LES VÉHICULES ANCIENS INTERDITS A LA CIRCULATION DES LE … 1 er JANVIER 2021 !

 


La TRAVERSÉE de PARIS en ANCIENNES – Une-ÉLÉGANTE pose devant une Superbe 203 PEUGEOT.

 

 

Encore une décision prise par nos chers gouvernants décidément ‘hors course‘ quels que soient les sujets, complètement hallucinante et stupide !

Alors que les confinements ont très fortement fragilisé les secteurs du commerce, de la culture, du tourisme… La mise en application des nouvelles mesures prévues en janvier 2021 avec l’interdiction de circulation des véhicules « anciens » en ZFE dans le cadre de la loi de transition énergétique, ainsi que l’annonce gouvernementale ces derniers jours de la multiplication des « zones à faibles émissions »,  sont de nouveaux coups durs portés à ces secteurs.

Rappelons tout de même qu’en France, plus de 4000 entreprises et 20 000 emplois ne vivent que de l’automobile historique.

4 000 clubs, 250 000 collectionneurs et 800 000 véhicules sont aussi menacés…

A l’annonce de cette décision aussi incompréhensible que regrettable, la Fédération des Véhicules Passion et Patrimoine, réagit !

 

L’AUTOMOBILE ANCIENNE « HISTORIQUE » : UN SECTEUR EN ETAT CRIT’IQUE

 

La FVPP (Fédération Véhicules Patrimoine et Passion) initiée par Valve, Association reconnue d’intérêt général, en appelle à une mobilisation active pour défendre la libre circulation des véhicules historiques de plus de 30 ans.

En effet dans le cadre de la loi de transition énergétique, l’ensemble des 19 collectivités (25% du territoire français) qui sont passées en « zones à faibles émissions » ZFE (comme la métropole européenne de Lille, la métropole d’Aix-Marseille-Provence, la métropole de Lyon…), appliqueront dès le mois de janvier prochain, les mesures pour interdire la circulation de jour comme de nuit et tout au long de l’année, des véhicules ne disposant pas des vignettes Crit’Air appropriées.

De ce fait, les voitures de collection de plus de 30 ans, qui de par leur ancienneté sont dépourvues de vignettes Crit’Air, seront légalement contraintes de rester définitivement au garage !!!

Avec l’extension attendue des ZFE (une trentaine de nouvelles agglomérations en perspective) et sans une adaptation urgente de la règlementation pour les véhicules « historiques » de plus de 30 ans, le paysage Français risque de voir à court terme la disparition d’un patrimoine culturel « vivant » exceptionnel, entraînant de lourdes conséquences économiques et sociales dans la France entière dans des domaines aussi variés que le tourisme, la culture, l’événementiel, l’artisanat…

Ce sont entre autres 800 000 véhicules, 10 000 événements, 4 000 entreprises, 20 000 emplois  directs qui ne vivent que de l’automobile de collection et des milliers d’emplois indirects qui sont menacés.

Précisons que le secteur de l’automobile historique représente … plus de 4 milliards d’€ du PNB.

La FVPP initiée par l’association Valve (Villes accueillants en liberté les véhicules d’époque) entreprend depuis 4 ans des démarches actives de sensibilisation auprès des élus, députés et membres du gouvernement avec pour objectif d’obtenir :

  • La reconnaissance des véhicules historiques de plus de 30 ans au titre du patrimoine industriel vivant du 20ème siècle
  • Le droit pour les véhicules historiques de circuler librement en ZFE conformément aux préconisations du droit européen, avec la mise en place d’un signe extérieur de reconnaissance (par exemple, une vignette ou une plaque d’immatriculation spécifique) comme cela se fait déjà dans certains pays européens (Allemagne, Pays-Bas)

Si ces revendications n’étaient pas prises en compte, cela signifierait probablement la fin programmée d’un secteur dynamique et ce alors qu’il est pourtant prouvé que l’impact environnemental des véhicules historiques anciens est insignifiant (0,01% des kilomètres parcourus par le parc automobile français) au regard de leur utilisation très occasionnelle (moins de 1000 km effectué en  moyenne par an par véhicule) et leur très faible représentation sur le parc global de l’automobile en France (2%).

Afin d’alerter l’opinion publique et de renforcer son action, la FVPP lancera une pétition en ligne début décembre 2020.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : FVPP

 

LES VEHICULES ANCIENS INTERDITS A LA CIRCULATION DES LE … 1 er JANVIER 2021

A propos de la Fédération Véhicules Patrimoine et Passion

 

La FVPP vient de naître sous l’impulsion de Philippe Plantier après la création en 2017 d’une première association VALVE (Villes Accueillants en Liberté les Véhicules d’Epoque) en réponse à la mise en place de la règlementation Crit’Air.

Philippe Plantier, collectionneur et passionné invétéré de voitures anciennes, se bat pour que le marché du véhicule ancien, souvent méconnu, soit reconnu pour sa valeur patrimonial, culturel et valorise son impact économique bénéfique.

Aujourd’hui, la Fédération peut compter sur une communauté de près de 6000 membres qui ne cesse de se développer.

VALVE est aussi à l’origine de l’organisation d’un événement majeur : Le Bouchon de Blois dans le Val de Loire.

Cet événement qui a réuni près de 15 000 participants en 2019, fort de son succès inattendu, a vocation à développer son modèle dans différentes régions de France.

Site internet : https://valveautopassion.com/

Facebook : https://www.facebook.com/valvefrance

 


CENTENAIRE CITROËN 2019 – LA FERTE VIDAME – Des DEUDEUCHE en pagaille

 

Quelques chiffres

 

Nombre de véhicules anciens en France : 800 000

Part des véhicules anciens en France dans le secteur automobile : 2%

Nombre d’événements organisés en France autour de l’automobile ancienne : 10 000 (la plupart sont à vocation caritative) – Rallyes touristiques, rassemblements

Des salons réputés :

Rétromobile (40% des visiteurs venant de l’étranger),

Epoqu’auto à Lyon

Nombre de clubs : 4000

 

Traversée de Paris été 2020 – Toujours photogénique le trocadéro avec une MG B – Photo Patrick MARTINOLI

CENTENAIRE CITROËN 2019 – La FERTE VIDAME – Des centaines de DS  – Photo : AutoNewsInfo

Traversée de Paris été 2020 – Un des clous de la journée cette Rosengart Supertraction – Photo Patrick MARTINOLI

Traversée de Paris été 2020 – La FECELLIA de FACEL VEGA  aurait du être l’Alfa Romeo à la Francaise – Photo Patrick MARTINOLI

 

Auto Historique Evenements

About Author

gilles