MOTOGP 2021 : LES MALHEURS DE HONDA ET DE MARC MARQUEZ, ÉPISODES ET FANTASMES

 

 

ALZAMORA, L’AGENT DE MARQUEZ, EST OPTIMISTE

 

Bon j’ai déjà tellement écrit sur cette histoire que je ne vais pas refaire tout depuis le début.

Donc on commence à la troisième opération à Madrid.

Où l’on s’aperçoit qu’une infection s’est déclarée aux bouts des fragments cassés de l’humérus du pilote. On nettoie donc l’infection, on place une greffe osseuse pour tenter de forcer l’os à se ressouder, se recalcifier.

L’infection est au labo pour que l’on en fasse une culture, on connaîtra les germes responsables puis on soignera l’os blessé avec des antibiotiques appropriés.

 

EXEMPLE DE CULTURE MICROBIENNE

 

Le problème est qu’un os, quel qu’il soit, est peu vascularisé et reçoit donc peu de sang et donc peu d’antibios.

C’est la raison pour laquelle Marc Marquez est toujours à l’hôpital à Madrid, il reçoit les antibios sous perfusion pour en augmenter la dose et maintenant on attend.

Entre-temps, le corps médical s’est déchaîné et déchiré. (On en voit un exemple en France avec l’impossibilité de se faire soigner avec des médicaments simples lors d’une infection coronavirus).

Par exemple, sur le fait que Marc Marquez a tenté de revenir en piste quelques jours après son accident (il a reconnu lui-même que c’était une connerie) beaucoup de gens se sont demandés qui dans le corps médical avait bien pu autoriser ce geste fou, on s’est aperçu que son chirurgien habituel, le Dr Mir et le patron de la Clinica Mobile aujourd’hui, le Dr Zasa dépendent tous deux de la clinique Dexeus à Barcelone et ne pouvaient évidemment pas se contredire.

 

MARC MARQUEZ ET LE DR COSTA

 

Le Dr Costa, créateur de la Clinica Mobile qui suit tous les Grands Prix depuis plus de quatre décennie , qui a sauvé la jambe de Mike Doohan dans les années 80, a publié sa méthode préconisée dans ce genre de situation d’os fracturé et infecté, à savoir des fixateurs externes (hors de la peau) et une chambre hyperbare pour augmenter la dose d’oxygène chez le malade et donc sur l’os fracturé qui, pour les raisons indiquées ci-dessus en reçoit peu.

Les compétences médicales du Dr Costa ne sont pas attaquables sauf sur un point, depuis les « eighties », la traumatologie a bien changé.

Alors tous les jours un journaliste de quelque part écrit qu’il faudra peut-être une quatrième opération, que Marc Marquez devra aller aux USA pour cette nouvelle intervention (avant Madrid, Marquez avait consulté les spécialistes américains et autrichiens pour décider finalement d’aller se faire opérer en Espagne).

La clinique Ruber de Madrid n’a jamais caché qu’entre la culture des éléments d’infection, l’antibiothérapie et la greffe osseuse le retour de Marc Marquez prendrait du temps, peut-être … six mois!

Mais du coup, on se déchaîne partout, cela dit, il y a trois éléments qui plaident dans le sens optimiste en restant sur une convalescence longue.

 

NORIAKI ABE BOSS DU HRC VEUT SE BATTRE POUR LE TITRE 2021

 

Le patron du MotoGP chez Honda, qui en sait forcément plus que nous, a dit dans une présentation audiovisuelle du team 2021 que cette année Honda courra à nouveau pour le titre après une année blanche de victoires.

Pense t’il à Marc Marquez ?

A Nakagami qui roulera en 2021 sur une moto d’usine ? A Pol Espargaro qui arrive dans le team ?

Par ailleurs, l’agent de Marc Marquez, Alzamora, qui a hurlé durant les deux premières opérations sur un boulot salopé dit aujourd’hui que arc Marquez reviendra certes tard mais en pleine forme.

Reste à savoir si après au moins un an d’arrêt, un pilote va retrouver tout de suite des bonnes sensations ?

Mike Hailwood m’a parlé de ça il ya un paquet d’années quand nous soupions après un Supercross à Bercy, me disant que chez un pilote Champion du monde, le bonheur et l’adrénaline font oublier la douleur quand on roule après une blessure importante, en revanche quand on descend de la moto, on est parfois dévasté!

 

ALEX MARQUEZ (PHOTO FRANCE RACING)

 

Enfin, il y a le jeune frère de Marc Marquez, qui reconnaît qu’à son réveil de la troisième opération à Madrid et apprenant qu’il allait passer un gros bout de temps à l’hôpital puis des semaines et des semaines de repos, Marc a eu un énorme coup de blues, ce qui est compréhensible mais que depuis quelques jours, le moral remonterait en flèche.

Dans tous ces éléments, on peut trouver un côté positif sur le retour du Champion du monde, courant 2021 et si les points au Championnat sont aussi dispersés que cette année, Marc Marquez peut faire un coup énorme…

 

CE SERA LONG, C’EST LA SEULE INFO CERTAINE

 

Le reste est affaire de fantasmes, même si le pire n’est jamais impossible!

On peut aussi penser, ce qui est mon cas, que les scénarii justement basés sur le pire sont souvent écrits pour faire parler de soi ou, sur les sites genre supermarché, pour vendre du clic à tire-larigot.

Et oui le malheur fait vendre, ça ne date pas d’aujourd’hui. Ce qui est sûr c’est que ce sera long!

Pour le reste, il faut juste serrer les poings, le premier problème de cette saison 2021 va être la mobilité.

Les essais de février à Sepang, sont en pointillés car les frontières de la Malaisie restent encore et toujours closes…  en revanche le sable du Qatar a dégoûté le virus qui ne trouve personne à em… dans le désert !

Mais la tournée Argentine-USA est très compromise, Jerez et Portimao sont prêts…

 

LA CONFÉRENCE AUDIOVISUELLE SUR LE GP DE FRANCE 2021

 

Pour l’instant, il y a eu aujourd’hui une conférence audiovisuelle avec Claude Michy, le promoteur du Grand Prix de France, Hervé Poncharal, boss de  l’équipe Tech3 et les deux pilotes Français, Johann Zarco et Fabio Quartararo.

Qui vont s’offrir du repos, chez eux, avant de reprendre le collier musculaire en janvier.

Et tout le monde attend avec impatience cette nouvelle saison, probablement sans Marc Marquez au début, mais qui peut être aussi haletante que 2020.

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP et DR

 

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis