LE RETOUR D’AUDI EN ENDURANCE SE PROFILE EN LMDh POUR 2022… VOIRE 2023!

 

24-HEURES-DU-MANS-2015-Équipage AUDI N°-7-TRELUYER-FASSLER-LOTTERER – Photo : Thierry COULIBALY

 

Alors que la firme Audi indique qu’elle va quitter le Championnat du monde de monoplaces électriques de la Formule e, à la fin de la saison 2021, bien qu’elle reste fournisseur de l’équipe Virgin en 2022, parallèlement à Ingolstadt, on planche pour un grand retour et un engagement dans les courses d’endurance avec un programme sur la nouvelle réglementation LMDh, qui viendra compléter une participation au rallye-raid Dakar.

 

Julius Seebach, qui prend la suite et la place de Dieter Gass au sommet de la chaîne de commandement de la firme des quatre anneaux, a en effet dévoilé une série d’annonces aujourd’hui 30 novembre et que personne n’attendait… à l’improviste !

Audi, après des dizaines de victoires en mondial d’endurance WEC et aux 24 Heures du Mans, avait quitté la discipline à la fin 2016, en raison du réajustement financier consécutif au scandale du dieselgate.

Selon les rumeurs, l’arrivée des nouvelles voitures devrait se faire au plus tot en 2022, voire un an plus tard en 2023.

Même si la date n’a pas à ce jour été finalisée à 100%, il semble probable que l’on se dirige vers 2023,

Naturellement c’est bien la convergence réglementaire entre celui de l’ACO Le Mans et des Américains de l’IMSA, a on s’en doute sérieusement ravivé l’intérêt avec la naissance de la nouvelle réglementation LMDh basée sur les voitures LMP2.

Une formule qui sur papier vous autorise et permet de courir pour le classement absolu avec des coûts pas très différents de celui de GTE-Pro.

 

WEC-2013-SHANGHAI-Les-pilotes-de-Audi-N°2-KRISTENSEN-DUVAL-MC-NISH-sont-CHAMPIONS-DU-MONDE-2013

 

Il est probable que l’ancien brillant pilote, il a triomphé avec Audi sur tous les circuits d’endurance et bien sûr au Mans, le petit Écossais Allan McNish, actuellement à la tête de l’équipe de Formule E, sera à la tête de l’équipe, alors qu’il n’est pas encore clair quel fabricant de LMP2 sera utilisé par Ingolstadt en tant que fournisseur de la ‘base’ pour correspondre au moteur et à la carrosserie personnalisée.

Outre des raisons pratiques, le choix d’Audi prend également du sens d’un point de vue commercial, avec un retour au sport automobile mondial pour assainir définitivement son image, notamment aux États-Unis.

La nouvelle du retour d’Audi est la première grande ‘bombe’ du marché LMDH après la précédente confirmation par Peugeot du programme Hypercar 2022.

Récemment, Mazda et Honda avaient plus ou moins directement admis avoir des projets en ce sens, il est vrai que la grande publicité pour cette catégorie, lui donne définitivement beaucoup d’éclat.

Entre autres, la participation et le come-back également de Porsche qui n’est pas non plus à exclure, et qui selon certaines rumeurs en Allemagne, serait en train de prendre une décision ces jours-ci…

 

Peter SOWL

Photos : Thierry COULIBALY – TEAMS

 

WEC – 6 Heures de BAHREIN 2016 – La dernière course de l’équipe AUDI en mondial WEC

 

24 Heures du Mans Endurance Evenements FIA WEC

About Author

gilles