MOTOGP 2020 : A VALENCE, LE JEUNE ESPAGNOL MIR EST CHAMPION DU MONDE, VICTOIRE DE MORBIDELLI

 

MORBIDELLI A TROUVÉ LE GRAAL CHEZ YAMAHA

 

Candidat au titre mondial des ce dimanche en catégorie MotoGP, le jeune pilotes Espagnol de l’équipe Suzuki, Mir était très nerveux sur la ligne de départ, on le comprend, il partait loin, douzième, et ne devait surtout pas se faire accrocher !

Puis à son habitude mais calmement, il a remonté quelques adversaires devant lui pour finalement finir sept, ce qui apportait les neuf points suffisants pour être titré dès Valence, dont on rappelle qu’il a gagné la première course la semaine dernière !

Année formidable pour ce pilote, qui a été d’une régularité terrifiante, il arrivait toujours devant et souvent sur le podium, ce qui est une règle absolue pour gagner un championnat, qui plus est il a gagné une course, pour ne jamais entendre qu’il aurait gagné sans victoire, qui est déjà arrivé dans les sports mécaniques!

 

MIR HOMME DE L’ANNÊE 2020

 

Titre grandiose, pile vingt ans après le dernier titre Suzuki de Kenny Roberts Junior, titre historique puisque Suzuki fête ses cent ans cette année !

Et tout cela au bout d’une année formidable avec un nombre de vainqueurs  considérable, neuf, autant qu’en 2016 !

C’est un titre frais, sur une moto formidablement mise au point par le très expérimenté pilote Français Sylvain Guintoli, elle était nettement la meilleure du plateau, que ce soit au niveau du moteur que de la partie cycle et en fin de saison au fabuleux amortisseur arrière Öhlins BSB 50 et utilisé par peu de pilotes.

Quant au vainqueur du jour – soit dit en passant le partenaire de Fabio Quartararo chez Yamaha Petronas, l’Italien Morbidelli, il a pris la tête au premier virage car Miller est parti en large, il y a eu plus d’une seconde entre les deux pilotes avec un retour très guerrier de Miller en fin de GP, on s’est passé/ repassé trois fois avant les derniers virages mais sous le damier, c’est bien Morbidelli qui a gagné à l’arraché sa troisième victoire de la saison.

 

MALHEUREUX ZARCO!

 

Maintenant on passe à ce qui fâche…

Johann Zarco est tombé alors qu’il était six et vraiment en position d’aller chercher le podium qu’il avait préparé avec beaucoup de succès les deux premiers jours, mais tout a été fichu en l’air en quelques secondes, le destin a été cruel.

Et puis il faut bien parler de Yamaha autre que celle de Morbidelli  !

Morbidelil gagne, c’est la troisième fois de l’année, alors que Maverick Vinales est dix, Valentino Rossi douze et Quartararo à terre après un gros large en début de GP, il était dix huitième quand il a chuté ensuite quelques tours plus tard !

Et il faut bien le dire, une fin de saison catastrophique de Quartararo, entamée d’abord de façon fulgurante avec deux victoires en ouverture du Championnat mais qui s’est transformée ensuite GP après  GP… en cauchemar!!!

 

QUARTARARO DÉCEVANT DE BOUT EN BOUT DE CE GP

 

Mais ce qui frappe le plus est la différence entre les motos !

La Yamaha marche, trois victoires pour Fabio, une pour Vinales et trois aussi pour Morbidelli, mais on finit par avoir la sensation qu’elle marche au moral !

Or le moral, Morbidelli l’a, il a même une haine farouche due à l’humiliation de début d’année quand son coéquipier notre Français Fabui Quartararo brillait au firmament.

Et on sait que la rage c’est diabolique pour les chronos !

Fabio gagne les deux GP de Jerez puis celui de Barcelone, ensuite il disparaît totalement des avants postes…

On peut mettre ça sur le compte d’une force morale mal gérée pour ne pas dire faible, bon, il est jeune.

Certes mais Mir le nouveau Champion du monde lui aussi …

Et on sait qu’il sait gagner Fabio quand il a la banane il lui faut  donc travailleur sérieusement ce point, plus psychologique que sportif, il ya des tas de gourous prêts pour cela, il n’empêche quelle horreur cette fin de championnat du jeune tricolore anonyme lors des derniers GP, tant en essais qu’en course  !

D’ailleurs, il perd sa deuxième place au général au profit de Morbidelli, il est même carrément dégringolé, passant cinq, derrière encore Rins et Vinales!!!

Bon, en Moto GP, on a un bon jeune pilote derrière le chef Johann Zarco, déjà double Champion du monde en Moto2, mais on l’a vu triompher dès les deux premières courses, gagnées à la Marquez…

Et puis … place aux décevants résultats comme ce jour !

 

VINALES MEILLEUR PILOTE YAMAHA MAIS PAS FLAMBOYANT

 

Quant à Maverick Vinales, il est quatre au général, on ne peut pas dire que ce soit flamboyant, Rossi est carrément quinze, oui la moto est inconstante, oui elle a cassé un paquet de moteurs en début de saison mais quand même c’est la dégelée.

Bon c’est pire chez Ducati, Dovi est six au général, Miller huit…

Quant à Honda, on est passé près d’une belle histoire aujourd’hui, Nakagami était en grande forme, rattrapait  Pol Espargaro pour monter sur son premier podium, mais il est  tombé en passant l’Espagnol, vraiment frustrant…

Mais finalement mon plus grand chagrin est pour Zarco, qui a fait un week end sublime pour rien.

Son classement de fin de saison aurait pu être très satisfaisant il est décevant.

Il est vrai qu’il a du forcer parce que l’on était sur piste chaude et sèche, mais vraiment dommage, un podium aurai été un beau cadeau de fin d’année !

Alors au bout, on ne va pas faire le compte des pour et des contre, ce serait absurde, mais ce qui est sûr  est que l’on s’attendait à mieux, beaucoup mieux pour nos pilotes français !

 

JORGE MARTIN

 

En Moto2, Jorge Martin gagne superbement mais Bastianini n’est plus vraiment inquiété au général,  Lowes blessé la veille, a terminé à dache.

Bastianini qui a fait une course triste en septième position mais quand on sait que quand le principal adversaire est dans les choux, pas besoin d’hallali !

Titre à Portimao donc comme en Moto3, il n’ y a que huit points entre Arenas et Ogura, jouable mais pas simple, sauf quand il est tombé, Arenas a toujours été leader de la cylindrée depuis le début.

Son manager Max Biaggi marche bien en coaching !

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MotoGP

 

Résultats de toutes les cylindrées dans toutes les sessions

https://www.motogp.com/fr/Results+Statistics/2020/VAL/Moto3/RAC/World+Standing

   

Moto Moto2 Moto3 MotoGP Sport

About Author

jeanlouis