LE DÉCÈS D’ALAIN CONTAT- DESFONTAINES, LE MESSAGE D’ERIC DE SEYNES

 

 

LA VIE D’ALAIN, LA MOTO, LA VOILE ET L’AVENTURE YAMAHA AVEC JEAN CLUDE OLIVIER

 

Eric de Seynes, ancien compagnon de route du célèbre et regretté Jean Claude Olivier, aujourd’hui patron de Yamaha Europe, me fait passer son message de condoléance écrit ce week end à la mémoire d’Alain Contat-Desfontaines, très grand amoureux de la moto et très actif dans tous les domaines et passionné de voile (Photo ouverture au célèbre Cap Horn).

 

ERIC DE SEYNES

 

Eric de Seynes fait l’éloge de son ami disparu.

 

 

« Cette semaine se termine tristement avec l’annonce du décès de Alain Contat-Desfontaines, emporté par le Covid…Alain était passionné de moto, mais plus encore un fidèle de Yamaha. Il a fait partie des pionniers de la marque, qui autour de Jean-Claude Olivier ont su installer en France, la marque, le réseau de concessionnaires, la politique sportive..les fondements du succès de Yamaha qui perdurent encore aujourd’hui. Alain était de quatre ans plus jeune que Jean-Claude et il faisait partie de l’équipe de jeunes (ils avaient tous moins de trente ans ) qui autour de lui ont construit la réussite de Yamaha Sonauto dans les années 70-80: Didier Poitevin, Alain Rouault, Philippe Bezières..

Très vite après mon arrivée en 1990, Alain a décidé de ralentir le rythme, de profiter plus de la vie, de ses enfants. C’était courageux et sage. Alain était un homme bon, généreux,  pas compliqué et qui a souhaité se consacrer à ses affaires personnelles,  à ses passions de la voile et de la moto, à vivre plus qu’a gagner sa vie..Il était l’ami qu’on voit peu souvent mais que l’on prend toujours plaisir à  retrouver..

Toutes mes condoléances les plus amicales vont à ses enfants, ses proches et tous ses amis. »

 

Eric de SEYNES

 

 

N’ayant connu que la compétition de ma vie (sauf un peu dans le trial et le cross) je n’ai pas eu beaucoup de contacts avec Alain Contat-Desfontaines.

Il a commencé sa brillante carrière chez Honda, information qui m’est apportée par Hervé Guio, patron de Honda France à l’époque, manifestement très peiné de ce décès.

Le fait que beaucoup plus tard ’il ait quitté de très hautes fonctions pour s’occuper de sa famille et faire de la voile me touche en revanche énormément.

Parce que ce sont des choses qui m’épatent, que j’aurais peut-être voulu avoir le courage de faire, décidant finalement de vivre à fond ma passion du journalisme et des sports mécaniques.

Autonewsinfo se joint évidemment à Eric de Seynes dans ses condoléances.

 

Jean Louis BERNARDELLI et Eric de SEYNES

Photos Yamaha

 

 

Moto Moto Divers Nécrologie

About Author

jeanlouis