L’ADIEU DE MICHELIN AU MONDIAL DES RALLYES WRC

 

 

Michelin rafle tout ce weeek-end à l’occasion de la septième et derniére manche du Championnat du monde des rallyes WRC et pour la dernière fois et ce au moins pour quatre ans, la durée de l’appel d’offres remporté par son concurrent transalpin, le Milanais Pirelli!

La marque Française, qui équipe toutes les WRC de pointe, était en effet assurée de signer sa 347éme victoire en Championnat du monde des rallyes WRC, son trentième titre constructeurs avec Toyota ou Hyundai et son vingt-huitième titre pilotes avec Elfyn Evans, Sébastien Ogier, Thierry Neuville ou Ott Tänak.

 

MICHELIN Mathieu BONARDEL

 

Matthieu Bonardel, directeur de Michelin Motosport nous confie: « Le Championnat WRC a beaucoup donné à Michelin »

Et, il enchaîne et explique:

« Michelin quittera le rallye mondial après Monza, mais notre marque restera inscrite à jamais dans l’histoire du Championnat du Monde des Rallyes. Depuis 1973, année de sa création, nous n’avons manqué que sept saisons. Les plus belles pages du FIA WRC ont alors été écrites par des pilotes qui roulaient le plus souvent avec nos pneus. Mais si Michelin a apporté ses compétences, sa passion et son savoir-faire au rallye mondial, le WRC a aussi largement contribué au progrès de nos pneus, ainsi qu’au renforcement de la proximité de notre marque avec le public. Au fil de ces 41 ans années passées en rallye, Michelin a développé et peaufiné des technologies uniques pour allier la sécurité routière à la haute performance, mais aussi travailler sur la robustesse des pneus. Le Championnat du Monde des Rallyes a été un précieux laboratoire pour notre département Recherche et Développement.

Mais, le WRC ce n’est pas seulement de la technique. Au travers de ce championnat unique, qui se déroule dans des régions magnifiques, Michelin a pu aller à la rencontre d’un large public de passionnés.

Nous sommes honorés de l’accueil qu’ils nous ont réservé, et fiers de leur avoir offert un spectacle de qualité. Depuis les longs sauts du rallye de Finlande jusqu’à la surface cassante de la Grèce ou de la Turquie, de l’asphalte de la mythique spéciale Panzerplatte du rallye d’Allemagne à la neige et la glace du Rallye Monte-Carlo, les pneus Michelin ont encaissé tous les coups et ont toujours brillé par leurs performances et leur longévité.

Grâce au WRC, Michelin a également accompagné des équipes et des constructeurs, mais aussi et surtout des femmes et des hommes au cœur d’une discipline sportive avec peu d’équivalent en termes d’exigence. Des pilotes et des copilotes ont également pu s’affirmer à nos côtés, grâce à la qualité de leur pilotage, leur génie de la course, la fiabilité et les performances de leur voiture, mais aussi grâce aux pneus Michelin.

Michelin oriente aujourd’hui ses investissements vers l’innovation « durable » et quitte le rallye mondial. La discipline reste néanmoins dans notre cœur, et nous continuerons à accompagner nos clients dans les championnats nationaux, régionaux et locaux, pour lesquels nous avons développé une gamme de pneumatiques et de services dédiés.

Je suis toutefois convaincu qu’il ne s’agit que d’un « au revoir » et non pas d’un « adieu ». Michelin pourra un jour retourner en FIA WRC, quand le championnat aura finalisé la profonde transformation qu’il a entamée, en accord avec la vision du sport automobile prônée par la FIA. »

 

 


WRC-2020-RALLYE-DE-MONZA-LADIEU-DE-MICHELIN-aux-rallyes-mondiaux

Une 347ème victoire pour Michelin à Monza

 

Michelin dispose d’un palmarès inégalé en Championnat du Monde des Rallyes, depuis le début du championnat, en janvier 1973. Ces chiffres, encore théoriques pour certains puisqu’ils intègrent Monza, démontre à quel point Michelin a été un acteur important de la discipline pendant plus de 4 décennies :

347 victoires

Plus de 7 500 Epreuves Spéciales remportées, avec 58 pilotes différentsPlus de 1 000 podiums30 titres Constructeurs, avec 11 constructeurs différents

28 titres Pilotes, avec 12 pilotes différents

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : MICHELIN

 

Evenements Michelin Rallye Sport WRC

About Author

gilles