LES 8 HEURES DE BAHREIN CLÔTURENT LA SAISON 2020 DU MONDIAL D’ENDURANCEWEC

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Des stratégies de pneumatiques déterminantes pour la victoire

Une dotation de pneus propre à chaque catégorie

L’avenir des pneus Michelin pour les LMH se dessine

 

ENDURANCE-WEC-2019-BAHREIN-La-TOYOTA-TS050-N°8-le-13-décembre

 

Les 8 Heures de Bahreïn 2020 clôturent une saison Endurance bouleversée par la pandélie du Covid-19, mais globalement très positive pour le manufacturer Michelin.

Après avoir sécurisé les titres en FIA WEC et décroché la victoire aux 24 Heures du Mans dans toutes les catégories et ce avec un record de longévité des pneus à la clé – 5 relais en LMP1 avec Rebellion Racing, la firme Auvergnate Michelin vient en effet de coiffer la couronne Européenne ELMS en catégorie LMP2, ouverte à la concurrence entre pneumaticiens!

Aux Etats-Unis, ce week-end Michelin termine la saison 2020 en Championnat d’endurance IMSA à l’occasion des 12 Heures de Sebring. Au travers de son engagement dans les différentes séries organisées par l’IMSA, le manufacturier Français, a accompagné avec succès plus de vingt marques automobiles pendant une saison très ouverte, au cours de laquelle il a signé une série de records de performance et longévité des pneumatiques.

Maintenant, les équipes de Michelin Motorsport se déplacent au Moyen-Orient concentrées sur une épreuve de huit heures qui demeure l’une des plus exigeantes de la saison.

Comme de tradition à Bahreïn, les conditions météo attendues pour cette dernière manche du Championnat s’annoncent comme idéales. Selon les prévisions, durant la journée, le ciel sera dégagé et le soleil fera monter la température au-delà de 30°C dans l’air et 40°C sur la piste.

Au tombé de la nuit, le thermomètre devait enregistrer une baisse d’environ 15°C (10°C sur l’asphalte). Ces variations de température pourraient influencer les choix de pneumatiques effectués par les équipes.

Pour compliquer la tâche aux pilotes, le dépôt de sable et poussière accumulé pendant les jours précédents la course, rendra l’adhérence précaire durant les premières tours mais il disparaitra progressivement au fil des heures, en exacerbant ainsi le caractère évolutif de la surface.

Outre aux facteurs environnementaux, il faut noter que le Circuit International de Sakhir est très technique. Son tracé de 5 412 mètres est en effet constitué d’une succession de courtes lignes droites, séparées par des virages lents. Cette configuration génère des fortes accélérations longitudinales lors de freinages violents et de relances brutales. Il impose aussi de fortes contraintes latérales sur les pneumatiques, puisque le grip mécanique en courbe prime sur l’adhérence générée par l’aérodynamique de la voiture.

 


WEC-2020-BAHREI-TOYOTA-TS050.

 

Lors des 8 Heures de Bahreïn 2020, les partenaires de Michelin auront à leur disposition une gamme de pneus adaptée à leurs stratégies :

En LMP1, où seul l’équipe Toyota Gazoo Racing sera présente, Michelin fournira des pneus SOFT HOT (hautes températures) et MEDIUM ;

En LMP2, l’ensemble des partenaires pourra choisir entre MEDIUM et HARD ;

En LMGTE Pro, Porsche GT Team et Ferrari – AF Corse ont privilégié les pneus SOFT et MEDIUM, Aston Martin Racing les pneus MEDIUM et MEDIUM HOT ;

En LMGTE Am, Porsche et Aston Martin Racing ont préféré des pneus MEDIUM et MEDIUM HOT, tandis qu’AF Corse utilisera des SOFT et des MEDIUM.

Selon le règlement du WEC, la quantité de pneus pour les qualifications et la course est limitée. A Bahreïn, pour une course de huit heures, les équipes de toutes les catégories pourront utiliser 26 pneus par voiture, sauf en LMGTE Am, où les pilotes en auront à disposition 34.

Pierre Alves, le manager Endurance de Michelin, explique:

« Les 8 Heures de Bahreïn 2020 rentreront dans l’histoire de l’Endurance comme la course qui clôture le cycle technologique des prototypes LMP1 Hybrides, au pinacle de la discipline depuis près d’une décennie,» 

Avant de poursuivre:

« La catégorie reine évoluera profondément à partir de la prochaine saison, avec l’arrivée des nouvelles voitures LMH. Michelin travaille depuis plusieurs mois sur la conception des pneumatiques qui leur sont dédiés. Nos ingénieurs ont pleinement exploité le potentiel des simulateurs, et les premiers retours du terrain sont très encourageants. Je rappelle que, selon la nouvelle règlementation technique 2021, Michelin mettra une double gamme de pneumatiques à disposition des équipes LMH. Les deux offres, différentes par caractéristiques et dimensions, permettront de répondre à toutes les exigences techniques et structurelles d’une catégorie de véhicules plus libre et variée que celle des prototypes LMP1 actuels. »

 

Gilles GAIGNAULT

Photos:  MICHELIN 

 

 

Endurance FIA WEC

About Author

gilles