MC LAREN NE SERA EN AUCUN CAS UN TEAM SATELLITE DE MERCEDES EN F1.

 

 

 

Depuis que MERCEDES a la main mise sur la F1 et cela dure depuis sept ans, d’autres écuries  font chaque année le pied de grue à Brixworth en Angleterre, là où sont développé les unités de puissance pour le Team à l’Etoile, véritable référence dans la catégorie reine depuis l’intronisation de l’ère Turbo Hybrid, et ce afin d’obtenir une chance de pouvoir disposer de cette merveilleuse unité de puissance.

La saison écoulée tout comme FERRARI qui équipait ALFA ROMEO SAUBER et HAAS RACING  de ses sources motrices, de même que HONDA chez RED BULL et ALPHA TAURI, ou encore RENAULT chez Mc LAREN, MERCEDES de son côté fournissait ses moteurs à RACING POINT et WILLIAMS.

Si ce schéma ne changera pas en 2021 à la seule exception de RENAULT, rebaptisé ALPINE entretemps et qui n’équipera plus le Team Mc LAREN de son  groupe motopropulseur V6 Turbo Hybrid, ce sera par contre MERCEDES qui motorisera dorénavant le Team emblématique anglais basé à Woking, distant de 35 KM de sa base située à Brixthon.

Ce transfert a eu pour effet de susciter pas mal d’interrogations car d’aucuns y voient déjà une sorte de Team satellite, comme c’est le cas chez les concurrents RED BULL avec ALPHA TAURI, FERRARI avec HAAS RACING, ou comme l’a été l’écurie RACING POINT en 2020 avec MERCEDES au point de présenter une voiture à l’aérodynamique quasiment identique à la MERCEDES W10 EQ de 2019, ce qui a eu pour effet de faire couler beaucoup d’encre et s’élever beaucoup de voix.

 

F1 2016 ZAK BROWN rejoint la direction de McLAREN Group

 

Sur ce point, le patron américain de Mc LAREN, Zak BROWN est formel :

« En aucun cas, nous ne serons pas une équipe satellite de Mercedes contrairement à ce que beaucoup peuvent  penser. »  

Et il précise pour mettre les choses au point :

« Il ne s’agit que d’une relation client qui unira nos liens et uniquement au niveau de la motorisation. »  

Selon lui, cette collaboration sera dans la lignée de ce qui s’était déjà fait entre Mc LAREN et MERCEDES de 1995 à 2014, avant que Ron DENNIS ne cède le Team mythique et le deuxième plus ancien en activité après la SCUDERIA FERRARI, à l’homme d’affaires et pilote amateur US, Zak BROWN, le 21 novembre 2016.

BROWN qui lâche:

« Et d’après tout ce que j’entends, il est indéniable que notre collaboration avec le département ‘’motorisation’’de MERCEDES à BRIXWORTH, se passe dans une entente parfaite et l’on ressent parfaitement à quel point MERCEDES est bien préparé à travailler en étroite collaboration avec ses clients »

Avant de poursuivre ;

« La communication entre notre site à Woking et Brixworth est parfaite et l’on sent directement que MERCEDES est bien préparé à travailler avec ses clients au cours des différentes étapes inhérentes à ce type de collaboration. »

Et Zak ajoute encore:

« Je ne reçois que des commentaires élogieux sur le motoriste de Brixworth ce qui laisse présager un bon fonctionnement de notre partenariat. »

Avant de conclure :

« Quant à la conception de la monoplace pour 2021, tout se passe au mieux et nous sommes bien déterminés à ramener le Team Mc LAREN sur le devant de la scène. »

Au vu de la saison 2020, que le Team a terminé à la troisième place  du Championnat des constructeurs et ce après deux saisons noires, cela semble en bonne voie…

Reste à voir cependant s’ils pourront encore chez McLAREN, gravir un échelon par rapport à leur brillante 3ème rang au classement final des constructeurs 2020 !

A condition de sortir les bonnes flèches d’argent de leurs carquois, pour Lando NORRIS et Daniel RICCIARDO chez Mc LAREN, en tout cas, on espère pouvoir continuer à es voir se mêler à la lutte pour les podiums ‘’constructeurs’’ et ‘’pilotes’’.

 

 Manfred GIET

Photos : Publiracing Agency

F1 Monoplaces

About Author

gilles