LIVRE. LES SOUVENIRS DE JEAN DA SILVA, EN RALLYE RAID : « DU SABLE ET DES MOTEURS »

 

 

 

Quels que soient mes souvenirs de rallye raids, j’en ai suivi un gros paquet dans ma carrière, que ce soit pour Moto Verte, Moto Revue, TF1, j’ai rencontré Jean Da Silva à chaque fois à tel point qu’il est un peu devenu le bon génie de ces événements et de cette façon de vivre pleinement sa vie.

Il a commencé en 1970, c’est dire qu’il a tout vu et participé à tout ce qui sa faisait de mieux, sur les cinq continents…

 

 

Son livre « Du sable et des moteurs » retrace sa vie dans les sports mécaniques, avec beaucoup d’anecdotes, elle commence par une Gordini R8, la fameuse « Gorde », ou « Gordo », qui a été pour l’automobile l’équivalent à moto de la coupe Kawasaki, alias Coupe Kawa, une incroyable pépinière de talents.

Le plus incroyable est qu’à ses débuts, alors qu’il est mécano, il achète une « Gorde » pour faire des rallyes régionaux et son coéquipier est … René Metge !

 

 

Il y a des destins qui ne se loupent pas et se dessinent tout de suite…

A son palmarès, 13 « vrais » Paris-Dakar,  ceux de l’époque où les étapes faisaient 800 km et parfois 1200 quand elles étaient surnommées « marathon », 6 rallyes de Tunisie, 7 rallyes de l’Atlas (qui a toujours été mon rallye raid préféré en fait) plusieurs Pharaons, deux fois l’Australie,  mais bien sûr il est allé courir  des rallyes très « Marco Polo » comme ce Moscou-Oulan Bator.

Oulan Bator ? C’est la capitale de la Mongolie, un de mes copains qui y est passé avec le Transsibérien il y a quarante ans m’avait dit qu’à la gare, un côté de la ville était moderne et défiguré à la soviétique et de l’autre côté de la voie, il y avait des villages de yourtes !

 

VICTOIRE A DAKAR: A L’ÉPOQUE ON ARRIVAIT AU BOUT DE LA PLAGE

 

Bon, son palmarès figure en fin de bouquin, il y en a une page entière, quand je dis que ce mec a vraiment tout fait, je suis encore en dessous de la vérité.

Son livre est un relevé d’anecdotes qui montrent la vie et l’évolution de ce sport extrême (il a en plus dirigé pendant 10 ans le service course Mitsubishi) mais surtout et honnêtement là j’ai craqué, il  y a  beaucoup de photos de souvenirs de course, mais aussi de raids d’aventure où là on ne compte que sur soi-même, son mécano et sa pelle à sable au cas ou..

C’est un livre émouvant en fait, d’autant plus que son auteur, que je connais bien même si nous nous sommes un peu perdus de vue, est un des mecs les plus charmants que j’ai pu connaître dans ces endroits aussi hostiles que féeriques.

On fait le tour du monde en parfois quelques épisodes de quelques lignes, une sorte de carnet de voyage qui ne commence pas par l’éternel « Je suis né dans un petit village de telle région, mon père faisait ceci, ma mère cela, etc) il y a tellement de bouquins qui commencent comme ça et où l’auteur veut d’abord nous montrer ses racines et son héroïsme d’être sorti d’une ferme paumée « in the middle of no where »…

Bref un beau moment de voyage et de détente…

Pour acheter ce livre, il faut contacter  randoaventure4x4@orange.fr et il vous coûtera 15€ plus quatre € de port, autrement dit un de ces vrais petits plaisirs encore à portée de mains, dans un monde où rêver est devenu un gros mot.

Et pour tout savoir sur ce personnage hors du commun http://www.randoaventure4x4.com/nos-voyages-raids-expeditions/les-conseils-de-jean-da-silva

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : Éditeur

 

Livres Rallye-Raid

About Author

jeanlouis