DOCTOMOTO : LA RÉPARATION FACILE DE VOS DEUX ROUES… ET SANS STRESS!

 

 

Alors voilà j’imagine tout à fait possible que nombre des lecteurs de ce site ne s’intéressent qu’à la compétition auto, français ou étrangère.

Et que donc ils se foutent à tel point que ça leur donne une idée de l’infini (l’expression est belle, pas de moi mais de F. Raynaud) de tout ce qui peut se passer dans la compétition moto !

Moi j’ai adulé et adoré la F1 au point d’aller y travailler durant des années, aujourd‘hui ça me laisse froid comme une table de marbre (même si pour un rital le marbre est une fierté nationale…)

Chacun son truc en fait.

 

TROP BIEN LE DEUX ROUES EN VILLE…

 

Mais il y a une chose qui nous lie c’est que vous pouvez circuler en deux roues (il y en a trois millions en France qui équipent 10% des foyers) et que même si le nom de Joan Mir ne vous dit rien, la bougie qui se barre, le pneu ou l’ampoule qu’il faut changer, ou plus grave, un variateur qui devient un peu invariable ça peut vous faire flipper.

Parce que la trouille monstre de se faire avoir chez le garagiste existe depuis que mon père a acheté sa première Citroën 15 et même avant.

Ah ! Le petit garage qui bosse super bien et qui ne vous enfle pas, le vieux rêve !

 

TOUTES LES MARQUES SONT ACCEPTÉES

 

Beaucoup ont trouvé leur bonheur mais dans les grandes villes, on roule en deux roues à Paris à cause d’Hidalgo, à Marseille parce que c’est plus sympa, à Brest parce que l’on a ce qu’il faut comme vêtements de pluie et à Strasbourg parce que le froid on s’en fout

Bon je viens de me faire plein de copains, sur le genre « mais il est con lui, il a tout faux ! »)  mais ce qui reste dans toutes les grandes villes ou agglomérations c’est que ça fait gagner un temps dingue et même que ça redonne un peu de goût à la vie…

Là nous serons tous d’accord.

Et donc quand ça commence à faire « klong ! », ou c’est une Harley et vous venez de passer la première ou il faut commencer à consulter frénétiquement l’annuaire des concessionnaires.

Il existe une solution pour se faciliter la vie en cas de pépin sur le deux roues, pour éviter l’angoisse.

 

LE PNEU C’EST LA VIE DU MOTARD

 

Cela s’appelle Doctomoto.com, c’est la première plate forme de mise en relation entre motocyclistes ou scooteristes, pour l’instant c’est à Paris et en Île de France mais le concept sera vite national.

On annonce que la solution trouvée est plus simple, plus rapide et plus sûre que la recherche façon marche à pieds dans la jungle des escrocs …

Sur l’adresse ci-dessous, le lien vers Doctomoto, vous trouverez le garage à proximité, parce que selon la loi de l’emmerdement maximum, qui existe autant à moto que dans le reste de la vie, un pépin n’arrive jamais quand vous garez la moto ou le scooter devant votre boulot ou devant chez vous, c’est toujours à pétache…

 

LE DÉBUT DE L’ENFER

 

On vous demande ce qui vous arrive, on vous conseille un endroit dont les prix sont justes, il n’y a pas de frais de réservation, il y a surtout un devis, que Doctomoto va sélectionner pour vous au lieu de courir partout comme Philippe le Hardi à la bataille de Poitiers en 1956 et qui comptait sur son fils pour se garder à droite ou à gauche…

A priori toutes les marques sont acceptées, on précise que la demande de devis est gratuite…

Bon, ça me semble rassurant, moi le petit bouclard où il fait bon aller se faire réparer je l’ai trouvé (évidemment à dache de chez moi mais ils viennent chercher l’engin s’il ne peut vraiment plus bouger) mais je suppose que pour les plus connectés d’entre vous, ce sera un gros gain de temps et d’argent.

Le lien de ce site : https://doctomoto.com/

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos site Doctomoto ET Dépann express

 

 

Moto Moto Divers Sport

About Author

jeanlouis