DE BONNES NOUVELLES DE ROMAN GROSJEAN APRES SON TERRIBLE ACCIDENT A BAHREIN

 

 

Günther Steiner, le directeur de l’écurie Haas, s’est entretenu par téléphone avec son pilote Romain Grosjean, héliporté dans un hôpital de Manama, la capitale du Royaume de Bahreïn, après son terrible accident survenu ce dimanche aprés-midi, au départ Grand Prix de Bahreïn de Formule 1.

Et le patron du Team Américain, a ensuite donné de bonnes nouvelles de Romain, qui ne souffrirait que de légères brûlures aux mains, précisant au micro de la chaîne Sky Sports :

« Il va rester à l’hôpital cette nuit car les médecins souhaitent le garder en observation. Mais il m’a dit qu’il se sentait bien. Il a des bandages sur les mains pour soigner des brûlures, mais il m’a déclaré qu’il n’a pas d’autres brûlures, ni non plus de blessures. Il était très positif. »

Et d’ajouter :

« Romain ne souffre d’aucune fracture »

Avant d’indiquer :

« Le connaissant, il va vouloir revenir pour être au départ du prochain prochain GP dans une semaine ici même à Sakhir mais on verra lundi lorsqu’ils enlèveront les bandages parce qu’il ne sait pas du tout comment il se sentira. On verra une fois qu’on aura parlé et échangé avec les docteurs. »

 

 

De son coté Romain Grosjean a indiqué, dimanche soir, depuis son lit d’hôpital en montrant ses deux mains largement bandées:

« Je vais bien. Enfin, à peu près bien ! » 

Évoquant le halo qui équipe les monoplaces de F1 depuis la saison 2018, il lâche :

« Il y a quelques années, je n’étais pas favorable au halo mais c’est la meilleure chose que nous ayons introduite en F1. Sans lui, je ne pourrais pas vous parler aujourd’hui. Merci à tout le staff médical, sur la piste comme à l’hôpital. »

 

Lewis HAMILTON, évoque le drame de Romain Grosjean

Concernant ce crash, Lewis Hamilton a déclaré :

« C’était des images vraiment choquantes. Quand on monte dans la voiture, on sait qu’on prend des risques. J’accepte et je respecte cette part de danger, mais c’était terrifiant à voir. Je suis heureux de voir que le halo a fonctionné. Romain aurait pu se faire couper la tête. Cela nous rappelle à tous ici, et à ceux qui nous regardent, que c’est un sport dangereux. En piste, on est à la limite, on joue avec nos limites. Il y aura sans doute une enquête pour être certain que ça n’arrive plus

 

 

C’est véritablement un miracle que le pilote Haas s’en sorte ainsi, lui qui est resté 28, oui vingt-huit secondes très exactement dans sa monoplace en feu, avant de parvenir à s’en extraire tout seul, puis d’être rapidement aidé par le service médical !

Autre miracle pour Romain qui a subi ’53 G’ qu’il soit resté conscient, car on ose imaginer ce qui aurait pu se passer … dans pareille situation!

 

Jean TODT, le Président de la FIA s’est rendu au chevet de Romain dimanche soir tard

 

Cet accident n’est pas s’en rappeler celui de l’ancien triple Champion du monde, le regretté Champion Autrichien, Niki Lauda victime lui d’un crash, suivi de l’incendie de sa Ferrari, le 1er août 1976 lors du GP d’Allemagne, disputé sur le redoutable Nürburgring!

 

 

Il avait une bonne étoile Romain et avec ce miracle il doit aller déposer un cierge à Lourdes. Désormais tout sera du bonus … quelle chance il a eu !!!


Gilles GAIGNAULT

Photos : F1  -TEAM 

 

Evenements F1 Flash Info Monoplaces

About Author

gilles