POWER DOT AVEC SES BORNES DE RECHARGE S’IMPLANTE EN FRANCE

 

La firme Power Dot, solution sans coût ni investissement de bornes de recharge pour véhicules électriques, s‘implante en France.

La start-up Power Dot arrive en France, avec une offre innovante à destination des acteurs du retail, de l’hôtellerie-restauration, des opérateurs de parking et de stations-services et elle leur propose d’implanter et d’exploiter gratuitement des bornes de recharge pour véhicules électriques sur leurs places de parking.

Cette offre arrive à point nommé en France, au moment où le gouvernement vient de signer la charte « ‘Objectif 100 000 bornes’ prévoyant de tripler le nombre de bornes de recharge de véhicules électriques sur le territoire d’ici la fin 2021 !

 

 

Lancée au Portugal en 2018, Power Dot s’est développée sur un modèle unique qui lui a permis de rapidement devenir un des leaders de son marché car la société offre des solutions de recharge clé-en-main pour les véhicules électriques, sans aucun coût ni investissement pour les propriétaires de parkings.

Elle prend en charge tous les frais de fourniture de la borne, d’installation, de maintenance et d’exploitation de la borne.

En outre, ajoutons et précisons encore que Power Dot reverse aux propriétaires du parking une partie des recettes générées par la borne.

Les immatriculations de véhicule électrique en France ont triplé en 2020 par rapport à 2019, mais malheureusement le parc de bornes de recharge public ne suit pas le rythme des besoins des automobilistes.

Power Dot vient donc permettre à ses clients d’attirer et fidéliser ces automobilistes, et ce sans devoir débourser le moindre centime.

L’objectif est d’être présent sur les trajets quotidiens des automobilistes, pour que la recharge s’inscrive naturellement dans leurs déplacements.

Pour s’adapter à leurs besoins, Power Dot propose des bornes aux puissances et aux temps de chargement, différents selon les lieux :

D’une part, dans les stations-service, par exemple, ce sont des bornes de recharge ultra-rapide (10 minutes pour 200 km d’autonomie) qui sont proposées.

Alors que sur un parking de centre commercial, on trouvera des bornes permettant de recharger sa batterie en 1heure 15.

Au total, Power Dot propose sept types de bornes, de l’ultra-rapide (150 kW) à la plus lente (3.7 kW) .

 

Un fort développement au Portugal en deux ans

 

Ce modèle innovant a déjà permis à l’entreprise de connaître un fort développement au Portugal, pays d’origine de son fondateur, Luís Santiago Pinto.

En deux ans, Power Dot y a intégré le Top 3 des opérateurs de bornes de recharge pour véhicules électriques.

La start-up exploite aujourd’hui 350 bornes à travers tout le pays, installées sur les lieux les plus fréquentés.

Notamment, dans les parkings d’Intermarché, d’Edouard Leclerc et de Mc Donald’s.

Une offre qui rencontre l’ambition écologique  du gouvernement français

 

Power Dot est entré en négociations avec un ensemble de partenaires potentiels en France, de grands acteurs du retail (hyper et supermarchés, centres commerciaux) et de la restauration, opérateurs de parkings ou encore de stations-services.

Cette implantation en France intervient au moment où le gouvernement français a annoncé son intention de tripler le nombre de bornes de recharge de véhicules électriques sur l’ensemble du territoire.

D’ailleurs, la ministre de la Transition écologique Barbara Pompili et celui des Transports Jean-Baptiste Djebbari, viennent ainsi de signer la charte « Objectif 100 000 bornes » avec les acteurs de la filière automobile, autoroutière, de l’énergie et de la grande distribution.

Tous se sont engagés à participer à cet effort d’électrification du parc automobile Français.

Matthieu Dischamps, Directeur France de Power Dot, confie :

« Dans ce contexte, nous proposons notre solution de bornes de recharge clé-en-main aux espaces commerciaux, pour leur permettre de tenir leur engagement sans devoir y consacrer le moindre investissement»  

Cette offre arrive donc à point nommé, d’autant que le nombre de véhicules électriques en France croît fortement même si les chiffres restent tout de même encore confidentiels car depuis janvier 2020, seuls 10 000 nouveaux véhicules électriques sont immatriculés chaque mois, contre 4 000 par mois en 2019.

Matthieu Dischamps, conclut :

« Nous arrivons à un tournant sur le marché des mobilités décarbonées. Notre offre accompagne le mouvement en rendant l’électrique accessible à tous et en permettant aux commerçants de répondre aux attentes des consommateurs comme à celles des pouvoirs publics ».

Enfin, cette offre rejoint une ambition plus large, celle de la transition énergétique de notre pays car rappelons que les transports représentent aujourd’hui 30% des émissions de CO2 en Europe.

Or, est-t-il besoin de préciser que la France a la chance d’avoir une électricité d’origine largement décarbonée.

Développer la mobilité électrique s’avère donc indispensable pour permettre à la France de tenir ses engagements écologiques.

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : CONSTRUCTEUR

 

Evenements Flash Info Véhicules électriques

About Author

gilles