ESTEBAN OCON ET L’ALPINE A110S À L’ASSAUT DU RALLYE MONTE-CARLO 2021

 

 

Le pilote de la nouvelle écurie Alpine F1 Team, anciennement Renault jusqu’à la saison 2020,  l Français Esteban Ocon, prendra le volant de l’Alpine A110S ce jeudi 21 janvier, avec une série de passages sur les spéciales du Rallye Monte-Carlo 2021.

Esteban prendra pour la première fois le volant de l’Alpine A110S, en tant que pilote Alpine F1 Team à l’occasion de sa première participation à quelques spéciales d’un rallye mythique.

Esteban parcourra effectivement deux spéciales lors de la journée d’ouverture du 89éme Rallye Monte-Carlo, au volant de la voiture ouvreuse VIP, en commençant par une séance d’essais privée matinale, afin de comprendre toutes les subtilités de l’Alpine A110S, dans les conditions uniques de l’épreuve.

Le coup d’envoi du rallye sera ensuite donné jeudi à 13h10 à Gap. Esteban négociera l’ES1, un parcours de 20,58 km entre Saint-Disdier et Corps, et l’ES2 reliant Saint-Maurice à Saint-Bonnet 70 minutes avant ténors du Championnat du Monde des Rallyes WRC, dont ses compatriotes, Sébastien Ogier, le Champion du Monde en titre, et Pierre-Louis Loubet, son partenaire d’entraînement durant la pause hivernale.

Le pilote de Grand Prix, arborera son numéro de course, le N° 31, apposé sur l’Alpine A110S parée de sa traditionnelle et emblématique livrée bleue.

Précisons que cette semaine, Alpine comptera cinq équipages engagés dans la catégorie R-GT du Rallye Monte-Carlo avec Cédric Robert, Emmanuel Guigou, Philippe Baffoun, Pierre Ragues et Raphaël Astier, tous au volant d’Alpine A110 Rally, lors des quatre jours de compétition.

Questionné Esteban Ocon, confie :

« C’est une opportunité fantastique et j’ai vraiment hâte de vivre ma première expérience au Rallye Monte-Carlo. C’est un événement légendaire, un joyau du calendrier du sport automobile et je sais à quel point il sera spécial d’en faire partie. Je suis impatient de piloter la magnifique Alpine A110S. J’ai découvert l’Alpine A110 en octobre dernier à l’occasion de trois tours sur la Nordschleife. Cette journée est inoubliable avec une voiture très confortable et agile. Elle est née pour ce type de défis faits d’épingles serrées et de cols montagneux. Le rallye a toujours fait partie de mes rêves, donc piloter l’Alpine A110S au Monte-Carlo est parfait pour commencer l’année. »

De son côté Patrick Marinoff, le directeur général d’Alpine Cars, ajoute et indique :

« La participation d’Esteban au Rallye Monte-Carlo 2021 marque la première activation réunissant Alpine Cars et Alpine F1 Team. Alpine possède une histoire extrêmement riche en rallye, en particulier sur cette épreuve du Monte-Carlo. Il s’agit donc de l’endroit idéal pour que notre pilote de F1 puisse s’imprégner des plus belles pages de l’histoire de la marque tout en appréciant l’agilité et l’expérience exceptionnelle de conduite de l’Alpine A110 sur les routes emblématiques pour lesquelles elle a été conçue. Alpine est bien représentée sur cet événement et nous avons hâte de voir, au-delà des passages d’Esteban dans les spéciales, comment le week-end se déroule pour nos voitures.»

 

Pierre RAGUES lors du Rallye de MONZA WRC 2020

À PROPOS DE L’ALPINE A A110S

 

L’A110S, est fidèle aux principes intemporels d’Alpine : légèreté, compacité, agilité et confort d’usage au quotidien. Elle se distingue des autres versions par sa puissance moteur, son châssis affuté et des éléments de style raffinés.

L’attention aux détails et l’utilisation de matériaux haut de gamme tels que le carbone et le Dinamica soulignent sa nature sans compromis. L’Alpine A110S offre une expérience de conduite intensément Alpine.

Moteur turbocompressé : Avec une puissance maximale de 292 ch, l’A110S est le modèle le plus puissant de la gamme A110. Le moteur quatre cylindres de 1,8 litre demeure, mais la pression de suralimentation du turbocompresseur est augmentée de 0,4 bar pour offrir de meilleures performances. Coupé deux places à moteur en position centrale arrière, l’A110S délivre plaisir et sensations à toutes les allures.

Châssis sport : Le réglage du châssis sport de l’A110S offre stabilité à haute vitesse et précision de la tenue de route, faisant de l’A110S une voiture de sport affutée. Les nouveaux ressorts hélicoïdaux sont plus rigides de 50 % et les amortisseurs ont été réglés en conséquence. Les barres anti-roulis — creuses pour minimiser le poids — sont plus fermes de 100 %.

Suspensions et freins : Associée à la carrosserie légère en aluminium, la suspension à double triangulation conditionne l’agilité et le confort de l’A110S. Les freins haute performance signés Brembo sont puissants et durables. Des roues et des pneus larges ainsi qu’une construction et un composé spécifiques confèrent à l’A110S une excellente adhérence mécanique.

ALPINE RENAULT au MONTE CARLO 1973

UN PEU D’HISTOIRE SUR ALPINE AU RALLYE MONTE CARLO

 

Alpine est née du rallye et plus particulièrement de la victoire de son fondateur Jean Rédélé lors de la Coupe des Alpes, un célèbre rallye disputé en montagne, représentant une véritable épreuve pour les hommes et les machines. Dès 1954, la marque Alpine est lancée.

Apparue dans les spéciales dans les années 1960, l’Alpine A110 y rencontre beaucoup de succès. En 1969, Jean Vinatier et Jean-François Jacob terminent troisièmes du Rallye Monte-Carlo. Un an plus tard, Jean-Pierre Nicolas et Claude Roure répètent cet exploit avant qu’Ove Andersson ne signe la première victoire d’Alpine au Monte-Carlo en emmenant un formidable doublé des A110 en 1971.

Jean-Luc Thérier-Marcel Callewaert, finissant à la deuxième place, devant la Porsche 914 de Björn Waldegaard et Hans Torzszelius.

Créé en 1973, le Championnat du Monde des Rallyes WRC, ouvre sa saison inaugurale en janvier au Rallye Monte-Carlo. L’Alpine A110 domine alors encore les débats. Jean-Claude Andruet et Michele Petit, s’y imposent avec vingt-six secondes d’avance sur leurs équipiers, Ove Andersson-Jean Todt tandis que Jean-Pierre Nicolas et Michel Vial, complètent un podium à nouveau monopolisé par Alpine. Deux autres Alpine se classent aux cinquièmes, pour Jean-Luc Thérier-Marcel Callewaert et sixièmes rangs pour Jean-François Piot-Jean-Louis Marnat

Malgré l’absence de Championnat des pilotes, Alpine remporte avec 147 points, le titre mondial des constructeurs en fin d’année, avec une imposante avance de soixante-quatorze points sur Fiat seconde avec 84 points et Ford qui compléte, le podium totalisant 76 points.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : TEAMS

 

Evenements Rallye Sport WRC

About Author

gilles