FIN D’UNE LONGUE HISTOIRE ENTRE LE TEAM BELGE RBM ET BMW MOTORSPORT.

 

 

 

 RBM le Team de Bart MAMPAEY ne représentera plus les couleurs BMW l’année prochaine en DTM.

 

Tout comme pour le Team historique de la marque Munichoise, la très prestigieuse équipe Allemande SCHNITZER, le couperet est tombé fin de semaine dernière :

BMW ne s’engagera plus en DTM l’année prochaine, laissant du coup ces deux préparateurs historiques en bord de piste…

Décidément chez les constructeurs Allemands, c’est un peu la confusion générale après des annonces similaires chez VW et AUDI, ce dernier tout comme BMW d’ailleurs, se désengageant en outre, en Championnat Formule-e et ce malgré tout le côté écologique mis en avant par les constructeurs !

D’ailleurs, l’écho de cette annonce inattendue à peine dissipé que les premières critiques à l’égard de la marque à l’hélice fusèrent car tant SCHNITZER que RBM étaient intimement liés à la longue histoire du constructeur Bavarois!

 

RBM-Bart-MAMPAEY-Andy-PRIAULX-son-pilote-fétiche-©-Manfred-GIET

 

Pour le préparateur Belge de Malines, l’annonce est tombée comme un coup de massue après…  25 ans d’étroite collaboration, à l’époque entamée par le père de Bart MAMPAEY, Julien à la téte du JUMA RACING et décédé en 2017 et qui doit se retourner dans sa tombe suite à cette pénible annonce.

En 2021, le DTM passant sous la catégorie GT3, tous s’attendaient en effet que BMW y participe avec sa nouvelle M4,qui selon les derniers échos pourrait tout de même participer à quelques manches en cours de saison avec des voitures préparées par RMG, le Team BMW fondé en 2010 par Stefan REINHOLD.

Pour Bart MAMPAEY, cette décision tout à fait inattendue, n’arrange évidemment pas les affaires et on peut le comprendre car dorénavant celui qui pour BMW MOTORSPORT a conquis des titres Européens et Mondiaux en voitures de tourisme, le goût n’en est naturellement que plus amer!

Frustré et complètement anéanti, Bart MAPAEY résume à tête reposée, la situation :

’’ C’est vraiment dommage mais nous devons respecter le fait que BMW MOTORSPORT ne puisse pas poursuivre sa collaboration avec nous ‘’

Ajoutant :

’’  Je tiens néanmoins à les remercier pour le fantastique partenariat qui nous a unis durant un quart de siècle ‘’

Précisant encore :

’’  BMW MOTORSPORT a toujours été à nos côtés depuis le tout début de notre collaboration qui date encore de l’époque où mon père dirigeait le Team et jusqu’au terme de la saison écoulée en DTM qui ne fut pas facile.’’

Confiant ensuite :

’’ Et malgré ce qui nous tombe dessus nous garderons une forte relation avec la marque même si nous ne sommes dorénavant plus une équipe d’usine de la marque.’’

Enchaînant enfin:

’’ Cet arrêt de collaboration avec l’usine BMW MOTORSPORT ne sera toutefois pas sans conséquence pour nous car nous allons dans un premier temps devoir réduire nos activités en compétition. Mais cela ne signifie cependant pas que nous mettons un terme à nos activités sportives en sport automobile car nous souhaitons absolument continuer et ne pas nous arrêter en si bon chemin. Reste à voir qu’elles options se présenterons à nous et je crois même que nos valeurs et compétences en tant que TEAM RBM pourront peut-être même s’appliquer à d’autres secteurs qu’au seul sport automobile selon l’adage : Quand une porte se ferme il a toujours une autre qui s’ouvre !’’

 


RBM-Andy-Priaulx-champion-du-Monde-chez-RBM-©-Manfred-GIET.

 

Après avoir contribué durant 25 années à remplir les vitrines des multiples coupes et trophées de BMW MOTORSPORT, l’équipe RBM, qui devra en attendant se séparer de bon nombre de collaborateurs, en attendant d’avoir trouvé une nouvelle voie dans le domaine de la préparation, où ils sont passés maîtres entre temps et qui sait pourquoi pas avec un autre constructeur ou tout simplement comme structure privé.

Quant à son meilleur souvenir durant cette longue collaboration avec BMW durant laquelle il a pu compter sur bon nombre de pilotes compétents son meilleurs souvenir restera comme il l’a confié :

’’ Outre les victoires et titres en Championnat d’Europe pour voitures de Tourisme de l’ETCC,  où chaque fois j’étais aux anges, mon meilleur souvenir restera néanmoins le premier titre mondial conquit avec Andy PRIAULX en 2005 à Macao en WTCC. Ce fut pour moi tout simplement magique.’’

Gageons que Bart MAMPEY, même s’il traverse pour le moment un moment très dur, saura vite rebondir et nous annoncera peut-être rapidement ses nouveaux objectifs dont nous vous tiendrons bien évidemment au courant.

 

Manfred GIET

Photos : Publiracing Agency

 

RBM-Le-Brésilien-Augusto-FARFUS-a-aussi-été-longtemps-un-bel-animateur-au-sein-du-Team-RBM-©-Manfred-GIET

 

DTM Evenements Sport

About Author

gilles