VAINQUEUR À ISTANBUL, HAMILTON DÉCROCHE SON 7eme TITRE MONDIAL ET REJOINT SCHUMACHER

 

 

 

Le sacre était attendu!

Malgré des qualifications difficiles dans des conditions épouvantables, il n’avait signé que le 6eme chrono, Lewis Hamilton a tout donné ce dimanche, remportant à Istanbul le GP de Turquie, victoire synonyme de titre mondial !

Une septième couronne obtenue royalement avec la 94eme victoire de sa brillante carrière

Quelle course folle … quel exploit!

 

 

Ses premières paroles, très ému le garçon:

« Je n’ai pas de mots.. je remercie mon équipe. Je me souviens quand j’étais môme lorsque je regardais les GP a la télé. Je rêvais et il faut jamais rien lâcher je dis cela pour les jeunes croire en ses rêves. Je veux remercier mes supporters et ma famille. On savait que ça serait un week-end difficile. J’étais déçu en qualifications. On a beaucoup appris, on ne se blâme pas, on travaille. On essaie toujours de s’améliorer. Au début de la course, avec les pneus neufs, j’étais bloqué derrière Vettel. J’ai gardé la tête baissée, j’ai retrouvé de la ressource et je m’en suis servi. J’ai réussi à améliorer mon pilotage au fur et à mesure des tours. » 

 

 

Le Britannique est donc sacré champion du monde pour la septième fois (2008 avec McLaren, 2014, 2015, 2017, 2018, 2019 et 2020 avec Mercedes).

 

 

Lewis égale donc le record de Michael Schumacher, titré en 1994 et 1995 avec Benetton puis de 2000 à 2004 avec Ferrari et que l’on n’imaginait pourtant … inaccessible !

Et pourtant Lewis l’a égalé et il est en orbite pour le battre et même l’améliorer.

 

 

Et viser la barre des 100 victoires en F1! Rappelons qu’en GP Moto, le record appartient à l’inoubliable campionissimo, l’Italien de Bergame, Giacomo Agostini avec 122 victoires  et … 15 titres de Champion du monde !

Respect pour l’heure à Lewis, immense Champion même si les comparaisons sont difficiles à chaque époque … ‘SA’ Legende !

 

 

Et ce d’autant plus que son seul adversaire, son propre coéquipier le Finlandais Valterri Bottas, ne se classe qu’à une bien modeste quatorzième position, subissant même l’humiliation … de se voir prendre un tour par son chef de file et ce au 46éme des 58 tours !!!

Le podium ce dimanche étant complété par la Racing Point Mercedes du Mexicain Sergio Perez et par la Ferrari de Sebastian Vettel, qui chipe incroyablement la dernière place du podium … dans le dernier virage à son partenaire, Charles Leclerc!!!

 

L’HOMMAGE DE VETTEL À LEWIS

 

Vettel l’ancien quadruple Champion du monde F1, lâchait à propos d’Hamilton, après la cérémonie protocolaire du podium :

« Je lui ai dit que c’est spécial pour nous de voir l’histoire s’écrire aujourd’hui. Lewis Hamilton est le plus grand pilote de notre époque! Comparer Juan Manuel Fangio ou Stirling Moss à notre génération, c’est impossible et même inutile. On se chierait dessus dans leurs voitures et peut-être qu’ils seraient mauvais dans les nôtres car elles sont trop rapides. Qui sait ? Cela n’a pas d’importance !»

 

 

Et Seb enchaînait :

« Chaque époque a son, ou ses pilotes et Lewis est le nôtre. Pour moi, émotionnellement, Michael (Schumacher) sera toujours le plus grand, mais il ne fait pas de doute que Lewis est le plus grand en termes de résultats. Il est son égal en nombre de titres (7), à gagné plus de courses (94 contre 91), a plus de poles (97 contre 68). Il a fait tout ce que vous pouvez lui demander.»

 

 

Et le pilote Ferrari qui l’accompagnait ce jour dimanche 15 novembre sur le podium avec sa belle troisième place, concluait:

« Lewis a accompli quelque chose d’unique et c’est pourquoi il mérite tout ce qu’il a réussi!»

 

Dans le dernier virage Vettel s’empare de la 3eme place du podium devant son équipier Leclerc !

 

Top 5  donc pour la seconde Ferrari de Charles Leclerc et pour la McLaren-Renault de Carlos Sainz Junior!

Et direz vous quid du jeune poleman, le Canadien Lance Stroll?

 

Lance Stroll pas récompensé de son brillant début de GP à cause des pneus

 

Longtemps au commandement il a fini par céder après plusieurs changements de pneumatiques sur cette piste détrempée et piégeuse a ce souhait, se classant finalement à une bien modeste neuvième place qui ne reflète nullement son excellent début de course où il caracolait en tête !

Derrière Hamilton, Pérez, Leclerc, Vettel et Sainz Junior, on pointe dans l’ordre Verstappen, Albon, Norris, Stroll et Ricciardo dixième devant son équipier le Français Esteban Ocon

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : F1 TEAMS

LE CLASSEMENT DU GRAND PRIX DE TURQUIE

 

1 – Lewis Hamilton (Mercedes) – 58 tours

2 – Sergio Perez (Racing Point-Mercedes) a 31″633

3 – Sebastian Vettel (Ferrari) a 31″960

4 – Charles Leclerc (Ferrari) a 33″858

5 – Carlos Sainz Jr (McLaren-Renault) a 34″363

6 – Max Verstappen (Red Bull-Honda) a 44″873

7 – Alexander Albon (Red Bull-Honda) a 46″484

8 – Lando Norris (McLaren-Renault) a 1’01″259

9 – Lance Stroll (Racing Point-Mercedes) a 1’12″353

10 – Daniel Ricciardo (Renault) a 1’35″460

11 – Esteban Ocon (Renault) a 1 tour

12 – Daniil Kvyat (Alpha Tauri-Honda) a 1 tour

13 – Pierre Gasly (Alpha Tauri-Honda) a 1 tour

14 – Valtteri Bottas (Mercedes) a 1 tour

15 – Kimi Raikkonen (Alfa Romeo-Ferrari) a 1 tour

16 – George Russell (Williams-Mercedes) a 1 tour

 

ABANDONS

Kevin Magnussen
Romain Grosjean
Nicholas Latifi
Antonio Giovinazzi

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DES PILOTES

1.Hamilton : 307 points– 2.Bottas : 197 – 3.Verstappen : 170 – 4.Perez : 100 – 5.Leclerc : 97 – 6.Ricciardo : 96 -7.Sainz Jr : 75 -8.Norris : 74 – 9.Albon : 70 – 10.Gasly : 63 – 11.Stroll : 59 – 12.Ocon : 40– 13.Vettel : 33 – 14.Kvyat : 26 – 15.Hulkenberg : 10 – 16.Raikkonen et Giovinazzi : 4 – 18.Grosjean : 2 -19.Magnussen : 1.

LE CLASSEMENT PROVISOIRE DES TEAMS

1.Mercedes : 504 points-  2.Red Bull-Honda : 240 -3.Racing Point-Mercedes : 154 -4.McLaren-Renault : 149 -5.Renault : 136 – 6.Ferrari : 130 – 7.Alpha Tauri-Honda : 89 – 8.Alfa Romeo-Ferrari : 8 – 9.Haas-Ferrari : 3

 

Evenements F1 Flash Info Monoplaces Personnalités

About Author

gilles