MOTO EXCEPTIONNELLE : LA NOUVELLE YAMAHA MT07 2021

 

 

Elle a été faite pour tous et unique au monde… Beau concept que je confirme.

Incroyables l’histoire et surtout la réussite commerciale de cette MT 07 qui change donc profondément cette année.

Bon, cette moto, et c’est rarissime aujourd’hui se distingue facilement parmi les autres.

 

 

Ce qui est important pour un motard c’est d’avoir l’impression d’être unique, de repérer sa moto de loin, etc…

Quand j’étais allé l’essayer pour comprendre son succès commercial, les roues à bâtons étaient en vert pas loin du caca d’oie, les nouvelles sont orange façon casque de chantier.

On le dit comme ça si on est envieux.

Elle est unique au monde, ça c’est pour les amoureux de ce qui est original.

Cette couleur me rappelle (je vous parle d’un temps que les moins de trente ans etc…) l’arrivée sur le marché d’une voiture d’une élégance absolue, la Renault Floride, en particulier d’une couleur incroyable mise à la mode par Brigitte Bardot et ses potes de Sainbt Trop’, la Floride « Tabac d’orient clair« … 

Et qui en effet avait fait un sacré tabac!

Alors sur les couleurs de la Yamaha MT 07, on entend Bouuuu ?

 

UN COLORIS QUE L’ON NE PERDRA PAS DE VUE (GÉNIAL)

Et non, on entend le marché qui adore cette moto, les statistiques de vente de cette année ont évidemment été ébranlées par les confinements  mais dès la sortie de taule, les motards seraient donc moins cons que les autres, les marchés ont rebondi de 35% en un mois, j’ai un copain qui vend des  motos en province, une très grosse concession, qui me disait que les mecs faisaient la queue pour acheter, parfois très tard le soir.

Ce MT 07 est dans le trio de tête des ventes tous modèles et toutes cylindrées confondues, et ce depuis des années, elle est arrivée sur le marché en 2014.

 

 

C’est effectivement une moto très marrante à piloter, qui est facile à basse vitesse, a un boost considérable quand il ne faut pas perdre de temps dans un dépassement (c’est joliment dit ça non ?) agile comme un écureuil dans les situations trialistiques (je suis allé très loin sur ce point, mes origines Moto Verte remontent parfois très fort), manoeuvrable en diable en cas de circulation coincée, pas grand-chose à redire en fait.

A propos de boost, il faut même parfois faire attention, à moins de vous prendre pour des cascadeurs, il faut démarrer léger sinon la moto ne demande qu’à partir en wheeling.

Comprenons bien, quand il faut démarrer fort, il faut juste utiliser l’embrayage et ne pas le lâcher d’un coup, c’est assez simple et le réflexe arrive tout de suite.

Enfin je me dis que cette couleur rouge/orange n’est pas un hasard, c’est vrai qu’elle rend la moto unique au monde.

Mais il est probable que le succès de cette moto était son prix, toujours très abordable d’ailleurs, 7300 euro, c’est une 700, cylindrée (à peu près…) raisonnable, sur un marché où le modèle qui n’est pas monté à 1200 cc passe pour une cloche, Yamaha prouve superbement le contraire car en plus les montées en cylindrée ont créé des moteurs boudinés.

On l’appelle ce modèle Hyper Naked, autrement dit extrêmement nue, ce qui signifie qu’elle ne voile rien de ses dessous, c’est Ducati je crois qui avait inventé le concept avec sa « Mostro Nuda » rebaptisée Naked Monster par ses proprios un moment américains. L’ usage est resté.

 

 

Le moteur est un EU5, ce qui se fait de mieux côté pollution, l’habillage est nouveau, élégant, avec des astuces comme  ces structures moulées à l’endroit du genou qui facilitent incroyablement la manoeuvrabilité de la moto.

Il y a tout un tas de modifications de ce genre mais notre site n’est pas un catalogue, en revanche les concessions sont ouvertes, allez vous faire expliquer tout ça par les commerciaux, ceux que je connais sont du genre très ouverts…

Il y a quand même un truc que j’aime bien, un très puissant éclairage à LED, gros argument pour moi qui trouve qu’une moto n’éclaire jamais assez (ce qui est marrant c’est que les pilotes d’endurance me disent parfois la même chose…)

 

 

Côté freinage, on n’a pas lésiné, un double disque avant de 298mm, disque arrière de 245 mm, même pour freiner sur sol mouillé, aucun problème sur ce point, bravo.

 

 

La position de pilotage est plus confortable, les pneus Michelin PR5 sont très sûrs (marrant que des Japonais viennent utiliser du matériel français car il est  meilleur que chez eux, c’est tout à l’honneur de la marque de Clermont Ferrand).

Important, elle existe aussi en version A2 pour ceux qui ont ce type de permis et ce modèle est aussi marrant que l’autre.

Voilà, pour ceux qui sont tentés par la moto, la MT 07 est carrément construite pour tout le monde.

Sauf sur le coloris, on la reconnaîtra de loin mais c’est voulu et ça marche…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos:  Constructeur

 

Moto Moto Divers Sport

About Author

Jean Louis Bernardelli