AU DAKAR NOUVEAU SUCCES D’AL RAJHI MAIS PETER TRANQUILLE

LES FAITS DU JOUR


Auto: bis
pour Al Rajhi mais Peterhansel administre

Moto: Cornejo tombe et se retire de la course, Brabec relance

Camion: bis pour le Tchèque Macik

Quad: c’est Pablo Copetti qui gagne

Véhicule léger: victoire pour Sergei Kariakin

 

Le TOYOTA d’Al ATTYAH

AUTO Le Saoudien de l’équipe Overdrive Toyota, Yazeed Al Rajhi, remporte sa deuxième étape du Dakar 2021 devant Al-Attiyah et Peterhansel.

Quatrième Sainz, maintenant hors du jeu pour la victoire finale. Bien qu’il ait cassé une roue en cours de route (causant également des dommages esthétiques à la Mini),

Al Rajhi a dominé la spéciale qui menait de Neom à Al-Ula pendant presque toute sa durée et il a laissé libre cours à toute la cavalerie dont dispose sa Toyota Hilux pour remporter sa deuxième étape.

Nasser Al-Attiyah a réussi à terminer devant Stéphane Peterhansel mais pour seulement 49«  après un dépassement sur le leader en milieu d’étape.

 

La MINI de Stéphane Peterhansel

 

Ce résultat ne change cependant pas beaucoup l’écart entre les deux. Peterhansel continue à mener avec un avantage rassurant, même si 17’01«  peut être considéré comme tel dans une course aussi incertaine et insidieuse que le Dakar.

Il est cependant certain qu’ils seront les deux seuls désormais à se battre pour la victoire finale.

Carlos Sainz, quatrième aujourd’hu. à plus de 4 minutes d’Al Rajhi, pointe maintenant à plus d’une heure de retard sur les deux Hommes de tête et ce  alors qu’il ne reste plus que deux étapes jusqu’à la fin des hostilités.

 

BENAVIDES pilote HONDA

 


MOTO
Une grande bataille est attendue chez Honda pour désigner le vainqueur du Dakar 2021.

Deux jours avant la fin, en effet, on trouve deux pilotes Honda HRC, Kevin Benavides et Ricky Brabec, qui sont séparés les uns des autres par seulement 51’’ infimes secondes!

Ricky BRABEC

  • Malheureusement aujourd’hui la catégorie moto a perdu à nouveau,  l’un de ses grands protagonistes sur les 342 km chronométrés qui menaient de Neom à Al Ula

Le redémarrage après la journée de repos a été très dur…

‘Qu’on en juge :

Lors de la septième étape, le pilote venu du Botswana Ross Branch a été éliminé, le lendemain au tour du Français Xavier de Soultrait et hier, c’était l’Australien Toby Price.

Enfin aujourd’hui, la tension est encore plus grande, car Nacho Cornejo, le pilote qui occupait le commandement au  classement général provisoire jusqu’à ce matin, le Chilien, qui était même le plus rapide jusqu’au km 90, est tombé au km 252, dont il semblait s’être relevé sans conséquences particulières, mais sa chute lui a en tout cas coûté un retard énorme et considérable… de 17’42«  à l’arrivée, ce qui a pour conséquence de le voir retomber à la troisième place du général!

Une fois terminée la spéciale, il n’était pas bien et il a décidé donc de se faire examiner par les médecins, qui ont organisé son transfert en hélicoptère à l’hôpital de Tabuk pour contrôles médicaux.

Le KO de Cornejo a renforcé la candidature de Ricky Brabec à la victoire finale meme si le sommet du général est actuellement occupé par Kevin Benavides.

Il faut s’attendre à deux jours de feu entre les deux coureurs HRC survivants, il est également vrai qu’ils devront faire attention à ne pas en faire trop, car le résultat d’aujourd’hui maintient toujours Sam Sunderland dans la course.

Le dernier pilote de KTM n’a certainement pas eu un jour à retenir, ne le clôturant qu‘avec le huitième temps à 12’37«  de Brabec

 

Nouveau triomphe pour le Tchèque MACIK R

.

 CAMION Le Tchèque Martin Macík réitère la victoire de Neom en rejetant les attaques soudaines des porte-étendards de Kamaz Master de toute l’armada!

Le pilote de Big Shock Racing a franchi la ligne d’arrivée avec 01’40 » sur le Russe Dmitry Sotnikov et 03′16″ sur Airat Mardeev.

Les deux Russes sont confirmés sur le podium provisoire et creusent au classement général.

Dmitry Sotnikov, Ruslan Akhmadeev e Ilgiz Akhmetzianov amènent leur marge sur Anton Shibalov à 47′22’’ et à 01h14′41″ l’avantage sur Mardeev, dans l’attaque de la deuxième place avec deux spéciales encore à couvrir .

 

 

Pablo Copetti


QUAD –
Parmi les quads, la dixième spéciale  a été dominée, jusqu’à la moitié de la course, par le Chilien Italo Pedemonte.

En effet, dès le 240e kilomètre on a assisté au retour de l’Américain Pablo Copetti (MX Devesa by Berta) qui a arraché la victoire à son rival en finale du jour.

L’Américain a franchi la ligne d’arrivée en 4h18’47«  avec 20″ devant le Chilien Pedemonte et 02’45«  devant l’Argentin Manuel Andújar (7240 Team).

Ce dernier conserve la tête du général avec 21’00«  sur le Français Alexandre Giroud (Giroud Racing), quatrième aujourd’hui avec 04 ’17 » derrière le vainqueur.

 

VEHICULE LEGER La victoire de Sergei Kariakin, avec Anton Vlasiuk, arrive dans la dixième étape du Dakar.

Le duo de l’équipe Snag Racing a précédé de seulement 29«  le premier équipage de l’équipe Monster Energy Can-Am, celui formé par Auston Jones et Gustavo Gugelmin.

Le leader du classement général, Francisco Lopez Contardo, s’est pointé  en sixième position, à 2’41«  derrière Kariakin.

Le pilote chilien de l’équipe South Racing Can-Am a perdu quelques secondes devant Austin Jones, son premier et seul adversaire pour la victoire finale.

Etape 11: 14 Janvier AlUla/Yanbu (liaison 46 km – spéciale 511km).

La plus longue spéciale du rallye sera aussi celle de l’explication décisive entre ceux qui pourront encore prétendre aux différents titres.

Après plusieurs jours sans dunes, le retour du franchissement sélectionnera les experts sur près de 100 km: dans cet océan de sable, les minutes peuvent se perdre ou se gagner par paquets de dix.

Sonja VIETTO RAMUS

Photos : ASO – DPPI – TEAMS

 

LES CLASSEMENTS DE LA:DIXIÈME SPÉCIALE

 

Classement Moto

1. Ricky Brabec (USA) – Monster Energy Honda Team 2021 – en 3h12’33”
2. Joan Barreda Bort (ESP) – Monster Energy Honda Team 2021 – à 03’15”
3. Kevin Benavides (ARG) – Monster Energy Honda Team 2021 – à 05’11”

Classement Original

1. Arunas Gelazninkas (LTU) – Zigmas Dakar Team – en 3h57’47”
2. Emanuel Gyenes (ROU) – Autonet Motorcycle Team – à 18’48”
3. Benjamin Melot (FRA) – Benjamin Melot – à 27’41”
Classement Auto
Y.Al Rajhi/D.Von Zitzewitz (SAU-DEU) – Overdrive Toyota – en 3h03’57”
2. N.Al Attiyah/M.Baumel (QAT-FRA) – Toyota Gazoo Racing –à 02’04
3. S.Peterhansel/E.Boulanger (FRA) – X-Raid Mini JCW Team – à 02’53”

Classement Véhicule Léger

1. S.Kariakin/A.Vlasiuk (RUS) – Snag Racing Team – en 3h31’17”
2. A.Jones/G.Gugelmin (USA-BRA) – Monster Energy Can Am – à 00’29”
3. M.Goczal/R.Marton (POL) – Energylandia Rally Team – à 01’10

Classement Camion

1. M.Macik/F.Tomasek/D.Svanda (CZE) – Big Shock Racing – en 3h13’02
2. D.Sotnikov/R.Akhmadeev/I.Akhmetzianov (RUS) – Kamaz Master à 01’40
3. A.Mardeev/D.Svistunov/A.Galiautdinov (RUS) – Kamaz Master – à 03’16
Classement Quad 
1. Pablo Copetti (USA) – Mx Devesa by Berta – en 4h18’47”
2. Italo Pedemonte (CHL) – Enrico Racing Team – à 00’20”
3. Manuel Andujar (ARG) – 7240 Team – à 2’45”

 

 

Dakar Rallye-Raid Sport

About Author

gilles