3éme VICTOIRE EN SPÉCIALE POUR AL ATTYAH MAIS PETERHANSEL ET SA MINI SOLIDES LEADERS.

 

 

Al-Attiyah signe le triplé, Barreda s’impose pour la deuxième fois et Sotnikov gagne encore avec son Kamaz. Premiere victoire en quad pour Andujar et pour Domzala en SSV

 

DAKAR 2021 Nasser Al-Attiyah

 

AUTO – ENCORE ET TOUJOURS AL ATTYAH POUR LA TROISIEME JOURNÉE CONSÉCUTIVE

 

Al-Attiyah est irrépressible et remporte la troisième victoire consécutif mais Peterhansel se défend bien et continue à mener le classement général. Lategan, le sud-Africain de Toyota reste toujours aussi régulier, tandis que Mathieu Serradori jusqu’alors brillant, perd gros ce mercredi et lâche de grosse minutes.

Les étapes, les itinéraires des spéciales, les paysages de ce Dakar 2021 changent mais ce qui reste au quotidien constant c’est la soif de victoire de Nasser Al-Attiyah, déja ancien triple lauréat de l’épreuve…

Le pilote Qatari de l’équipe Toyota a remporté sa troisième spéciale consécutive, gagnant la quatrième étape, qui a amené la caravane de Wadi Ad-Dawasir à Ryahd.

 

DAKAR 2021  Henk Lategan confirme ses brillantes performances de début de rallye

 

Le duel qui a duré pendant les trois quarts d’étape entre les deux officiels Toyota Hilux, d’Al-Attiyah et d’Henk Lategan, le pourtant rookie sud-Africain, au fil des jours, de plus en plus fort et convaincant dans cette première partie du rallye raid, a été incroyable.

Cependant, Al-Attiyah a mis fin au duel entre le PK218 et le PK268, lorsqu’il a en fait décidé de changer de rythme et d’augmente encore sa vitesse, dans le but de créer l’écart face à son coéquipier, volant ainsi vers un nouveau succès, le troisième en trois jours !

Nasser qui indiquait:

« Ce n’était pas une étape facile. Nous avons fait une erreur qui nous a fait perdre une minute, mais tout le monde a dû en commettre, et nous avons vite retrouvé notre chemin. C’est difficile de faire des différences, mais aujourd’hui c’était bien d’avoir mon coéquipier Henk Lategan qui était juste derrière moi. C’est exactement ce dont j’ai besoin, un pilote rapide qui soit en mesure de m’aider. »

Il semblait alors que le fer de lance de Toyota pourrait en profiter pour subtiliser la tête du classement général à Stéphane Peterhansel mais ‘ Monsieur Dakar’  avec ses treize victoires, le Français de l’équipe MINI X-Raid, a alors sorti le ‘lapin du chapeau’ entre le dernier PK et la ligne d’arrivée, lui permettant ainsi de conserver sa place de leader devant Al-Attiyah, lâchant seulement onze secondes.

 

DAKAR 2021 Stéphane Peterhansel

 

Le multi-vainqueur du Dakar continuer par conséquent à mener le classement général provisoire avec quatre minutes et cinquante-huit secondes sur le premier de ses rivaux, son actuel dauphin Nasser Al-Attiyah.

Peter qui confiait:

« Ce n’est pas tellement de l’observation, c’est de l’attaque à outrance, et à la fin on finit dans les mêmes temps ! À part une petite erreur de navigation à la fin, je n’ai pas l’impression de pouvoir attaquer beaucoup plus. Pour rester au contact, il faut attaquer à bloc, et pour l’instant on ne commet pas trop d’erreurs donc ça se passe plutôt bien. Anciennement, 50 % des prétendants à la victoire sortaient de la course sur des erreurs de pilotage ou des problèmes techniques, mais il y a de moins en moins de déchet. Alors il faut s’accrocher. »

 

Carlos SAINZ

 

 

Carlos Sainz l’autre pilote Mini se classe cinquième à l’arrivée. Le Madrilène devait faire une belle spéciale s’il souhaite conserver ses chances de victoire, lui le vainqueur sortant, après avoir perdu plus d’une demi-heure hier en raison d’un problème de navigation mais dans la dernière partie de l’étape 4, le vainqueur du Dakar 2020 a malheureusement perdu encore quelques précieuses minutes.

Ce n’est certainement pas une consolation pour lui de récupérer la troisième place du classement général, car cela est essentiellement du, grâce à une journée tout simplement noire pour Matthieu Serradori. Le Français de l’équipe SRT Racing a perdu et concédé plusieurs minutes et de de fait, il glissé de la troisième à la septième place du classement général provisoire.

 

Sebastien LOEB, régulier occupe ce soir la 4ème place du provisoire

 

Sébastien Loeb, lui, continue à se familiariser avec son  Hunter du Bahrain Raid Xtreme. Aujourd’hui, le nonuple champion du monde WRC décroche la quatrième place, mais ce qui compte le plus c’est l’écart infime avec Al-Attiyah, juste 2’36 perdu par rapport au  champion Qatari.

Il expliquait :

« On n’a pas eu de problème aujourd’hui à part deux petits trucs à une minute chacun. On a roulé à bloc du début à la fin, on s’est fait plaisir. Il y a beaucoup de plateaux où on roule à fond et où il est difficile de faire la différence. »

 

Joan BARRDA retrouve la victoire

MOTO –  BARREADA RETROUVE LA VICTOIRE ET LE SOURIRE…

 

Barreda en difficulté la veille où il avait perdu le leadership, s’illustre à nouveau et gagne la spéciale mais au général provisoire, on a un nouveau leader, le Français Xavier de Soultrait !

Joan ne semble pas vouloir jouer de stratégie et ce même si les premiers jours de ce Dakar 2021 ont montré, au fil des spéciales, que l’ouverture de la piste peut être un lourd et énorme handicap pour les motos, le pilote Honda a réitéré que s’il y avait une opportunité de remporter une étape, il ne la rate jamais…

Barreda a très probablement profité de sa 30éme place dans l’ordre de départ et il a signé le meilleur temps sur les 337 km chronométrés entre Wadi Ad-Dawasir et Riyad, remportant ainsi sa 26éme victoire d’étape sur le Dakar.

Il lâchait:

« Ça a été une autre bonne étape. Je suis parti de loin en raison de mon résultat d’hier, mais c’est comme ça, sur ce Dakar on se retrouve tout devant ou loin derrière. Mais il faut continuer comme ça. Pour le moment, j’ai utilisé trois pneus. Je crois que celui que j’avais aujourd’hui était usé alors que j’aurais dû le garder trois jours, ce n’est donc pas une très bonne nouvelle. Mais nous verrons ce que nous ferons dans les jours qui viennent. »

 

DAKAR 2021 Xavier de SOULTRAIT

 

Une démonstration de force pour le toujours aussi véloce Espagnol qui a franchi la ligne d’arrivée avec une marge de 5’57 sur le pilote du Bodstwana Ross Branch et de 6’09 sur le rookie Australien, Daniel Sanders qui continue de briller et d’étonner avec sa KTM.

Barreda du coup a une fois de plus fait un grand bond au classement général, passant de la huitième à la deuxième place. Et aujourd’hui, d’ailleurs l’identité du visage du leader change à nouveau, car maintenant, regardant tout le monde d’en haut de la feuille des temps, c’est dorénavant le Français Xavier de Soultrait, cinquième du jour avec sa Husqvarna  qui pointe en tête des motos

Le pilote natif de l’Allier dans le centre de la France, semblait heureux:

« C’est difficile de faire de gros écarts sur de telles étapes. Il faudrait attaquer comme des fous furieux alors qu’on va déjà très vite. J’ai encore pris 175 km/h aujourd’hui ! Rouler plus vite, je peux le faire mais je n’en ai pas envie. Il faut aussi regarder le road-book… En tout cas, je suis dans un rythme royal… »

 

Nouvelle victoire la 3éme pour le KAMAZ de Dmitry SOTINKOV

CAMION – ENCORE SOTNIKOV ET SON KAMAZ

 

Le leader du classement général Dmitry Sotnikov, l’un des pilotes des Kamaz Master, gagne encore du temps en remportant sa troisième étape. Il possédé maintenant 26 minutes d’avance sur Martin Macik, son premier poursuivant au général.

Lequel Sotnikov, confiait :

« Ce n’était pas si facile. Il y avait tout d’abord des dunes, puis des champs de pierres dans lesquels nous avons eu une crevaison. Dans la deuxième partie, ça a été assez nerveux car nous avons à nouveau crevé à deux reprises, mais nous n’avons pas pris beaucoup de plaisir. Il y a eu ensuite une portion plus facile et rapide et ensuite la navigation était compliquée mais notre copilote a fait du bon travail. Nous avons vu Viazovich qui était arrêté avant la première neutralisation, il avait certainement un problème avec le  camion mais je ne crois pas que c’était une crevaison ».

Deuxième place pour Andrey Karginov, autre pilote Kamaz Master, devant Aliaksei Vishneuski qui arrive troisième avec son Maz.

 

DAKAR 2021 Nicolas Cavigliasso-

QUAD – LA SPÉCIALE A ANDUJAR, LA TÈTE POUR CAVIGLIASSO…

 

Premier triomphe pour Andujar sur le Dakar 2021 mais le nouveau leader au général provisoire est Cavigliasso.

Nicolas Cavigliasso a mis quelques jours à assimiler les parcours de l’Arabie saoudite mais aujourd’hui le vainqueur de l’édition 2019, la dernière en Amérique du Sud, a pris la tête du classement général, même si ce n’est que pour.. neuf petites secondes !

L’Argentin a terminé la quatrième étape à la deuxième place, à 1’39.08 d’un Manuel Andujar déchaîné qui a donc réussi à lui enlever la satisfaction d’avoir remporté son premier succès en carrière au Dakar, réduisant également son écart au classement à 22’39.

 

DAKAR 2021 Alexandre Giroud

 

Alexandre Giroud, en revanche, qui termine troisième à 3’39.52 n’a pu reprendre le leadership au général qui n’est passé qu’à un cheveu, face à Cavigliasso, même si la bataille entre les deux continue à rester très ouverte.

Ce ne fut pas une journée facile pour l’ancien leader Giovanni Enrico car le Chilien tombe lui de la première à la troisième place, payant désormais un retard de 7’39 au général. Pire encore pour Pablo Copetti car l’Américain a perdu même 4’39 et maintenant au général il pointe sixième, derrière Italo Pedemonte.

 

VÉHICULE LÉGER – A DOMZALA LES HONNEURS DU JOUR

 

Domzala s’impose dans les derniers kilomètres de cette quatrième étape du Dakar. La victoire semblait pourtant promise à Mitchell Guthrie mais c’est finalement Aron Domzala qui a mis tout le monde d’accord.

Vainqueur d’une étape l’an dernier, le Polonais renoue avec la plus haute marche du podium d’étape avec 1’45’’ d’avance sur Kris Meeke, pilote bien connu pour ses faits d’armes en mondial des rallyes WRC. Guthrie dégringole en troisième position à 6’’ seulement de Meeke.

 

Etape 5: 7 Janvier – Riyadh/ Al Qaisumah (liaison 205 km/spéciale 456 km).

Le rally raid invite à la patience. C’est ce que cette longue et difficile spéciale mettra en évidence, quitte à jouer avec les nerfs des plus pressés. Plusieurs éléments contribuent à faire baisser la vitesse moyenne, avec la part importante de dunes en milieu de spéciale et les nombreux cailloux qui tapissent certaines pistes… Crevaison assurée en cas de précipitation.

 

Sonja  VIETTO RAMUS

Photos : ASO  DPPI – TEAMS

 

Les leaders Nasser AL ATTYAH et Mathieu BAUMEL


LES CLASSEMENTS DE LA SPÉCIALE DU JOUR

Classement Auto

  1. N.Al-Attiyah/M.Baumel (Qatar/France) – Toyota Gazoo Racing en 2h35’59”
  2. S.Peterhansel/E.Boulanger (France) – X-Raid Mini JCW Team à 00’11”
  3. H.Lategan/B.Cummings (Afrique du sud) – Toyota Gazoo Racing à 01’30”

Classement Moto

  1. Joan Barreda Bort (Espagne) – Monster Energy Honda Team 2021  en 2h46’50”
  2. Ross Branch (Botswana) – Monster Energy Yamaha Rally Team à 05’57”
  3. Daniel Sanders (Australie) – Ktm Factory Team  à 06’09”

Classement Original

  1. Emanuel Gyenes (Roumanie) – Autonet Motorcycle Team en 3h17’46”
  2. Roman Krejci (Tchéquie) – Bo!Beton Team  à 00’57”
  3. David Pabiska (Tchéquie) – Jantar Team  à 03’20”

Classement Quad

  1. Manuel Andujar (Argentine) – 7240 Team en 3h29’13”
  2. Nicolas Cavigliasso (Argentine) – Drag’on Rally Team  à 01’08”
  3. Alexandre Giroud (France) Team Giroud  à 03’52”

Classement Véhicule Léger

  1. A.Domzala/M.Marton (Pologne) – Monster Energy Can-Am  en 3h16’57”
  2. K.Meeke/W.Rosegaar (GB-Hollande) – Ph Sport  à 01’45”
  3. M.Guthrie/O.Floene (USA-Norvège) – Red Bull Off Road Team USA  à 01’51”

Classement Camion

  1. D.Sotnikov/R.Akhmadeev/I.Akhmetzianov (Russie) – Kamaz Master en 2h58’47”
  2. A.Karginov/A.Mokeev/I.Leonov (Russie) – Kamaz Master  à 00’10”
  3. A.Vishneuski/M.Novikau/S.Sachuk (Biélorussie) – Maz SportAuto  à 00’14”

 

 

Dakar Rallye-Raid

About Author

gilles