OLIVIER ET AURELIEN PANIS EN DUO, AU VOLANT DE LA TOYOTA GR SUPRA, POUR LA FINALE DU GT FRANCE AU PAUL RICARD

 

 

GT4 FRANCE PAUL RICARD – La TOYOTA GT SUPRA CMR. de CAZAULBON

 

 

Initialement prévue sur le circuit de Lédenon, la finale du Championnat de France GT aura finalement lieu sur le Circuit Paul Ricard au Castellet.

Le rendez-vous Varois réserve de nombreuses surprises, telle celle concernant l’équipage de la Toyota GR Supra GT4, du Toyota Gazoo Racing France by CMR, laquelle sera pilotée par une paire 100% familiale, Aurélien Panis et son père Olivier, ce dernier qui effectuera son grand retour en compétition, étant associé avec son fils.

Malgré un contexte sanitaire difficile, les amoureux de sport automobile auront plus d’une raison de se réjouir ce week-end. Grâce aux efforts remarquables des organisateurs du Championnat de France GT, le calendrier proposera bel et bien, une cinquième et ultime étape en cette saison 2020.

 

 

À l’instar de ses concurrents, le Toyota Gazoo Racing France by CMR, prend donc la direction du Var pour conclure la première campagne de la Toyota GR Supra GT4 sur la scène nationale. Si la nouvelle génération de l’emblématique modèle du constructeur Japonais visera le titre dans la catégorie Am, avec le tandem Wilfried Cazalbon et César Gazeau dans la N°66, l’équipage de la N°30, sera composé d’un duo inédit avec Aurélien et Olivier Panis.

Un peu plus de cinq ans après sa dernière course dans le cadre du Championnat de France GT sur le plateau du Castellet, Olivier Panis effectuera ainsi son retour sur les circuits avec un constructeur pour lequel l’homme aux 158 Grands Prix a défendu les couleurs en F1.

Vice-Champion de France GT en 2012, Olivier Panis retrouvera un environnement qu’il connaît bien pour faire cause commune avec Aurélien. Ensemble, la famille Panis a déjà remporté la Super Finale du Trophée Andros 2019 au Stade de France, mais Olivier et Aurélien seront associés pour la toute première fois sur un circuit cette semaine.

 

 

Engagés dans la catégorie Silver, Panis père et fils pourront mettre toute leur expérience au service du Toyota Gazoo Racing France by CMR, qui poursuit le développement de la version développée et produite par Toyota Motorsport GmbH sur la base du tout premier modèle mondial de Toyota Gazoo Racing.

Outre leurs liens familiaux et leur amour de la course, l’ancien pilote Toyota en F1 et l’Ambassadeur Toyota France partagent bien d’autres dénominateurs communs.

Olivier retrouvera ainsi Loïc David, l’ingénieur l’ayant mené à la victoire au Grand Prix de Monaco de Formule 1 en 1996 et collaborant désormais, tant avec Aurélien qu’avec lui dans le cadre du programme Lexus RC F GT3 en GT World Challenge Europe.

Sur le plan sportif, ces deux compétiteurs-nés seront déterminés à créer la surprise sur une piste où ils ont souvent brillé.

Pour ses débuts en GT4 l’an passé, Aurélien était progressivement monté en puissance pour signer son premier podium lors de la finale au Circuit Paul Ricard. En parallèle, Olivier avait aussi sabré le champagne en 2012, 2013 et 2014.

Le tracé offrira toutefois une petite variation puisque la configuration de 3,8 km avec la chicane Nord sera empruntée, mais le défi proposé restera à la hauteur de l’appétit des Panis !

 

PAROLES DE PILOTES

TROPHEE-ANDROS-2020-SUPER-BESSE-OLIVIER-et-AURELIEN-PANIS-Photo-Bernard-BAKALIAN

 

Olivier Panis : « C’est vraiment un énorme plaisir que de remettre le casque à l’occasion de cette finale en GT4 au volant de la Toyota Supra et, qui plus est, de la partager avec mon fils. Je remercie vivement Julien Piguet de me céder son baquet et Toyota France de m’offrir cette opportunité. C’est un vrai privilège que vivre cette relation père-fils à travers cette passion commune pour le sport auto et particulièrement avec Toyota avec qui j’ai eu une histoire très forte pendant ma carrière en F1. Parallèlement cela va dans la continuité de notre relation avec le groupe et Lexus avec qui je collabore et dont Aurélien en est le pilote officiel au sein de Tech1 Racing en GT3 en GT World Challenge Europe. »

 

Aurélien Panis : « C’est une incroyable opportunité que m’est offerte que de pouvoir de nouveau me retrouver co-équipier de mon père après notre victoire au Stade de France en Trophée Andros ! Ce sera notre « première » sur un circuit asphalte et je remercie Julien Piguet, avec qui j’ai vraiment passé une super saison, de nous permettre de partager cette finale en famille. Nous allons tout faire pour bien figurer avec notre Toyota Supra, qui pour sa 1ère année dans cette compétition, n’a eu de cesse avec l’équipe de se développer techniquement. Je suis très fier de porter les couleurs de Toyota et de Lexus en GT3 et remercie le groupe de sa confiance. »

 

F1-GP DE MONACO-19 MAI 1996-1er, Olivier PANIS-Photo :Bernard ASSET

 

Pour sa première au volant de la Toyota GR Supra GT4, Olivier Panis bénéficiera de deux séances d’essais libres d’une heure pour prendre le pouls de son châssis agile et polyvalent équipé de son moteur turbocompressé six cylindres en ligne de trois litres de cylindrée porté à 430 chevaux.

Aurélien et Olivier s’attaqueront ensuite aux qualifications samedi matin avant les deux courses samedi à 18h10 et dimanche à 14h55.

Terminons en rappelant qu’Olivier n’est plus depuis le dimanche 6 septembre dernier ‘LE’ dernier pilote Français victorieux en Grand Prix, le 19 mai 1996 à Monaco, suite à la sensationnelle victoire du jeune loup tricolore, Pierre Gasly,vainqueur, lui, au volant de son Alpha Tauri-Honda, du GP d’Italie dans le temple de la vitesse de Monza  !

 

François LEROUX

Photos : Antoine CAMBLOR  – Bernard ASSET – Bernard BAKALIAN – TEAM

 

 

Flash Info GT GT4 France Personnalités Sport

About Author

gilles