono n’était pas si mal, mais le second avait beaucoup de cordes et de boue. Il est toujours difficile d’aborder ces endroits car c’est toujours très exigeant avec beaucoup de surprises. Dans l’ensemble, la voiture a beaucoup plus de stabilité que l’an dernier et j’ai définitivement un feeling bien meilleur dans la voiture. »

 

WRC 2021  – La TOYOTA YARIS de KALLE ROVENPERÄ

 

Cependant, le pilote Hyundai, s’est trouvé un premier adversaire coriace dans cette première étape, avec dans le rôle du dauphin, Kalle Rovanperä, le plus rapide des pilotes des Toyota Yaris, le Finlandais, terminant la première spéciale à la deuxième place à 3 « seulement derrière l’Estonien, tandis que dans la suivante, Kalle terminait toujours deuxième, mais cette fois, devancé un cheveu, à seulement … 3 dixièmes de seconde !

 

WRC 2021 La TOYOTA YARIS de ELFYN EVANS

 

Ces écarts minimes nous promettent surement des étincelles pour la deuxième journée qui ce vendredi, laquelle comprend cinq spéciales, toutes prévues dans la matinée, avec un départ de l’ES3 très tôt de nuit, des 6h10 au petit matin, alors que le jour ne pointe pas avant 8 heures.

Elfyn Evans qui pilote la deuxième Toyota Yaris, pointe actuellement au troisième rang provisoire au général, position qu’il a occupée dans les deux spéciales. Le jeune Britannique se retrouve très proche du Finlandais et de l’Estonien, qui posséde un léger avantage de 8″ 5 sur lui.

Evans s’est plaint de la difficulté à parvenir à monter les pneus Pirelli à température dans la deuxième étape en raison d’un retard au départ d’au moins 15 minutes. Rappelons que le manufacturier Milanais remplace cette année et pour quatre ans, le Clermontois Michelin, suite à un appel d’offres remporté par la firme Italienne !

 

WRC-2021-MONTE-CARLO-HYUNDAI-de-THIERRY-NEUVILLE.

 

Thierry Neuville, flanqué d’un tout nouveau navigateur Martijn Wydaeghe – temporaire ? – suite à son récent divorce il y a cinq jours d’avec son fidèle coéquipier Nicolas Gilsoul, occupe la quatrième place avec la deuxième Hyundai. Mais le retard sur Tanak est déjà assez important, atteignant 16  » !

Si dans la première spéciale, le Belge a terminé quatrième à 3″ 9 du leader, dans la suivante il a concédé 12 « 1.

 

WRC 2021 – La TOYOTA YARIS de SÉBASTIEN OGIER 

 

En difficulté visiblement, le Champion du monde en titre, Sébastien Ogier avec la troisième Toyota Yaris mais il faut préciser que le Français a rencontré des problèmes de freins et ce soir il n’est que cinquième au général, juste derrière Neuville, à 16 « 9 de Tanak.

 

WRC 2021 MONTE CARLO HYUNDAI de DANI SORDO

 

Pire encore, pour l’Espagnol Dani Sordo, au volant de la troisième Hyundai, lequel a reconnu qu’il n’avait pas bien conduit aujourd’hui et ne se sentait pas à l’aise. Du coup, pour lui, l’écart avec Tanak se chiffre déjà à 42,7 secondes.

Et les Ford M Sport, direz-vous ?

Début de saison cauchemardesque pour l’équipe de Malcolm Wilson, Ford M-Sport qui a malheureusement dû se passer du brillant Esapekka Lappi, faute de soutiens financiers laissé sans volant…

 

WRC 2021

 

Teemu Suninen, lui, est immédiatement violemment sorti ! Dans un virage à droite dans la première spéciale, il a heurté le talus extérieur avec son côté gauche, se mettant de son côté et se retrouvant hors de la route. C’est ainsi que sa course s’est déjà terminée aujourd’hui.

 

WRC 2021

 

Quant à Gus Greensmith, en revanche, peut-être effrayé par ce qui est arrivé à son coéquipier, il s’est montré résolument craintif et on le retrouve de ce fait loin, dixième du général et à 1’30 « de la tête du Monte Carlo 2021.

Takamoto Katsuta n’a pas non plus bien entamé son rallye avec sa Toyota Yaris, onzième après les deux chronos.

Par contre mention très bien pour le jeune espoir Français Pierre-Louis Loubet, superbe septième sur avec sa Hyundai et qui devance le très expérimenté et chevronné Norvégien Andreas Mikkelsen, premier du WRC2 avec la Skoda Fabia.

 

François LEROUX

Photos:  Jeff THIRY – FIA WRC – TEAMS

WRC 2021 –  La HYUNDAI I20 de OTT TANAK 

 

LE CLASSEMENT GÉNÉRAL PROVISOIRE JEUDI SOIR 21 JANVIER 2021

 

1 – Tanak-Jarveoja (HyundaiI20 WRC) en 24’17″5

2 – Rovanpera-Halttunen (Toyota Yaris WRC) à 3″3

3 – Evans-Martin (Toyota Yaris WRC) à 8″5

4 – Neuville-Wydaeghe (Hyundai I20 WRC) à 16″0

5 – Ogier-Ingrassia (Toyota Yaris I20 WRC) à 16″9

6 – Sordo-Del Barrio (Hyundai I20 WRC) à 42″7

7 – Loubet-Landais (Hyundai I20 WRC) à 1’07″8

8 – Mikkelsen-Floene (Skoda Fabia WRC2) à 1’18″3

9 – Fourmaux-Jamoul (Ford Fiesta WRC2) à 1’27″2

10 – Greensmith-Edmondson (Ford Fiesta RS WRC) à 1’30″0

11 – Katsuta-Barritt (Toyota Yaris I2O WRC) à 1’39″4

12 – Gryazin-Aleksandrov (VW Polo WRC2) à 1’44″3

13 – Solberg-Johnston (Hyundai WRC2) à 1’49″4

14 – Rossel-Fulcrand (Citroen C3 WRC3) à 1’52″1

15 – Camilli-Buresi (Citroen C3 WRC3) à 1’57″0

 

 

Rallye WRC

About Author

gilles