MOTOGP 2021 : MARQUEZ PEUT-ÊTRE ABSENT DURANT SIX MOIS !

 

L’HÔPITAL RUBER

 

Ainsi que je l’ai annoncé hier soir, Marc Marquez a bien été opéré à l’hôpital Ruber de Madrid.

Pourquoi à Madrid ?

 

LE DR MIR A BARCELONE EST L’HABITUEL CHIRURGIEN DE MARC MARQUEZ

 

On savait que Marquez et son entourage étaient mécontents du traitement et du suivi des deux premières opérations de son humérus droit brisé dès le premier GP de la saison à Jerez, il arrive aussi fréquemment que sur une opération délicate, et une greffe osseuse l’est assurément, on envoie un patient chez un chirurgien totalement spécialiste de telle ou telle opération.

J’ai déjà écrit que l’humérus fracturé ne se ressoudait pas, le risque est un vrai handicap nommé pseudarthrose, l’os brisé pouvant se plier à l’endroit où les fragments de l’os brisé ne sont plus en contact.

 

LA PSEUDARTHROSE EST UNE HORREUR

 

Pour tenter d’améliorer la consolidation après la deuxième opération on avait utilisé des ultra sons, les ondes de choc évoquées par certains de mes confrères sont plutôt  réservées aux blessures musculaires, je ne connais rien de tout cela et j’écris bien sûr sous le contrôles de très grands spécialistes de la chirurgie osseuse.

Aparté… Un lecteur me reproche ce genre d’attitude, aller chercher les infos chez des spécialistes que l’on connaît forcément en nombre lors d’une carrière dans les sports violents, d’autres ne le font pas,  moi, si.  Plus d’autres trucs  sur mes expériences personnelles qui ne sont pas une psychothérapie d’écriture mais un échange d’expériences avec mes lecteurs, plus l’utilisation de gros mots largement utilisés par des poètes comme Brassens ou comme un fameux maréchal de Napoléon… Pour des récits sans âme et au langage châtié, je lui conseille de changer de crèmerie, le principe de ce site est  d’enrichir nos reportages d’autres informations recueillies chez les spécialistes, dans notre vécu avec les pilotes ou les gens des paddocks…  ou dans la fabuleuse mémoire de mon red chef Gilles Gaignault !

Bref, on revient à ce qui nous intéresse.

La troisième opération a duré huit heures, quand je parle d’intervention délicate, je suis encore au-dessous de la réalité !

On a posé une troisième plaque parce que pour qu’une greffe osseuse réussisse, l’os ne doit plus du tout bouger, d’ailleurs les délais de consolidation tournent autour de six mois, dont trois mois de repos complet et trois mois de rééducation.

 

TROIS MOIS DE REPOS COMPLET POUR COMMENCER

 

Et ce d’autant plus que les deux premières opérations avec deux plaques différentes n’ont pas vraiment dû améliorer la situation !

Ce qui veut dire que Marc Marquez raterait forcément les premiers essais prévus à Sepang et au Qatar, les responsables des marques s’attendent d’ailleurs à ce que ces essais se passent à Jerez.

Ensuite, le premier GP prévu au Qatar est le 28 mars, suivi de l’Argentine et des USA, ces GP sont aujourd’hui en pointillés, la situation peut évoluer, mais la saison pourrait encore une fois être reculée, cela dit Portimao pourrait remplacer un ou deux de ces GP manqués.

Mais de toute évidence, même si Marc Marquez est un vrai athlète, il ne sera pas sur ces GP.

 

DOVI SERAIT LE REMPLAÇANT IDÉAL

 

Pour le remplacer en GP il faut des pilotes capés, il reste donc sur le marché Lorenzo et Dovizioso.

L’expérience de Lorenzo chez Honda a été douloureuse au point que le pilote a décidé d’arrêter sa carrière de pilote, il reste Dovizioso.

Mais ce que veut Dovi, s’il reste en MotoGP, c’est piloter une saison complète et se battre pour le titre, en tous cas c’est ce qu’il a affirmé à l’un de nos confrères italiens.

Et donc la solution serait encore une fois Bradl, qui a royalement marqué 27 points en 2020 !

Bon, Honda sera peut-être assez convaincant… Et puis ils se connaissent avec Dovizioso qui a couru pour eux…

Ça aide !

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP

  

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis