MOTOGP 2021 : LE PREMIER AFFRONTEMENT QUARTARARO-ROSSI !

LA FIN DE L’ENTENTE CORDIALE?

 

On sait bien sûr que la saison prochaine, les deux pilotes changent de statut et de couleurs mais pas de moto, ils auront tous deux la Yamaha 2020 factory sous les fesses.

Donc on peut imaginer que le problème de l’un est celui de l’autre et vice  versa.

Pas du tout…

Un vieux proverbe italien dit que « Si les cuisiniers sont trop nombreux, la soupe est mauvaise », on est plein dedans !

On reprend au début.

Valentino Rossi sait qu’il arrive théoriquement en prophète chez Petronas, écurie où il rejoint un de ses meilleurs potes, avec qui il roule souvent au Ranch de Tavullia, Franco Morbidelli.

Le boss de Petronas a d’ailleurs dit que Rossi et son expérience seraient un précieux secours.

Bon, c’est un peu de la langue de bois mais enfin on va le prendre comme ça.

Valentino Rossi sait que son statut a changé grave et a donc essayé de le faire monter d’un étage ou deux…

Il a donc déclaré, on peut prendre ça pour une gentillesse, que roulant avec le team satellite, il continuerait d’aider Yamaha à améliorer la moto et on sait qu’elle en a bien besoin !

Mais ce n’est pas une gentillesse, c’est bel et bien une tentative d’être sur la photo de groupe avec statut de premier de classe !

Bon, il se trouve que si les remarques des pilotes satellites sont prises en cause, ce sont officiellement les pilotes factory qui font évoluer la moto, ils profitent d’ailleurs souvent des nouveautés intéressantes les premiers.

Bien entendu, Fabio Quartararo qui lui, en 2021, sera pilote d’usine, est vite monté au créneau…

Avec l’argumentation des paysans du nord de l’Italie développée ci-dessus, quand il ya trop de gens qui donnent leur avis, on est vite paumés.

Et donc les pilotes factory, Fabio Quartararo et Maverick Vinales feront évoluer la moto, les pilotes Petronas suivront les développements…

La machine à baffes dans toute sa splendeur.

Bon, un chiffre quand même, je m’interdis en théorie d’intervenir dans ce genre de querelle mais enfin en 2020, les deux pilotes du plateau qui ont été le plus dépassés, qui ont perdu le plus de places en course sont… Quartararo (63 fois) et Vinales (44 fois).

Valentino Rossi a fait bien mieux qu’eux, avec 38 dépassements et beaucoup moins de places perdues (sauf dans les chutes mais nombreuses bien sûr).

Cela dit Fabio n’a pas tort, c’est déjà un b… démentiel de mettre une moto au point alors si tout le monde donne son avis, qui est rarement le même que celui des autres, on n’avance pas, on recule.

Autrement dit « Same player shoots again » expression de flipper (au lycée je séchais les cours de math pour aller jouer au café en face de Marcellin Berthelot)…

Ce qui veut dire que quand la Yamaha part devant et si possible avec d’autres Yamaha, elle peut gagner, c’est d’ailleurs la marque qui a le plus triomphé en 2020, sept victoires sur quatorze Grands Prix, mais en baston c’est un désastre avec son manque de grip et son moteur faiblard.

Bon, la saison commence bien, chacun place ses pions, reste à savoir qui les place bien !

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP

 

 

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis