F1 2021. APRÈS L’AUSTRALIE, LA CHINE S’INTERROGE SUR LA TENUE DE SON GRAND PRIX

 

 

 

Comme pour le Grand Prix d’Australie à Melbourne, l’épreuve d’ouverture de la saison du Championnat du monde de Formule 1 2021, initialement prévu le 21 mars, c’est maintenant au tour de ceux du Grand Prix de Chine, programmé lui à Shanghai le 11 avril qui s’interrogent sur la bonne tenue de leur épreuve à la date fixée par le calendrier de la FIA, et ce en raison de la situation sanitaire liée à la pandémie du Coronavirus Covid-19.

 

F1 -AUSTRALIE-Le circuit de l’ALBERT-PARK à MELBOURNE

 

Rappelons que les Grands Prix d’Australie et de Chine 2020, avaient été purement et simplement annulés et retirés du calendrier de la FIA.

Ce week-end, les organisateurs de la manche Chinoise se sont montrés assez fermes. Yibin Yang, directeur général de Juss Event, le promoteur du Grand Prix de Chine, a indiqué :

« Nous sommes en contact permanents avec les dirigeants de la F1 par visioconférence toutes les semaines. Il est pratiquement impossible que notre épreuve de F1 puisse avoir lieu à la date initiale au cours de la première moitié de l’année, en avril. Nous espérons pouvoir la repositionner dans la seconde moitié de l’année et nous en avons officiellement fait la demande auprès de Liberty Media afin de pouvoir la déplacer à cette période-là. »

Comme la saison dernière, et pour les mêmes raisons de crise sanitaire, le début de la saison des Grands Prix F1 s’annonce donc déjà des plus compliquées…

A ce jour, la manche inaugurale du calendrier devrait se dérouler sur la piste de Sakhir avec le GP de Bahreïn, le 28 mars mais tout le calendrier 2021 demeure en suspens, eu égard aux décisions de confinement, couvre-feu et frontières de bon nombre de pays qui restent fermées ou se ferment

Questionné récemment, Jean Todt, le Président de la FIA (Fédération Internationale) a confié :

« Il y a toujours des restrictions, du confinement car le virus est toujours présent. Nous attendons un vaccin, ce sera une bonne chose mais je suis certain que nous entendrons bientôt parler de nombreux changements éventuels pour différents calendriers, pas seulement en Formule 1. Si je dois m’engager sur un retour à la normale, bien que je pense que ce sera une vie différente après la crise du Covid-19, je dirais que la moitié de l’année qui vient ne sera pas comme une saison normale. »

Dans ces conditions, il semble assuré que le début de saison 2021 pourrait être à nouveau bouleversé, avec à nouveau des GP sur des circuits européens supplémentaires, ne figurant pas actuellement au calendrier, comme cela a déjà été le cas en 2020 (Portimão, Imola, Mugello, Nürburgring).  

La réponse ne devrait pas tarder !

 

John ROWBERG

Photos : F1 – PIRELLI

 

Evenements F1 Flash Info Monoplaces

About Author

gilles