CARLOS SAINZ JUNIOR EN VISITE, DÉCOUVRE MARANELLO…

 

 

 

 

Pour la Scuderia Ferrari, on peut dire que la campagne 2021 a déjà commencé. Hier vendredi 18 décembre 2020, c’était en effet le premier jour de Carlos Sainz Junior en déplacement à Maranello.

L’Espagnol a effectivement effectué sa toute première visite et rencontré son groupe de travail, en commençant par l’ingénieur piste, Riccardo Adami, qui s’occupait de Sebastian Vettel et Carlos s’est installé dans le cockpit pour la préparation ‘canonique’ de son premier siège-baquet!

Le directeur de l’équipe Mattia Binotto, lors de la réunion habituelle de Noël avec la presse, cette année naturellement virtuelle, a également confirmé le nom et la méthode de lancement de la nouvelle voiture… la nouvelle monoplace s’appellera SF21 et sera présentée à la veille des tests de Catalunya à Barcelone, prévus en mars.

 

 

Mais Binotto confie :

« Nous allons l’aligner directement sur la piste ».

Cela ne s’est plus produit depuis 2006, lorsque la 248 F1 avat été baptisée dans la ligne droite principale du Mugello. Rien à voir avec le faste de cette année, au Théâtre Municipal de Reggio Emilia, mais l’équipe et les pilotes seront présentés dès février.

Et Binotto, détaille :

« SF21 est un nom très simple, Scuderia Ferrari 2021. C’est aussi une année de transition, dans laquelle le châssis reste figé et c’était le choix »

 

F1-2021-MARANELLO-Carlos-SAINZ-Junior-1ére-visite-le-18-décembre

 

La base sera celle de la bien médiocre SF1000, ainsi identifiée pour fêter le Grand Prix 1000, réalisé pourtant dans la pire saison depuis 1980, compte tenu de la modeste sixième place seulement au Championnat du Monde des Constructeurs cette saison.

Binotto insiste et précise :

« En 2020, le niveau de performance était insuffisant, en tout cas pasdu tout à la hauteur de notre histoire. Nous sommes désolés et nous en sommes conscients »

Alors parler et évoquer les victoires reste un sujet tabou:

« Sur ce front il faut être réaliste, le désavantage face à Mercedes est grand. J’attends de nous retrouver au niveau des rivaux qui sont encore très forts (Racing Point-McLaren-Renault), on ne peut pas penser à récupérer le leadership. Nous aurons un tout nouveau groupe motopropulseur, car la réglementation le permet, mais aussi de nombreux composants bloqués mais moins de possibilités de développement sur l’aérodynamique. Le but, cependant, est de devenir au moins la troisième force ».

Un défi également pour Carlos Sainz Junior, appelé à remplacer Sebastian Vettel. Le Madrilène qui abandonne et laisse une McLaren sans cesse progressante, mais pour lui la fascination Ferrari reste très forte:

« C’est la première fois que je mets un polo rouge, c’est une journée spéciale. Je suis prêt ».

Il partagera les responsabilités avec Charles Leclerc, sur le papier désormais le chef d’équipe, selon Binotto. Lequel lâche :

«  Charles a beaucoup grandi, quelles que soient les difficultés ».

Toutefois Binotto, ajoute :

« Mais nous commencerons sans hiérarchies.»

Tout en précisant :

« Il n’y a pas de numéro 1 et de numéro 2. Rien dans le contrat de Charles n’indique qu’il soit le leader de l’équipe ».

 

Gianpietro CERVONIA

Photos : FERRARI

F1 Monoplaces

About Author

gilles