RED BULL DEVRAIT CONSERVER LE MOTEUR HONDA EN 2022

 

 

 

 Des Moteurs Honda sur les Red Bull en 2022 ?  Helmut Marko: « Accord à 85/90 pour cent »

 

 

Il est de plus en plus probable que l’écurie Autrichienne Red Bull conservera les moteurs Honda après la fin de son actuel contrat qui se termine à la fin de la saison 2021, lorsque le motoriste Japonais sera sorti de la Formule 1

 

F1-HELMUT-MARKO-

 

Selon Helmut Marko, l’éminence grise du grand patron de la marque de boissons énergisantes, basée à Fuschl am See en Autriche, Dietrich Mateschitz qui s’est exprimé sur Servus TV, un accord serait pratiquement conclu à 85 ou 90% !

« Honda nous aide beaucoup pour que Red Bull Racing puisse continuer à utiliser ses groupes motopropulseurs. Mais nous devons geler les développements, qui sont l’élément le plus cher et que nous ne pouvons pas nous permettre ».

Sur ce délicat problème, un ‘travail de diplomatie’ est actuellement en cours depuis quelques semaines avec pour objectif de tenter de convaincre les motoristes rivaux, Ferrari et Renault car Mercedes s’est immédiatement dit favorable, d’homologuer les spécifications des moteurs.

Marko poursuit et précise :

« Au-delà de cela, tout semble positif et nous pourrions conclure l’accord prochainement. Dans les semaines à venir, j’espère pouvoir être plus loquace, concernant 2022, et signer pour la nouvelle année »

Pendant ce temps, les ingénieurs Honda ne relâchent pas leur emprise sur 2021.

Helmut Marko conclut :

« Le moteur gagnera beaucoup en performances, tout ce qui a été promis jusqu’à présent est venu. Après tout, la poussée du V6 sera également nécessaire pour lutter à armes égales contre le Mercedes habituel. Nous avons appris la leçon, il n’y aura plus d’excuses. La voiture ne changera pas grand-chose, mais le package a déjà bien été amélioré au cours de la saison ».

 

Sergio Perez en discussion avec le Dr Helmut Marko, l’éminence grise de Red Bull

 

Et selon Marko, le recrutement de Sergio Perez comme nouveau pilote aux côtés de Max Verstappen peut aussi être utile sur le plan technique:

« Sa venue nous apportera beaucoup d’informations sur le fonctionnement du moteur Mercedes, sur sa maniabilité. Nous espérons recevoir de nombreuses indications ».

Le Mexicain, qui remplacera le Thaïlandais Alex Albon, possède une sacrée expérience du moteur Mercedes entre ses années Force India et les deux saisons Racing Point, car il a en effet toujours couru avec l’unité motrice Allemande depuis 2014.

 

Peter SOWL

Photos : TEAM

 

 

F1 Flash Info Monoplaces Sport

About Author

gilles